Browsing Category

Gemmothérapie

Gemmothérapie, Phytothérapie, Système articulaire, Système digestif

Le bouleau

LE BOULEAU

Betula Alba


 

Sainte Hildegarde, au XIIème siècle, est la première à citer l’action cicatrisante des fleurs de bouleau, en cataplasme sur les plaies.

 

Arbre très répandu en Europe et en Asie, le bouleau possède de puissantes propriétés diurétiques.

 

Les parties utilisées sont principalement la sève, les bourgeons, les fleurs, les feuilles, et l’écorce.

 

On préconise ses feuilles contre les inflammations et les infections des voies urinaires, contre les calculs rénaux et pour compléter un traitement antirhumatismal.

 

En infusion, 30 à 40g de feuilles par litre d’eau bouillante. 2 à 3 tasses par jour.

 

Les bourgeons possèdent les mêmes propriétés. On la conseille également contre les problèmes de peau.

 

L’écorce, elle aussi diurétique, est un stimulant de la digestion et un fébrifuge.

 

1 cuillère à café par tasse d’eau. Laisser bouillir 5 minutes et prendre 3 tasses par jour avant ou entre les repas pour stimuler la digestion.

 

Elle est excellente contre les maladies de peau, en particulier contre les dartres.

 

La sève de bouleau est un liquide clair et parfois légèrement pétillant que l’on crédite de vertus diurétiques et dépuratives. Que l’on conseille parfois en cure contre l’arthrite et les calculs urinaires.

 

Beaucoup de peuples nordiques font des cures de printemps avec de l’eau de bouleau pour nettoyer la lymphe, le sang et les reins.

 

Pendant une dizaine de jours, boire 250ml (1 tasse) d’eau de bouleau 2 fois par jour.

 

L’élixir de fleur de bouleau élimine notre côté égocentrique, à ceux qui sont sujets à l’amertume, à la lassitude, à la mélancolie. Ses mots clés sont « communication », « empathie » et « support ». Il aide à retrouver la force et l’énergie pour poursuivre son chemin d’évolution.

Gemmothérapie, Phytothérapie

Framboisier

FRAMBOISIER

Rubus Idaeus


 

En naturopathie, quand on parle du framboisier, la plupart du temps il s’agit des feuilles de framboisier ou de bourgeons, et non le fruit.

 

Les feuilles renferment des tanins, des flavanoides et des polypeptides.

 

Les feuilles donnent une tisane agréable au goût.

 

Astringentes, elles peuvent s’employer contre les problèmes gastro-intestinaux, notamment les diarrhées et les maux de ventre.

 

En 1941, le journal médical britannique Lancet confirme que la feuille de framboisier contient un principe relaxant utérin efficace.

 

Elle est très souvent indiquée pour régulariser les cycles, harmoniser l’équilibre hormonal de la femme et de soulager les règles difficiles.

 

En Chine, elle est également utilisée pour soigner le foie et la rate.

 
 

En infusion, 40 à 50g de feuilles par litre d’eau. Laisser en contact pendant 10 minutes. Prendre 3 à 4 tasses par jour.

 
 

Comme toutes plantes, ses propriétés thérapeutiques sont multiples, il est alors important de prendre en compte chacun de ses effets pour savoir si elle peut être adaptée pour vous ou non. Une action positive de la plante peut vite devenir une action négative pour certains. Par exemple, le bourgeon de framboisier n’est pas recommandé en cas de cancer hormono-dépendant.

 

En résumé, les propriétés médicinales sont : antispasmodique, hypoglycémiant, anti-inflammatoire, astringent, dépuratif, diurétique, décongestionnant, désobstruant, fébrifuge, reminéralisant, relaxant utérin.

 
 

ET LES FRUITS ?

 

Les fruits sont riches en sucre (lévulose, fructose), en acides organiques, en pectine et en vitamines A, C, E, B9. Très pauvre en saccharose, il peut facilement être autorisé aux diabétiques.

 

Riche en fibres, en particulier en cellulose, elle active le transit intestinal. Prudence cependant si vous avez les intestins fragiles à cause des petits grains de la framboise qui pourrait irriter. Il est important de bien les mastiquer.

 

Les framboises sont très nutritives et riches en antioxydants.

 

Autres usages, l’huile de pépins de framboise, riche en vitamine E, en acide ellagique, est parfois incorporée dans la composition de certaines crèmes pour la peau, de crèmes solaires ou antirides, d’huiles de bain, de dentifrices et même de shampooings.

Gemmothérapie

La gemmothérapie

LA GEMMOTHERAPIE


 

shutterstock_257457547La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie, fabriquée à partir des bourgeons et de jeunes pousses d’arbres, d’arbustes et de plantes.
 
Cueillis au printemps, cette thérapie consiste à utiliser les propriétés des tissus embryonnaires végétaux, durant le cycle naturel de croissance et de renouvellement le plus élevé.
 
En conséquence, elles contiennent de nombreux nutriments libérées particulièrement à cette époque de l’année : vitamines, enzymes, acide aminés, phyto-hormones, oligo-élèments, minéraux…

Alors que la phytothérapie utilise la partie de la plante adulte, la gemmothérapie utilise le tissus embryonnaire en plein développement.

 

Du point de vue holistique, la gemmothérapie capte l’énergie vitale abondante concentrée dans les parties germinatives des arbres et des arbustes. A lui seul le bourgeon renferme les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles.

 

La gemmothérapie a des effets multiples sur le corps et peut être utilisé pour presque toutes les conditions-aiguës et chroniques. Il est considéré comme une thérapie de drainage cellulaire car il draine, nourrit, répare et produit la régénération.

 

Quelle différence entre macérat concentré ou dilué ?

 

shutterstock_80572300DILUEE (D1):
– Les bourgeons frais sont broyés, et mis en macération dans un mélange de solvant alcool/glycérine végétale sans eau ajoutée. Dilué 10 fois.
– Les posologies varient en moyenne de 50 à 150 gouttes par jour.
– La quantité d’alcool ingérée est importante.

 

CONCENTREE :
– Les bourgeons frais sont laissés entiers et mis en macération dans un mélange de solvants alcool/glycérine végétale/eau. Elle n’est pas diluée.
– Les posologies varient en moyenne de 5 à 15 gouttes par jour.
– La quantité d’alcool ingérée est plus faible.

 

Pour qui ?

 
Tous les individus qui ont des symptômes tels que l’acné, les allergies saisonnières, l’asthme, les infections urinaires, les migraines, les troubles digestifs, troubles du sommeil, des irrégularités menstruelles, des problèmes de fertilité, de l’hypertension…

 

Les posologies et le choix des extraits de bourgeons seront indiqués selon un protocole individualisé.

 

Quels sont ces bourgeons ?

 

  • Airelle rouge
  • Amandier
  • Arbre de Judée
  • Aubépine
  • Aulne glutineux
  • Bouleau
  • Cassis
  • Cèdre du Liban
  • Charme
  • Châtaignier
  • Chêne
  • Citronnier
  • Cornouiller sanguin
  • Érable
  • Figuier
  • Framboisier
  • Frêne
  • Genévrier
  • Gui
  • Hêtre
  • Houx
  • Lilas
  • Maïs
  • Marronnier
  • Noisetier
  • Noyer
  • Olivier
  • Orme
  • Peuplier
  • Pin
  • Platane
  • Romarin
  • Ronce
  • Rosier sauvage (Eglantier)
  • Sapin
  • Seigle
  • Séquoia
  • Sorbier
  • Tamaris
  • Tilleul
  • Vigne
  • Viorne