Browsing Category

Système veineux

Aromathérapie, Bien-être, Système veineux

Solutions anti-jambes lourdes

SOLUTIONS ANTI-JAMBES LOURDES


 

shutterstock_95779087Une mauvaise circulation sanguine, l’inactivité ou encore la chaleur peuvent provoquer le gonflement plus ou moins douloureux des pieds et des chevilles.

 

Les plantes aux propriétés veinotoniques peuvent atténuer ce désagrément : la vigne rouge, l’hamamélis, le fragon, le marronnier d’Inde…font partie des solutions naturelles anti-jambes lourdes. En externe, on choisira également le romarin, le  cyprès toujours vert ou encore le cèdre de Virginie

 

Voici quelques solutions naturelles à préparer à la maison !

 
 

MASSAGE AUX HUILES ESSENTIELLES

 

Mélangez 3 gouttes d’HE de cyprès toujours vert, 2 gouttes d’Hélichryse italienne avec 10 gouttes d’huile végétale de calophylle inophylle.

 

Massez en remontant des chevilles vers les genoux, 2 fois par jour.

 
 

MASSAGE A L’HUILE DE RICIN

 

Se masser les chevilles et les jambes avec de l’huile de ricin tiède permet d’activer la circulation du sang. Pour renforcer l’efficacité du massage, verser dans l’huile quelques gouttes d’essence de cyprès toujours vert (60 à 80 gouttes pour 10cl d’huile de ricin).

 
 

A VERSER DANS L’EAU DU BAIN

 

Mélanger dans un bol 8 gouttes d’huile essentielle de cyprès toujours vert et 3 cuillerées à soupe de lait en poudre (cela peut être du lait d’amande). Verser dans l’eau du bain et brasser. Veiller à ce que l’eau soit tiède et non bouillante.

 
 

BAINS DE PIEDS BIENFAISANTS

 

shutterstock_261351725Faire bouillir pendant 20 minutes 2 poignées de feuilles de vigne rouge dans 1l d’eau. Filtrer. Verser cette décoction dans une bassine à moitié remplie d’eau froide. Laissez tremper les pieds pendant minimum un quart d’heure.

 
 

BAINS DE PIEDS N°2

 

Faire infuser pendant 30 minutes, à couvert, 2 poignées de romarin frais dans 1l d’eau. Filtrer et laisser tiédir. Verser cette infusion dans une bassine à moitié remplie d’eau froide. Y tremper les pieds pendant minimum un quart d’heure.

 
 

CATAPLASME A L’ARGILE ET AUX PLANTES

 

shutterstock_349501616Mélanger 4 cuillerées à soupe d’argile verte dans une infusion corsée de feuilles de vigne rouge, jusqu’à obtention d’une pâte ni trop épaisse ni trop liquide. Verser dans le mélange 3 gouttes d’huile essentielle de cyprès toujours vert, 3 gouttes d’huile essentielle de citron, et 3 gouttes d’huile essentielle de vétiver.

 

Etaler le cataplasme sur les jambes et le maintenir avec un linge. Le garder en place de 20 à 30 minutes puis rincer à l’eau froide.

 

Attention l’essence de citron est photosensibilisante : ne pas s’exposer au soleil dans les 8 heures suivant l’application du cataplasme.

Système veineux

L’insuffisance veineuse

L’INSUFFISANCE VEINEUSE

Jambes lourdes, varicosités, varices, oedèmes, phlébites…


 

shutterstock_93020749Les maladies veineuses sont très fréquentes. Le terme de mauvaise circulation veineuse s’emploie aussi bien devant de simples dilatations de veines superficielles que dans les formes les plus sévères.

 

Cet article va vous présenter plusieurs conseils à prendre en compte lors d’une insuffisance veineuse.

Il peut y avoir de multiples solutions selon le stade de chacun, que ça soit des astuces de bien-être, d’hygiène de vie, ou alimentaire…

 

C’est parti, on commence !

