Browsing Category

Acido-basique

Acido-basique, Alimentation

Equilibre acido-basique

EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE


 

L’équilibre acido-basique est un paramètre fondamental de la santé en Naturopathie.

 

L’équilibre du pH est une mesure de l’acidité. Tout pH inférieur à sept est considéré comme « acide », et au-dessus de sept considéré comme « basique ». L’eau, par exemple, a un pH de sept et n’est ni acide ni basique.

 

Un pH acide peut se produire à partir d’une alimentation riche en acide, de stress émotionnel, de surcharges toxiques, et/ou des réactions immunitaires ou tout autres procédés qui privent les cellules d’oxygènes et d’autres nutriments. Le corps va essayer de compenser le pH acide en utilisant des minéraux alcalins.

 

Si le régime alimentaire ne contient pas suffisamment de minéraux pour compenser, il va se produire une accumulation d’acides dans les cellules. La plupart du temps, l’organisme souffre de cette acidité dû aux efforts fournis pour stabiliser le pH.

 

Les cellules du corps acidifié vont alors absorber l’ensemble des minéraux tels que le calcium nécessaire à la solidité des os, et conduire à des maladies osseuses telles que l’arthrite, l’ostéoporose, l’arthrite rhumatoïde… et vont priver de l’organisme de nombreux macro-minéraux.

 

Malheureusement, l’acidose est courant dans notre société qui est beaucoup trop élevé en produits d’origine animale comme la viande, les oeufs et les produits laitiers mais aussi des produits céréaliers, de farine blanche, de boissons acides comme le café et sodas, édulcorants, conservateurs…
A contrario, la consommation d’aliments riche alcalins comme les légumes sont trop faibles.

 

Une des meilleures choses que nous pouvons faire est de corriger cette acidité de l’organisme en modifiant le régime alimentaire et le mode de vie.

 

QUELS SONT LES ALIMENTS BASIFIANTS et ACIDIFIANTS ?

 

Pour maintenir une bonne santé, l’alimentation devrait se composer majoritairement d’aliments alcalins à 80% et moins d’aliments acides à 20%, sans pour autant supprimer totalement les aliments acide.

 

L’indice PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) peut vous aider. Il s’agit d’une liste d’aliment indiquant la charge acide rénale potentielle d’un aliment, à savoir son effet acidifiant ou alcalinisant sur l’organisme.

 

LES ALIMENTS ACIDIFIANTS : viande, charcuterie, poisson, yaourt, fromage, crème fraîche, vinaigre, cornichon, moutarde, sauce tomate, sodas, alcool, céréales, noisette, café, thé, sucre roux, sucre blanc, miel, bonbon, sucreries…

 

LES ALIMENTS BASIFIANTS : légumes et jus de légumes, crus ou cuits, brocoli, haricot vert, concombre, poivron, salsifis, navet, tous les fruits, banane, poire, pêche, cerise, melon, raisin, figue séchés, pamplemousse, citron, amande, ail, herbe de blé, pissenlit, herbes de provence…

 

Attention l’objectif n’est pas d’éviter tous les produits acidifiants mais de retrouver un équilibre acido-basique !

 
 

MAIS PAS SEULEMENT !

 

Cet équilibre est contrôlé par l’alimentation, la qualité et la quantité de boissons, mais aussi par la respiration et la transpiration via l’activité physique.

 

Alors oxygénez-vous ! Notre manière de respirer est étroitement liée. Faire une activité sportive va activer le système tampon via les poumons pour ramener un pH vers un retour à la normal.

 

Le système rénal travaille également à cet équilibre en absorbant ou excrétant les acides et les bases. En outre, les reins peuvent reconstituer les stocks perdus. Contrairement aux poumons, les reins peuvent prendre jusqu’à 24 heures avant de commencer à restaurer un pH normal.

 

LE TEST URINAIRE

 

Il est possible de se procurer des indicateurs à pH urinaire (en pharmacie par exemple) et de tester votre pH urinaire.
Attention, il est important de réaliser ces tests à certains moments de la journée ! Au risque d’un mauvais résultat.
Idéalement, le pH devra se situer entre 7 et 7,5.