Browsing Category

Bien-être

Bien-être, Cosmétique

Bain fortifiant pour les ongles

BAIN FORTIFIANT POUR LES ONGLES


 

Le citron et l’huile de ricin font partie des ingrédients de choix pour renforcer les ongles cassants, leur redonner un beau brillant et hydrater le contour des cuticules, parfois desséché.

 

L’huile de ricin est visqueuse, très grasse et peu odorante, cette huile est depuis longtemps utilisée comme produit cosmétique. On dit que Cléopâtre l’employait comme démaquillant. Mais elle est surtout utilisée pour fortifier les ongles et épaissir les cils et cheveux.

 

6cl d’huile de ricin

4cl d’huile d’amande douce

50 gouttes d’huile essentielle de citron

5 capsules de vitamine E

 

Au-dessus d’un bol, percer les capsules vitamine E pour libérer leur contenu.

Verser les huiles végétales et l’essence de citron et mélanger.

Mettre en flacon et conserver au frais.

 

Il faut laisser tremper ses mains 15 minutes dans ce bain, puis masser ses ongles un à un.

Acné, Aromathérapie, Bien-être, Phytothérapie

Bain de vapeur pour le visage

BAIN DE VAPEUR POUR LE VISAGE

LE SAUNA FACIAL


 


Le sauna facial, consiste simplement à donner au visage un bain de vapeur d’eau chaude. L’objectif est de dilater et désobstruer les pores pour évacuer les toxines, les points noirs, les cellules mortes et autres impuretés emmagasinés dans l’épiderme.

 

Il s’agit donc d’un nettoyage en profondeur, qui présente l’avantage de ne demander que quelques minutes et peu de matériel.

 
 

Comment procéder ?

 

Le sauna facial s’effectue sur une peau démaquillée, nette et propre.

 

Se munir d’une serviette et d’une grande casserole ou d’une bouilloire. Remplir la casserole d’eau et porter à ébullition ou chauffer de l’eau dans une bouilloire. Verser cet eau dans un grand saladier. Placer le visage au-dessus du récipient. Se couvrir la tête avec la serviette pour empêcher la vapeur de s’échapper. Rester ainsi 10 à 15 minutes (5 à 7 minutes si présence d’huile essentielle). Puis, s’essuyer avec un coton imbibé de lotion ou d’hydrolat.

 

Si la vapeur d’eau est trop chaude, attendre avant de procéder à la fumigation : il s’agit d’un moment de détente, et non d’une torture !

 

Les peaux normales à grasses peuvent le faire une fois par semaine, tandis que les peaux sèches, sensibles et réactives, se contenteront d’une fumigation tous les 15 jours.

 
 

Quelles huiles essentielles choisir ?

 

Il est possible de réaliser un sauna en apportant quelques gouttes d’huiles essentielles, adaptées à son type de peau, pour accroître son efficacité.

 

Pour ce faire, une fois l’eau frémissante versée dans le saladier, ajouter 2 gouttes d’huile essentielle par litre d’eau, au choix selon la liste ci-dessous. Rester penchée au-dessus du récipient de 5 à 7 minutes, pas plus, les yeux bien fermés.

 

  • Peaux sèches : encens, ou néroli, géranium, rose, camomille…
  • Peaux sensibles : myrrhe, ou encens, cyprès, lavande, rose, néroli, camomille…
  • Peaux mixtes : lavande, ou camomille, géranium, jasmin, palmarosa…
  • Peaux grasses : cyprès, ou thym, romarin, tea tree, lavande, citron, mandarine, bergamote…

 

Sauna aux herbes

 

Comme le sauna aux huiles essentielles, celui-ci permet d’augmenter les bienfaits de la fumigation.

 

Pour ce faire, plonger une grosse poignée d’herbes dans l’eau, porter à ébullition, laisser infuser pendant 10 minutes à couvert, puis procéder comme le sauna de base. Choisir les plantes selon la liste ci-dessous, adaptées à votre type de peau.