 
 
 

1

 

Choisissez des chaussures confortables en évitant les bottes qui enserrent le bas des jambes, les talons très hauts ou bien trop plats.

 
 

2

 

Si vous avez des problèmes de voûte plantaire, n’oubliez pas vos semelles de correction.

 
 

3

 

shutterstock_248668822Adoptez des chaussettes ou des collants de contention qui empêchent les veines de se dilater et facilitent la circulation veineuse, mais aussi pour :

 

  • Augmenter la vitesse circulatoire dans la veine : action anti-stase veineuse
  • Empêcher la formation de caillots au niveau des veines profondes de la jambe qui sont responsables de la formation d’une phlébite
  • Eviter le gonflement des jambes (oedèmes), les tissus mous se trouvent comprimés et de ce fait, l’eau qui stagne à leur niveau va être chassée vers les veines et les vaisseaux lymphatiques
  • Favoriser le retour lymphatique

 
 

La contention : Très efficace mais un suivi hélas médiocre – malgré ces progrès et la multiplication des études dans le monde entier confirmant son efficacité aussi bien dans la prévention que dans le traitement des maladies veineuses, la contention en phlébologie ne bénéficie pas d’un bon suivi. Près d’un patient sur 3 ne porte pas les bas prescrits. Soyez rigoureux !

 
 

4

 

Evitez les vêtements et sous-vêtements trop serrés, en particulier sur les jambes, à l’aine et à la taille, ils freinent la circulation de retour.

 
 

5

 

Ménagez-vous 20 min à 1h de marche par jour. La marche stimule le retour veineux.

 

A chaque appui de pied sur le sol, 30cm3 de sang sont éjectés vers les jambes. A l’inverse, si l’on reste debout, immobile, le sang stagne au niveau des pieds et des chevilles. On crée une stase veineuse d’où l’impression de jambes lourdes.

 
 

6

 

Pendant le travail, toutes les 2h, bougez vos chevilles : mettez-vous sur la pointe des pieds puis sur la plante des pieds.

 
 

7

 

Ne croisez pas les jambes, ce n’est pas bon non plus pour vos veines situées derrière le genou.

 
 

8

 

En rentrant chez vous, un petit bain de pieds, surtout en été, avec des substances relaxantes et décongestionnantes.

 
 

9

 

Pratiquez dès le réveil quelques mouvements permettant d’assouplir les articulations des orteils, des chevilles et des genoux.

 
 

Phlébite et pilule : La presse grand public donne très souvent des informations sur le risque de phlébite sous pilule… On ne peut que rappeler que les pilules contraceptives ont beau en être à la quatrième génération, elles n’en favorisent pas moins la survenue de phlébite, en particulier si elles sont associées au tabac.

 
 

10

 

shutterstock_206279593Bougez, bougez! L’exercice physique a une action favorable sur la circulation veineuse en tonifiant la paroi des veines, en musclant les mollets qui ainsi se contractent mieux et augmentent le retour veineux.

 

Les sports conseillés : la marche, course à pied sur un sol mou, le golf, le ski de fond, la gymnastique douce et musculation douce, yoga, natation, vélo, la danse…

 

Portez des chaussettes de contention pendant les exercices, les veines n’en seront que mieux comprimées.
Evitez de porter des vêtements de sport trop serrés.

 

Et après l’exercice, surélever les jambes pendant 10 à 15 minutes.

 

Les sports déconseillés : le tennis et les sports de balle en salle, les sports violents tels que rugby, football, sport de combat, ceux qui augmentent la pression abdominale : haltérophilie, le ski alpin.

 
 

11

 

Si vous avez le chauffage au sol, adoptez des semelles en bois qui isolent davantage.

 
 

12

 

En voiture, évitez de diriger l’air de chauffage sur vos jambes.

 

Le tabac, ennemi numéro 1 de nos vaisseaux.

