Browsing Category

Lecture

Alimentation, Bien-être, Lecture

Quand l’alimentation nous bouffe la vie

QUAND L’ALIMENTATION NOUS BOUFFE LA VIE

Gabriella Tamas et Chine Lanzmann

Editions Eyrolles


 

J’ai de plus en plus envie de vous faire partager mon avis sur mes lectures à travers le blog. Et j’aurai du le faire depuis bien longtemps, vu le nombre de livre que j’ai pu lire particulièrement intéressant. Ceux qui me suivent sur Instagram auront déjà une petite idée.

 

Aujourd’hui, on va parler du livre de Gabriella Tamas et Chine Lanzmann. Si le nom de Gabriella vous rappelle quelque chose, c’est normal ! Je vous en ai déjà parlé ici, sur l’article du profilage alimentaire.
 
 

Quand l’alimentation nous bouffe la vie

 

Voici le titre du livre qui apporte beaucoup de significations toutes différentes selon son vécu personnel.

 

Dans cet ouvrage, Gabriella Tamas et Chine Lanzmann ont décidé de croiser leur regards pour réfléchir ensemble à ce que s’alimenter signifie aujourd’hui et pour vous aider à trouver une alimentation qui vous soutienne dans votre vie quotidienne.

 

Chine Lanzmann, coach professionnel, reçoit beaucoup de clients, qui n’ont pas confiance en eux, et parfois le coaching ne suffit pas à les aider car souvent leur problème vient de l’alimentation, et surtout des régimes amincissants… Elle a pu remarquer à travers son métier qu’en changeant la façon de manger, le coaching est plus efficace et ses clients retrouvent le moral et leur confiance.

 

Gabriella Tamas, thérapeute alimentaire, voit beaucoup de souffrance côté addiction, compulsions, et intolérances… et beaucoup de personnes veulent savoir comment avancer. Elle remarque que l’alimentation a un côté très intime, et que parfois les gens préfèrent avancer seuls.

 

Ensemble, Gabriella & Chine, ont ainsi pensé à partager des outils concrets à mettre en place selon la problématique de chacun dans un livre. Et elles ont bien raison !

 

Sans nous rendre compte, il y a une relation complexe à la nourriture qui peut dater de notre enfance, et la façon dont notre entourage a également. Qui n’a pas déjà entendu cette phrase « Finis ton assiette, il y a des enfants qui meurent de faim ».

L’interprétation inconsciente peut aller très loin dans notre esprit.
 

On peut dire de ce livre qu’à chaque page il y a un conseil ou une astuce. On part vers l’exploration de ses ancêtres, de son enfance, de sa relation avec l’alimentation, ses intolérances, ses dépendances voir addictions, puis ses solutions :  c’est à dire de retrouver « sa » façon de manger, en pleine conscience, et selon son type métabolique.

 

Car l’alimentation qui est adaptée pour vous, n’est pas la même que pour votre voisin. L’objectif étant d’être bienveillant avec soi-même et envers les autres. Pour reprendre leurs mots :

 

Il n’y a pas qu’une seule façon de manger, il y en a autant que de personnes sur Terre.

 

Pour cela :

29 exercices pratiques pour progresser à votre rythme

4 questionnaires pour faire le point et mieux vous connaître

33 témoignages pour vous inspirer

 

Avec des outils concrets et des conseils pour manger ce qui vous convient. Le tout saupoudré des pratiques professionnelles de Gabriella Tamas et Chine Lanzmann.

 

Etes-vous un mangeur émotionnel ? Avez-vous des intolérances ? Etes-vous accro au sucre ? Quel est votre type métabolique ? Chasseur ? Cueilleur ? Vos repas vous conviennent-ils ? Connaissez-vous les 7 types de faim ?

 

Si toutes ces questions vous intriguent alors ce livre peut vous intéresser fortement !

Sans oublier que le livre s’adresse à vous si…

 

  • vous avez des problèmes avec la nourriture,
  • si vous souffrez d’intolérances ou d’addictions,
  • ou si vous ne pouvez pas vous passer de sucres
  • si vous gérez vos émotions à travers la nourriture,
  • si vous êtes frustré de ne pas manger ce que vous aimez,
  • si vous en avez marre de trier dans votre tête ce qui est sain ou non
  • si vous ne savez pas ou vous ne savez plus qui croire et quoi manger,
  • si vous mangez trop ou pas assez
  • et si vous avez envie de progresser, et surtout de VIVRE UNE RELATION SAINE, paisible et joyeuse avec la nourriture

On peut dire que Gabriella Tamas et Chine Lanzmann ont réussi ensemble à créer un livre sur l’exploration alimentaire en lien avec nos émotions personnelles. Un guide à adapter selon chacun de nous !