 

  • Peaux sèches : camomille, souci, mauve, pétales de roses, lavande, tilleul, fleurs d’oranger…
  • Peaux sensibles : camomille, souci, mauve, fleurs de sureau, fleurs d’oranger, tilleul…
  • Peaux mixtes : lavande, thym, camomille, souci, feuilles de persil, marjolaine…
  • Peaux grasses : romarin, thym, persil, lavande, menthe, eucalyptus, écorces d’agrumes…

 
 

Mélange pour les peaux sèches et sensibles

 

Faire bouillir dans 2,5l d’eau une poignée de pétales de roses (frais ou séchés), 2 c. à soupe de fleurs de camomille et 2c. à soupe de fleurs d’oranger.

 
 

Mélange spécial peaux grasses

 

Faire bouillir dans 2,5l d’eau 2c. à soupe de persil plat frais haché, 2c. à soupe de menthe poivrée (sèche ou fraîche) hachée, 2c. à soupe de thym et l’écorce de 1/2 citron

Bien-être

Beurres exfoliants

3 BEURRES EXFOLIANTS

POUR LE CORPS


 


Les gommages à base de beurres végétaux exfolient la peau tout en la nourrissant en profondeur. Légèrement fondants, ils sont très agréables au toucher. Certains beurres possèdent en outre des vertus protectrices et antioxydantes, tel le beurre de cacao, allié imparable des soins antiâge.

 
 

Beurre de gommage au cacao

 

On lui reconnait d’innombrables vertus : puissant antioxydant, il protège la peau du vieillissement, la regènère, lui donne de l’élasticité, du tonus et de la douceur. Il apporte par ailleurs un délicieux parfum chocolaté.

 

45g de beurre de cacao

3cl d’huile de jojoba

2cl de monoi

3 cuillerées de sucre en poudre

 

Faire fondre le beurre au bain-marie. Retirer du feu, ajouter les huiles et mélanger.

Laisser refroidir.

Ajouter le sucre en poudre, sans cesser de remuer.

Mettre en pot.

 
 

Beurre exfoliant aux amandes

 

20g de beurre de cacao

20g de beurre de karité

3,5cl d’huile d’amande douce

1c. à soupe de sucre

2c. à soupe de poudre d’amande

 

Faire fondre au bain-marie 20g de beurre de cacao et 20g de beurre de karité.

Retirer du feu, ajouter 3,5cl d’huile d’amande douce, mélanger et laisser refroidir.

Ajouter successivement, sans cesser de remuer, 1c. à soupe de sucre et 2c. à soupe de poudre d’amande.

Mettre en pot.

 
 

Beurre exfoliant au sel d’Epsom

 

Pourvu d’huiles riches et de sel d’Epsom, cet exfoliant élimine les cellules mortes tout en nourrissant et reminéralisant la peau.

 

20g de beurre de coco ou d’avocat

20g de beurre de karité

5cl d’huile d’olive

3c. à soupe de sel d’Epsom

10 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat

6 gouttes d’huile essentielle de palmarosa

 

Faire fondre les beurres au bain-marie.

Retirer du feu, ajouter l’huile et mélanger.
Laisser refroidir. Ajouter le reste des ingrédients un à un, sans cesser de remuer.

Mettre en pot.

Bien-être, Cheveux, Cosmétique

Masques capillaires ultra-nourrissants

MASQUES CAPILLAIRES ULTRA-NOURRISSANTS


 


Très facile à réaliser, les masques capillaires « fait maison » sont à porter de main selon les ingrédients disponibles dans les placards de cuisine.

Voici quelques exemples de recettes. Elles sont adaptées aux cheveux secs, très secs, permanentés ou abîmés.

 

Les ingrédients de base peuvent être, selon les 4 choix :

 

  • Mélanger 1 jaune d’oeuf et 2c. à soupe d’huile de germe de blé
  • Mixer 1 avocat, 1 jaune d’oeuf et 2c. à soupe d’huile d’olive
  • Mixer 1 avocat et 2c. à soupe de crème fraiche
  • Mixer 1 banane, 2c. à soupe de miel et 1c. à soupe d’huile végétale au choix

 

Après avoir étalé le masque sur les cheveux, on enroule la chevelure dans une charlotte ou du film alimentaire, on enveloppe le tout dans une serviette.

 

On peut laisser le masque agir 30 min à 1h.

Rincer abondamment à l’eau tiède.

Puis, procéder au shampooing.

