Browsing Category

Sommeil

Sommeil, Système nerveux, Tisane

Des tisanes pour mieux dormir

DES TISANES POUR MIEUX DORMIR


 

Un mauvais sommeil peut avoir toutes sortes de causes : l’anxiété, le surmenage, la consommation d’excitants comme le café ou le citron, des troubles digestifs, des changements hormonaux, etc.

 

Un mauvais sommeil est le révélateur d’un dérèglement.

 

La première réaction à avoir est donc de chercher les causes de ce symptôme et d’y remédier. Toutefois, certaines plantes peuvent aider à surpasser ce problème de la meilleure façon possible.

 

Depuis des siècles, certaines plantes sont connues pour leurs effets sédatifs et relaxants. Préparées sous formes de tisanes, elles aident à glisser plus facilement dans le sommeil et à mieux dormir d’une façon naturelle.

 

Certaines d’entre elles sont utilisées seules, d’autres sous forme de mélanges où elles conjuguent leurs effets bienfaisants contre les manifestations de nervosité qui empêchent l’arrivée d’un sommeil réparateur.

 

Ici on ne parlera que des plantes à utiliser seules, étant donné qu’un mélange de plantes doit être adapté à chacun.

 
 

L’eschscholtzia

 

Elle doit sa renommée à un botaniste russe appelé J.F.Eschscholtz. Cette plante est essentiellement antispasmodique, ce qui favorise la détente musculaire et nerveuse au cours de la nuit. On la recommande en cas de nervosité ou d’agitation au coucher, mais aussi en cas de cauchemars et de réveils nocturnes.

 

20g de fleurs séchées par litre d’eau bouillante en infusion de 15 min au minimum, pour 1 tasse au coucher. 

 
 

L’aubépine

 

Elle exerce une action sédative sur le système nerveux central. On l’utilise donc pour atténuer l’irritabilité, l’émotivité excessive, la perception exagérée des battements du coeur. En préservant le calme au quotidien, l’aubépine contribue donc à calmer les troubles du sommeil.

 

20g de feuilles séchées pour 1l d’eau bouillante, laisser infuser pendant 20 min et boire 2 ou 3 tasses par jour, de préférence après le repas du soir ou avant de se coucher pour profiter au mieux de ses effets apaisants.

 
 

La valériane officinale

 

Excellent tranquillisant végétal qui réduit considérablement la nervosité et aide à raccourcir le temps d’endormissement. Grâce à ses propriétés sédatives, on utilise ses racines séchées pour traiter l’insomnie. La valériane est par contre déconseillée pour les personnes diagnostiquées hyperactif.

 

1c. à café (3g environ) de racines de valériane séchées et émincées pour 20cl d’eau bouillante. Ses effets seront plus fort en faisant une décoction.

 
 

Le houblon

 

Ce sont les cônes femelles de la plante qui contiennent les principes actifs relaxant et sédatifs. Son usage est particulièrement conseillé pour traiter les insomnies, la tension nerveuse et l’anxiété. Cependant déconseillée pour les personnes réagissant mal avec les phytoestrogènes ou ayant un excès d’oestrogène.

 

2 ou 3 cônes secs dans 1 tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes et la boire au coucher.

 

Et pourquoi pas glisser sous la taie d’oreiller une pochette de mousseline renfermant 100g de cônes de houblon séchés. Ses essences sont suffisamment volatiles pour être absorbées par l’appareil respiratoire à travers le tissu.

 
 

La passiflore

 

Elle possède une bienfaisante activité sédative et anxiolytique, que l’on recommande pour soigner l’irritabilité, l’anxiété, l’insomnie et la nervosité.

Ce sont les parties aériennes, séchées, que l’on utilise.

 

Faire infuser 2,5g dans 15cl d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes et en boire 3 à 4 fois par jour.

 
 

Le millepertuis

 

Aujourd’hui ses principes actifs ont été mis en évidence pour soulager les manifestations de lassitude nerveuse, d’anxiété, voire de dépression, et de troubles du sommeil.

 

Il n’est pas conseillé de s’exposer au soleil lors d’une cure de millepertuis, et certains médicaments peuvent poser problèmes comme les antidépresseurs.

 

2 à 4g de fleurs séchées, infusées de 5 à 10 minutes dans 15cl d’eau bouillante. Boire cette infusion 3 fois par jour.

 
 

Et bien d’autres encore : mélisse, fleur d’oranger, camomille… à vous de trouver VOTRE plante. Vérifiez toujours les contre-indications de chacune et ses différentes propriétés qui peuvent faire toute la différence!