Browsing Category

POTS syndrome

Fatigue, Hypotension, POTS syndrome, Recette, Système nerveux

Boisson riche en électrolytes & POTS

BOISSON RICHE EN ELECTROLYTES

&

LE SYNDROME POTS


 

Je vais vous présenter ma boisson favorite riche en électrolytes naturelle faite maison sans aucun conservateur ni saveur artificielle, dans l’objectif de diminuer les symptômes du syndrome POTS.

 

Des personnes faisant beaucoup d’exercices sportifs peuvent également profiter de cette boisson, mais aussi, les personnes souffrant d’une hypotension chronique, ou après une gastro-entérite, une diarrhée, vomissement où il y a eu une perte des électrolytes dans l’organisme et qu’il est nécessaire de les reconstituer rapidement.

 

Les électrolytes sont des sels minéraux qui circulent dans le sang dont le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium. Lors d’efforts intenses avec transpiration ou de maladie avec une perte de liquide importante, les électrolytes dans l’organisme diminuent, pouvant entrainer par la suite divers malaises.

 

On va parler ici du syndrome POTS, car cette boisson peut beaucoup aider. Se sont des rares personnes qui peuvent se permettre de consommer du sel à un taux plus élevé qu’une personne normale. Tout d’abord, un petit rappel.

 
 

Le syndrome POTS, kézako ?

 

Ceux qui ne connaissent pas ou mal, le syndrome de tachycardie orthostatique posturale (appelé également POTS en anglais ou STOP en français) se traduit par une élévation du rythme cardiaque au passage à la station debout, parfois également accompagnée d’une diminution de la pression artérielle en position assise ou couché.

 

Les symptômes peuvent consister à des étourdissements, des évanouissements, des maux de tête, des sueurs, des tremblements, des nausées, manque de concentration et de mémoire, sentiment d’anxiété, palpitation, fatigue chronique handicapante… Des symptômes qui sont principalement pire en position debout.

 

Le symptôme le plus marquant d’un POTS est l’augmentation de la fréquence cardiaque par minute dans les 5 à 10 ou 12 minutes suivant le passage de la position couchée à la position verticale. Cette augmentation étant généralement de plus de 30 battements.

 
 

Pourquoi une boisson riche en électrolyte ?

 

Les personnes souffrant du syndrome POTS savent qu’ils doivent augmenter leur consommation de sel dans leur alimentation pour lutter contre cette intolérance orthostatique.

 

Une augmentation du sel dans l’alimentation a été démontré pour aider à une meilleure régulation du système nerveux sympathique, de la vasoconstriction et de l’autorégulation cérébrale chez le Potsien.

 

Le sel, également connu sous le nom de sodium, est un électrolyte. Son principal objectif est d’aider le corps à garder un équilibre adéquat des liquides et des électrolytes. L’eau suivra toujours le sel. C’est parce que le corps veut garder un rapport spécifique de sel à l’eau. Son objectif est l’équilibre, soit l’homéostasie.

 

L’eau crée une réponse pressorisée chez les personnes dysautonomiques. Cette réponse atteint 20 minutes après l’ingestion d’eau et augmente la résistance vasculaire périphérique. Les chercheurs de « The Dysautonomia Project » ont montré que chez les personnes souffrant du syndrome POTS, l’eau diminue à la fois la tachycardie orthostatique et aide à diminuer l’hypotension orthostatique.

 

L’augmentation de sodium dans l’alimentation ainsi que l’augmentation de la consommation d’eau, maintient l’équilibre tout en augmentant la pression artérielle. Ainsi quoi de mieux de coupler les deux en créant une boisson riche en électrolyte soit riche en sodium et en eau ?

 

A noter cependant qu’une augmentation de l’apport en sel et en eau est recommandée chez les personnes souffrant d’une intolérance orthostatique ou d’une hypotension orthostatique. Mais il n’est pas conseillé aux personnes souffrant d’hypertension sévère ou à certaines comorbidités. Il s’agit ici de maintenir l’équilibre correct des électrolytes.

 

Selon les médecins et scientifiques de « The Dysautonomia Project », au moins la moitié de l’apport quotidien en liquide devrait être riche en électrolytes, pour une personne souffrant du POTS.

 

Quand aux boissons énergisantes et l’alcool doivent être utilisées avec précaution ou évitées en raison de leur nature déshydratante et de leurs effets négatifs sur le système cardiaque et le système nerveux.

 

Les boissons gazeuses devraient être ingérées avec modération, ou pas du tout, car le corps doit travailler davantage pour expulser le dioxyde de carbone supplémentaire ingéré. C’est d’ailleurs pourquoi de nombreux athlètes professionnels les limitent ou les évitent.