 

Recette de masque n°2

 

Ce masque nourrit, renforce et répare les chevelures sèches ou abîmées. Le mélange jaune d’oeuf et miel donne un beau brillant et une grande douceur aux cheveux.

 

2c. à soupe d’huile d’olive

1c. à soupe de miel liquide

2 jaunes d’oeufs

 

Mélanger dans un bol l’huile et le miel. Ajouter les jaunes d’oeuf et remuer. Appliquer le masque sur toute la longueur des cheveux.

 

Laisser agir pendant 30 minutes.

Rincer puis procéder au shampoing.

Bien-être, Cheveux, Cosmétique

Quelle huile végétale pour les cheveux

QUELLE HUILE VEGETALE POUR LES CHEVEUX


 

Les huiles végétales peuvent suffire à nourrir les cheveux, même très secs, et prévenir leurs fourches. Elles leur apportent en outre de la brillance et activent leur pousse. Voir ici, l’article sur la chute des cheveux.

 

Pour les cheveux normaux à secs, répartir l’huile sur toute la longueur et masser le cuir chevelu.

Pour les cheveux gras, appliquer l’huile uniquement sur les pointes et les longueurs.

 

Cheveux secs, abîmés, cassants, fourchus : huile d’argan, de bourrache, d’olive

 

Cheveux fins, ternes, dévitalisés : huile d’avocat, d’olive

 

Cheveux gras : huile de jojoba, de noisette

 

Tous types de cheveux : huile de coco, de macadamia, de camélia

 

Laisser reposer pendant 1 heure ou toute 1 nuit.

Rincer abondamment à l’eau tiède.
Puis, procéder au shampooing.

Bien-être, Cosmétique

Le bicarbonate de soude pour les soins du corps & du visage

LE BICARBONATE DE SOUDE  

POUR LES SOINS DU CORPS & DU VISAGE


 

Non polluant, non toxique et peu coûteux, le bicarbonate de soude trouve encore et toujours sa place dans la maison.

 

Sans odeur, le bicarbonate de soude est un sel alcalin qui se dissout facilement dans l’eau.

 

Il agit comme un tampon, car il est capable de réguler et stabiliser le pH quand il est trop acide. C’est pour cette raison qu’il est employé depuis des décennies pour soulager les brûlures d’estomac, faciliter la digestion, pour l’hygiène buccale…

 

En usage externe, il adoucit la peau et possède une action désodorisante. Nous allons voir plusieurs utilisations ci-dessous.

 

Le bicarbonate de soude se trouve facilement en grande surface au rayon sel, ou rayon farine, ou dans celui des produits d’entretien et dans les magasins biologiques, ou pharmacies.

 
 

Pour calmer les boutons de fièvre

 

Faire une pâte avec 1c. à soupe de bicarbonate de soude et 1/3 de c. à soupe d’eau froide.

Appliquez un peu de la pâte sur les boutons de fièvre.

Laissez agir pendant environ 20min.

 
 

Peeling du visage

 

Préparez une pâte avec 3c. à soupe de bicarbonate de soude et 1 c. à soupe de lait (ou d’eau ou d’hydrolat).

Appliquez une partie de cette pâte sur votre visage et massez délicatement en faisant des mouvements circulaires sur la totalité de votre visage mais en évitant le contour des yeux qui est très fragile.

Rincez à l’eau.

 

Vous pouvez utiliser ce peeling comme gommage pour le corps.

Dans ce cas, préparez une pâte en mélangeant 6c. à soupe de bicarbonate de soude et 2c. à soupe de lait (ou d’eau ou d’hydrolat).

 
 

Avant la manucure

 

Vous pouvez adoucir la peau de vos mains et nettoyer vos ongles avant la manucure.

Dans un récipient, diluez 4 à 5c. à soupe de bicarbonate de soude dans de l’eau tiède.

Plongez vos mains pendant environ 5min.

Option : Vous pouvez y ajouter quelques rondelles de citron pour enlever éventuellement des taches comme celles laissées par la nicotine ou le soleil.

 
 

Contre les petites brûlures et les démangeaisons

 

Pour apaiser une sensation de brûlure superficielle ou de démangeaisons, appliquez sur la zone sensible une pâte de bicarbonate de soude.

Faites la pâte avec 3c. à soupe de bicarbonate de soude et 1c. à soupe d’eau froide.