 

Vous pouvez retrouver le sommaire et quelques extraits sur le site Editions Eyrolles.

 

Bonne lecture !

Lecture, Phytothérapie

« Les 33 plantes validées scientifiquement »

« Les 33 plantes validées scientifiquement »

par Drs Bertrand Graz & Jacques Falquet

Editions Favre


 

Pas de « on-dit » ou de remède de grands-mères avec certaines plantes, car elles se révèlent validées scientifiquement.

 

Certaines plantes que vous connaissez depuis « toujours » ne sont pas si anodines que cela et s’avèrent très efficaces voir comparable à un médicament conventionnel. D’où pourquoi, vous pouvez entendre que les plantes ne doivent pas être prises sans avis d’un spécialiste car il faut s’assurer que la plante puisse vous convenir, vérifier les contre-indications et les effets secondaires possibles selon votre état de santé et les résultats voulus.

 

Selon les études répertoriées dans le livre, les savoirs ancestraux se révèlent être vrai scientifiquement pour… :

 

  • La grande camomille pour les migraines
  • La valériane pour les insomnies
  • La menthe poivrée pour le mal de tête et tension musculaire, migraine mais aussi le côlon irritable
  • Le café pour les performances cognitives et mémoire
  • Les graines de lin contre la constipation
  • Le gingembre contre les nausées
  • Le chardon-marie pour l’hépatite
  • L’ail pour l’hypertension légère
  • La vigne rouge pour les varices et insuffisance veineuse
  • Le gattilier pour le syndrome prémenstruel
  • L’eucalyptus pour la bronchite et le rhume
  • Le piment pour les douleurs locales
  • et bien d’autres…

Pour chacune de ces plantes, cela demande une préparation précise selon l’effet souhaité. Par exemple, prenons la menthe poivrée. L’utilisation ne sera pas la même si l’on souhaite l’utiliser pour contrer les maux de tête ou le côlon irritable.

 

Pour les maux de tête, les tensions musculaires et les migraines on utilisera l’huile essentielle de menthe poivrée en externe, c’est à dire en massage sur les tempes et le front en massant doucement plusieurs minutes.

 

Alors que pour le côlon irritable, on utilisera l’huile essentielle de menthe poivrée en interne, à avaler sur un support avant les repas ou bien, en infusion.

 

Mais il faut savoir que l’huile essentielle de menthe poivrée n’est pas si 

anodine. En capsule, elle peut provoquer un ralentissement du rythme cardiaque, des tremblements, diminuer le taux de fer et son absorption, et perturber un traitement médicamenteux. Sur la peau, elle peut être légèrement irritante. Voici ce que récapitule le livre.

 

Souvent on pense que les solutions naturelles sont plus rassurantes car les effets secondaires sont réversibles et temporaires. Cela dit, il faut savoir reconnaitre les symptômes avant de continuer un traitement qui pourrait ne pas convenir et s’avérer néfaste pour nous.

 

Le livre souligne bien que plusieurs plantes sont suspectées d’une toxicité sur le foie sur le long terme comme la rue, le consoude (sauf en soin externe)… Un passage extrêmement intéressant car j’ai été très surprise de trouver la bourrache sauf pour une utilisation modérée et occasionnelle.

 

Puis des recherches se poursuivent pour certaines d’entres-elles, dont :

L’avocat et le soja dans le traitement de l’arthrose

Le chanvre dans les traitements de l’asthme, du glaucome et vomissement

La patate douce, le chardon-marie, le fenugrec et la cannelle contre le diabète

Le curcuma pour la cicatrisation

Le souci comme anti-inflammatoire et antiseptique

La rhodiole pour le stress et la fatigue nerveuse

L’ortie contre les rhumatismes articulaires

Le ginseng en cas de diabète, d’infection, et du système nerveux

 

Des plantes que l’on utilise en naturopathie et qu’il est toujours bon de connaitre les résultats scientifiquement. En tant que naturopathe, j’espère que de multitudes études vont suivre dans l’objectif de rendre les compléments alimentaires sécuritaires, surtout ceux en vente libre.

 

En attendant n’hésitez pas à demander conseils auprès de spécialiste selon les connaissances de chacun, médecin, pharmacien, herboriste, naturopathe, aromatologue…

 

Prenez soin de vous !