 
 

13

 

shutterstock_350576138Une douche froide après les bains chauds, PRUDENCE !

 

Les bénéfices sont surtout vrai pour la circulation artérielle. En revanche, les veines peuvent se dilater davantage après cette séance et les petits capillaires peuvent aussi se fragiliser et éclater avec apparition de petites plaques roses ou rouges sous la peau.

 

Ainsi, ne prenez pas de bain trop chauds : la température idéale se situe à moins de 38°C. Idéalement entre 35-38°C, avec des poudres astringents et rafraichissantes.

 

Saunas, hammans, cataplasmes de boue chaude et épilation à la cire chaude sont fortement déconseillés.

 
 

14

 

Evitez la constipation, qui gêne le retour veineux. D’une part, le côlon en comprimant les veines du petit bassin gêne la circulation de retour. D’autre part, les efforts de défécation peuvent eux aussi entraîner une hyperpression abdominale et un ralentissement du retour veineux, favorisant l’apparition des varices. On parle de constipation, ici.

 

Les professions les plus à risque sont celles qui demandent le port de charge d’au moins 10kg, celles qui s’exercent dans un environnement dont la température moyenne est supérieure ou égale à 26°C, celles qui requièrent la station debout ou assise prolongées telles que vendeuses, employées de bureau, coiffeuse, infirmière, caissière…

 
 

15

 

shutterstock_137252678Dans votre alimentation, privilégiez les aliments riches en vitamines C, E, sélénium, flavanoides et collagène car ce sont des alliés formidables de vos veines.

 

On trouve de la vitamine C dans les kiwi, goyave, persil, cassis, estragon, oseille, poivron, brocoli, cresson, citron, orange. Lorsque vous manquez de vitamine C, votre corps fabrique moins de collagène, et cela se traduit par une perte des capacités de soutien. Le collagène est un élément essentiel de la tonicité veineuse.

 

On trouve de la vitamine E dans les oléagineux, amandes, noix, et huiles végétales. Elle contribue à fluidifier le sang et réduit le risque de thrombose.

 

On trouve des flavanoides dans les feuilles de tous les végétaux, dans le raisin, les fruits rouges, la peau des fruits, les choux, le persil, les navets, les épinards et brocolis, thé, tisanes, vin rouge.

 

On trouve du sélénium surtout dans les poissons, fruits de mer, oeufs, viande. Certains céréales peuvent en contenir, mais la richesse de nos sols ne sont plus les mêmes et le sélénium est nettement moins présents.

 
 

16

 

Oui aux bonnes graisses et spécialement aux oméga 3. Elles ont des propriétés anti-inflammatoires et fluidifiantes qui nous intéressent car ils inhibent l’agrégation des plaquettes et participent au maintien de l’élasticité des vaisseaux. Troquez votre huile de tournesol et margarines contre les huiles d’olives, de noix, ou de colza. Mangez des oléagineux et du poisson au moins 2 fois par semaine : sardine, maquereau, saumon, hareng…

 
 

17

 

Limitez voir évitez les boissons alcoolisées et les épices qui dilatent les veines. Le café et le thé pris en trop grande quantité peut avoir les mêmes effets.

 
 

18

 
Dernier point et non des moindres à savoir, les spécialistes du système veineux sont appelés phlébologues. Voici quelques raisons de soupçonner une douleur d’origine veineuse :

 

  • elles surviennent lors d’une immobilité prolongée, assise ou debout
  • elles s’accentuent tout au long de la journée
  • elles diminuent en position allongée, mais peuvent aussi gêner le sommeil avec impression de jambes bouillonnantes. Elles sont plus fréquentes par temps chaud et orageux, donc plus fréquentes l’été que l’hiver.
  • elles peuvent suivre le trajet d’une veine de la jambe.
  • elles s’accompagnent d’autres signes témoignant d’une mauvaise circulation veineuse : varices, varicosités, gonflement des chevilles et des pieds, etc.