Appliquez la pâte sur la peau et laissez agir environ 20min, sans faire sécher.

 

Le bicarbonate de soude se conserve très longtemps dans un placard protégé de l’humidité. Mais il est important de fermer la boîte après chaque utilisation, car le bicarbonate de soude absorbe très facilement les odeurs.

 
 

Pour les pieds fatigués ou sentant mauvais

 

Le bicarbonate de soude a le pouvoir de combattre les bactéries qui sont souvent responsables des odeurs désagréables des pieds et il soulage aussi la fatigue.

Dans une bassine, mettez environ 1L d’eau chaude ou tiède.

Diluez un petit verre ou l’équivalent de 5 à 6 c. à soupe de bicarbonate de soude. Laissez tremper vos pieds et éventuellement vos chevilles pendant 10 à 15min.

 
 

Pour le soin des pieds

 

Pour bien nettoyer vos pieds et éliminer toutes les cellules mortes, vous pouvez faire un peeling au bicarbonate de soude. Cela permettra de nettoyer la peau en profondeur, de l’adoucir et de préparer vos pieds.

3c. à soupe de bicarbonate de soude et 1c. à soupe d’eau.

Frottez soigneusement vos pieds dans leur totalité, rincez et essuyez.

 

Vous pouvez terminer cette opération avec un bon massage des pieds en utilisant de l’huile d’amande douce.

 
 

Pour faciliter le rasage

 

Avant et après le rasage, pour adoucir la peau et calmer les sensations de brûlure causées par le rasoir, diluez 1c. à café de bicarbonate de soude dans 1 tasse d’eau tiède.

Lavez votre visage avec cette solution et rincez.

 

Si besoin, vous pouvez préparer cette recette dans un flacon cosmétique que vous utiliserez quotidiennement, soit sur un coton ou en spray.

 

Et bien d’autres…

Bien-être, Fatigue, Système nerveux

Combattre le stress

COMBATTRE LE STRESS


 

Le stress n’est pas une maladie, il s’agit d’une réaction d’adaptation, c’est à dire que l’organisme nous pousse à nous adapter face à une situation donnée.

 

A l’origine, le stress est positif. Il va faire intervenir le système nerveux et le système endocrinien à ordonner la sécrétion d’hormones telles que le cortisol. Souvenez-vous, on a déjà parlé de cette hormone ici.

 

L’objectif étant de mettre à disposition l’ensemble des réserves énergétiques du corps pour faire face à l’agression stressante.

 

Le stress est une réaction prévue pour être intense et de courte de durée. Par exemple, pour courir après un bus, ou un train, ou si on est attaqué par un animal sauvage (!!).

 

Suite à cette situation stressante, le taux de cortisol redevient normal : ni trop haut, ni trop bas. Et on peut reprendre une vie des plus normales sans stress.

 

MAIS si ce stress dure dans le temps, ce qui est hélas très fréquent, le corps s’épuise, se fragilise, le vieillissement global est accéléré et le cerveau devient moins performant (manque de concentration, trouble de la mémoire, difficulté à chercher ses mots…) des symptômes de plus en plus gênants.

 

Il est vrai que notre monde moderne nous pousse à un stress sur le long terme, et non sur un court terme comme cela devrait être.


À l’heure des médias, des smartphones, des écrans d’ordinateurs, téléviseurs, ect. il y a une stimulation 24h/24 constante qui dérègle nos hormones poussant à alimenter ce stress. Au long terme, notre organisme se met à confondre les vrais dangers et les alertes de tous les jours.

 

Les femmes sont particulièrement touchées par ce problèmes de stress, même si les hommes ne sont pas totalement épargnés. Les femmes sont des « superwoman » qui tentent de jongler parfaitement entre vie professionnelle, familiale et conjugale : job, faire les courses, le ménage, la vaisselle, rangement, éducation, mais aussi être à la mode, être belle, ou encore suivre les dernières news, être sur facebook, twitter, instagram, etc. Les femmes doivent tout savoir et tout faire et se rapprocher de la perfection. Ainsi, elles s’autorisent rarement le repos qui leur est nécessaire.

 

La première chose est de prendre conscience de son stress. Et la deuxième de le maîtriser.