 

La caféine peut être utile pour son renforcement énergétique et ses effets de resserrement des vaisseaux sanguins. Certaines personnes trouvent la caféine essentielle à leur routine quotidienne tandis que d’autres ne tolèrent pas du tout la caféine.

 

Pour ceux n’ayant pas de soucis avec la caféine, sachez qu’il a une action diurétique, donc, pour chaque tasse de caféine, envisagez d’ingérer une tasse d’eau pour équilibrer la perte de liquide du corps. Pour en savoir + sur le café, voir ici.

 
 

RECETTE de la boisson riche en électrolyte

 
 

1 bouteille en verre de 500ml

1/2 tasse de jus d’orange ou canneberge ou tout autre jus de fruit

1/4 tasse de jus de citron frais

2 tasses d’eau ou d’eau de coco

1 à 2 c. à soupe de miel liquide

1/4 c. à café de sel rose de l’Himalaya ou sel de mer

 
 

Mettez tous les ingrédients un par un dans une bouteille de 500ml. Secouez ! Puis, attendez quelques minutes, le temps que les ingrédients se mélangent bien.

 

CONSEILS SUPPLEMENTAIRES :

 

Choisissez une bouteille en verre étant donné que cette boisson contient du sel. De plus, la bouteille pourra être réutilisable à chaque fois.

 

Le jus d’orange peut être remplacé par du jus de canneberge ou tout autre jus de fruits riche en vitamine C qui vous plaira. Essayez de ne pas dépasser 1/2 tasse ou 1 tasse, l’objectif n’est pas d’avaler un taux de sucre élevé. Et si vous n’aimez pas les jus de fruits, ce n’est pas grave, vous pouvez faire un mélange d’eau ou eau de coco + miel + sel. Le miel est présent pour effacer le goût salé.

 

Le jus de citron peut empêcher de dormir pour certains, donc évitez le après 17h.

 

Choisissez un sel d’excellente qualité. Les dosages de sel sont à évaluer selon les améliorations que vous pouvez ressentir. Selon « The Dysautonomia Project », il est possible d’augmenter à 1c. à café pour une boisson de 500ml, équivalent à 2300mg de sodium. Davantage de sel serait difficilement supportable pour une question de goût.

 

Si vous souhaitez augmenter votre consommation de sel, pensez toujours à le faire de façon progressive et en vérifiant votre tension. Une consommation soudaine pourrait vous apporter une nausée, ou des désagréments digestifs ou du transit. Vous pourrez alors penser que le sodium ne vous aide pas et que cela empire la situation, alors que vous avez tout simplement brutalisé votre organisme en allant trop vite. Ne confondez pas non plus le sodium avec le bicarbonate de soude où 1c. à café = 1000mg de sodium.

 

Si vous ressentez vos paupières qui sautent ou quelques crampes, il est possible que vous avez un mauvais ratio sodium/potassium. Dans ce cas, vous pouvez ajouter du bicarbonate de potassium en poudre ou de la crème de tartre que l’on utilise parfois en pâtisserie, l’équivalent de 1/4 d’une c. à café. Adaptez également le dosage selon vos résultats.

 

Buvez cette boisson au moment où vous êtes le plus vulnérable, ou avant/après un exercice, ou une situation où vous devrez rester debout, etc.

 

Par exemple, pour les Potsiens, prendre une douche le matin est extrêmement éprouvant. La chaleur de l’eau avec le fait de rester debout plusieurs minutes et lever les bras au dessus de la tête est très difficile. A la sortie de la douche, l’organisme est épuisé.

 

Dans cette situation là, buvez un verre de cette boisson riche en électrolyte avant et après votre douche.

 

Ou si vous sortez faire du shopping, emportez votre bouteille avec vous et buvez plusieurs gorgées tout le long de cette sortie.

 

Dernière information, The Dysautonomia Project a créé une boisson appelée NormaLyte, conçu spécialement pour les Potsiens comprenant un maximum de sodium et un minimum de sucre, soit 2,75g de sodium + 0,75g de potassium pour 6g de glucide.

 

Si vous comparez à d’autres boissons riche en électrolytes vendus sur le marché vous trouverez seulement 500mg de sodium pour 4 à 14g de glucides, et avec le potassium en option.

 

Malheureusement, NormaLyte n’est pas commercialisé en France et il est très difficile de le faire venir de l’étranger.
Heureusement, on peut se rattraper avec une boisson faite maison !

 

Ressource The Dysautonomia Project