 

Le stress s’attaque à notre bien-être, mais aussi à notre santé, avec des conséquences à court, moyen et long terme plus ou moins graves.

 

Voici quelques effets potentiels du stress sur l’organisme :

 

  • Troubles du sommeil
  • Anxiété, dépression, peurs accrues, tension permanente, perte de plaisir dans la vie de tous les jours
  • Pessimisme, dévalorisation
  • Intolérance à la frustration, générant irritabilité et agressivité
  • Excitabilité, jamais calme
  • Envie de grignotage, à consommer n’importe quoi, n’importe comment (alimentation, tabac, alcool…), dépendance
  • Troubles de l’appétit, ulcères, douleurs abdominales, ballonnement
  • Trouble glycémique, hypoglycémie
  • Trouble hormonal : trouble prémenstruel, dominance oestrogènes, excès androgène, SOPK, etc.
  • Perturbations cardiaques, hypertension
  • Douleurs :dos, tête, lourdeur des membres, articulations…
  • Problème de peau : plaque, eczéma, démangeaison, acné
  • Fatigue intense et parfois chronique
  • Troubles de la mémoire, difficulté à trouver ses mots, manque de concentration, d’attention, de compréhension
  • Prise ou perte de poids

 
 

Que faire pour lutter contre le stress ?

 

1

Prenez conscience de votre stress. Prenez le au sérieux.

 

2

Prenez le temps de respirer, de manger, de rire, de penser, et surtout de ne rien faire

 

3

Commencez la méditation : La méditation stimule le nerf vague, qui diminue la sécrétion du cortisol dans le sang.

 

4

Essayez quelques séances de sophrologie ou quelques autres solutions que l’on a déjà parlé ici, pour apprendre à se relaxer.

 

5

Pratiquez la cohérence cardiaque, ou autres exercices respiratoires.

 

6

Mangez bien, mangez mieux : supprimez l’alcool et le café si dépendance et en excès, mangez des aliments riche en fibres et pauvre en glucides, et suppression d’aliments industriels qui alimentent la glycémie, le cortisol et donc le stress.

 

7

Dormez bien : se coucher et se lever à des heures proche du soleil. Evitez les lumières artificielles au moins 30 minutes à 1 heure avant de dormir pour éviter de stimuler la sérotonine.

 

8

Ne pas lutter contre le sommeil, cela perturbe les hormones et nourrit le stress, et augmente la possibilité d’une résistance à l’insuline.

 

9

Evitez les activités intellectuelles après 20h et sportif après 17h si vous avez des troubles du sommeil. Cela stimule le taux d’adrénaline.

 

10

Pratiquez une activité sportive face à la réaction à votre stress et à votre personnalité : Punching-ball? Sprint? Yoga? Gym? Natation?

 

11

Evadez votre esprit et votre corps en vous promenant, en marchant à l’extérieur, en visitant un musée, etc.

 

12

Prévoir un moment de créativité quotidienne : dessiner, colorier, écrire, jeux de société, décorer, fabriquer… – n’utilisez pas ce temps pour lire, apprendre ou regarder la télé, mais créez !

 

13

Ecoutez de la musique, chantez

 

14

Organisez bien vos priorités, faites une check-list.

 

15

Accordez de l’importance aux petits plaisirs quotidiens : mettre par écrit 3 kifs par jour, ou soyez reconnaissante de 3 bonnes choses positifs qui se sont passées au cours de la journée, etc.

 

16

Renforcez son cercle amicale : intéressez-vous aux autres, à l’art, à l’information… à autre chose qu’à votre stress.

 

17

RIRE, regardez des sketchs, des films comiques, etc

 

18

Envisagez quelques compléments alimentaires, magnésium, B6, aubépine, mélisse, oméga 3, ou plantes adaptogènes : rhodiola rosea, ashwagandha, etc.

 

19

Appliquez en cas de stress 2 gouttes d’Huile Essentielle de petit grain bigarade sur la face interne des poignets, massez et respirez (ou camomille noble ou encore marjolaine des jardins).

 

20

Bain relaxant : 10 gouttes d’HE de lavande diluées dans 1 c à soupe de base spécial pour bain. Quelques autres recettes de bain ici.

 

PROFITEZ DE LA VIE !

Bien-être, Phytothérapie

L’euphraise, pour tous les problèmes oculaires

L’EUPHRAISE

HERBE A OPHTALMIE, HERBE AUX MYOPES


 

Je suis myope, je porte des lunettes et des lentilles depuis quelques années. Et il m’arrive parfois d’avoir les yeux irrités, séchés, manquant de larmes. En fin de journée, mes yeux peuvent être rouges et pour soulager, je me suis trouvée quelques remèdes naturels.

 

Au départ, j’utilisais seulement l’hydrolat de bleuet en compresse ou sur un coton. Ou le collyre Optigem de la marque Herlbagem, à base de bleuet.

 

Puis, j’ai découvert une autre plante : l’euphraise. Une plante moins connue, mais tout aussi efficace, voir mieux que le Bleuet.

 

On ne trouve pas d’hydrolat d’euphraise, comme le bleuet pour l’appliquer simplement sur les yeux. Il existe la teinture-mère, mais cela contient de l’alcool. Ainsi je me suis dit, que j’allais faire une tisane d’euphraise et agir en compresse. Voici le mode d’emploi :

 
 

COMPRESSE D’EUPHRAISE OFFICINALE

 
Vous avez besoin de :

  • 1c. à café d’euphraise officiniale séchée
  • 1 tasse
  • 1 filtre à thé
  • 1 compresse ou 1 disque de coton

 

Placez l’euphraise dans un filtre à thé, puis placez le dans une tasse.

Versez d’eau bouillante et laissez infuser 10 minutes à couvert.

Trempez la compresse dans la tisane refroidie. Pressez pour éliminer le liquide superflu.

Appliquez la compresse sur les yeux minimum 5 minutes.
Ou à tamponner plusieurs fois par jour.

Peut se conserver 2 jours au réfrigérateur.

 

Il existe notamment un collyre à base d’Euphraise :  Collyre Euphrasia de la marque Weleda.

 

Ainsi il est possible d’utiliser le collyre au quotidien. Et des compresses pour un soin.

 
 

LES PROPRIETES THERAPEUTIQUES

 

Nom latin : Euphrasia officinalis (E.rostkoviana)
 
Noms communs : casse-lunettes, herbe à ophtalmie, herbe aux myopes
 
L’euphraise a des propriétés antiseptiques, astringentes et anti-inflammatoires.
 
Elle a une grande réputation pour soigner l’ophtalmie, les yeux veineux, blépharite, conjonctivite, les larmoiements, glaucome, kératite, iritis…
 
L’euphraise est vraiment LA plante la plus célèbre pour soulager et soigner les maladies des yeux.
 
Elle contracte la muqueuse de l’oeil et soulage les inflammations de la conjonctivite et des paupières.
 
Souvent utilisés en externe par rinçage ou compresse pour les yeux, via des décoctions de la plante. Elle peut être aussi utilisée pour une préparation de collyre en préparant un flacon de sérum physiologique stérile à 99% + 1% de teinture-mère d’euphraise. Dosage à 1 à 2 gouttes dans l’oeil.
Cette préparation peut être préparée par un pharmacien ou un herboriste.
 
La liste des pharmacies pouvant préparer des formules phyto-aroma à Bordeaux est ici.
 
Anticatarrhale, elle est également efficace en cas d’infections de l’oreille moyenne, des sinus ou des voies nasales. On l’emploie sous forme de lavages ou de cataplasmes également.
 
On peut aussi boire la décoction d’euphraise : 1c. à thé de plantes sèches dans 250ml (1 tasse) d’eau. Elle combat la diarrhée, la sinusite, et les allergies saisonnières provoquant des écoulements nasaux et oculaires pénibles.
 

Un peu d’histoire…
Le mot « euphraise » vient du nom de l’une des trois Grâces grecques, Euphrosyne, qui signifie « délectation ». Sainte Hildegarde de Bingen dit de l’euphraise qu’elle fortifie le cerveau, la mémoire et les yeux. Olivier de Serres la cultivait et l’appelait « luminette » en raison de son pouvoir d’améliorer la vue ou la vision. L’homéopathie utilise toujours « Euphrasia » pour soigner la sensibilité à la lumière vivre, les larmoiements avec inflammation des yeux d’origine allergique ou infectieuse.