Alimentation, Système digestif

Kéfir de fruits Boisson probiotique

KEFIR DE FRUITS

Une boisson probiotique et désaltérante


 

Le kéfir de fruits est une boisson faite à partir de grains de kéfir (de fruits), considérée comme un probiotique.

 

Cette boisson est légèrement gazéifiée. Egalement connu sous le nom de Tibicos, Cristaux d’Eau Japonais, les Abeilles de la Californie…

 

Les grains de kéfir sont un agrégat de nombreuses espèces de micro-organismes vivant en symbiose. On en dénombre une trentaine en moyenne, mais la composition peut varier légèrement suivant la provenance des grains.

 

Ils se présentent sous forme de grains transparents, de petites tailles (2 à 5 mm), qui en se multipliant fabriquent un peu d’acide et de gaz ainsi que de l’alcool par la fermentation qui est de 1 % (les femmes enceintes et les enfants peuvent en boire, rassurez-vous il n’y a pas plus d’alcool que dans les sodas).

 

Notez que les grains n’ont aucun rapport avec les grains céréaliers. Le Kéfir est donc sans gluten.

 

Voici les principales bactéries et levures que l’on peut trouver dans le kéfir de fruits : Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae,…

 

Une boisson trop sucrée ? Et bien, non ! Lors de la fermentation, les grains de kéfir vont se nourrir du sucre présent dans les fruits et l’eau. Cette boisson n’est pas contre-indiquée au diabétique.

 
 
 

Une boisson vivante

 

shutterstock_194412827En tant qu’aliment vivant, fournissant certains oligoéléments et de nombreuses espèces de micro-organismes, le kéfir de fruits est considéré comme un probiotique et utilisé pour ses quelques propriétés diététiques :

 

  • Empêche la croissance des bactéries et des levures hostiles, en aidant les micro-organismes probiotiques bénéfiques à coloniser et à prospérer dans le tube digestif.
  • Aide à la digestion des aliments et de micronutriments. L’équilibre des bonnes bactéries sont un départ essentiel pour une bonne digestion.
  • Aide au transit intestinal
  • Contribue à un système immunitaire sain.
  • Augmentation de l’énergie et d’un sentiment général de bien-être.
  • Peut arrêter les fringales, en particulier pour les attirances aux aliments sucrés.
  • Un effet tranquillisant sur ​​le système nerveux.

 

Le kéfir n’est pas une boisson « détox » mais une boisson qui apporte des bactéries utiles à l’équilibre de la flore intestinale avec tout les bienfaits qui en découlent.

 
 
 

Recette classique – première fermentation 24h « F1 »

 

shutterstock_186158615Avant toute chose : évitez tout contact des grains avec des ustensiles métalliques (cuillère, passoire, récipient…). Choisissez des ustensiles en plastique ou en verre, ou en bois, ou en céramique…

Vous avez besoin de :
 

un récipient de 1,5 L (un bocal en verre par exemple, évitez le plastique)

5 morceaux de sucre (sucre blanc, sucre roux…)

3 c. à soupe de grains de kéfir de fruits

1 L d’eau (d’eau source de préférence, l’eau du robinet est trop riche en calcaire)

1 demi-citron (de préférence biologique, sinon enlevez la peau)

2 figues sèches

 

  • Première étape :

Dans le bocal d’1,5L, diluez les morceaux de sucre avec un fond d’eau.

Remplir le bocal d’un litre d’eau (d’eau de source de préférence).

Ajoutez 3 c. à soupe de grains de kéfir de fruits.

Ajoutez 2 figues (ou autres fruits secs : bananes séchées, abricots secs…).

Découpez en 2, un demi citron (enlevez la peau si le citron n’est pas biologique) et ajoutez-les au bocal.

Recouvrez le bocal d’une compresse ou d’un linge pour éviter que des petites bêtes nuisibles puissent être attirés par le sucre.

Laissez à température ambiante (entre 18 et 27°C) à l’abri de la lumière durant 24h. Lors de chaleur importante en été, la fermentation sera plus rapide et inférieure à 24h.

Les fruits séchés peuvent être un indicateur. Lorsque les figues remontent en surface, la boisson est prête.

  

 

  • Deuxième étape, après 24h :      

Filtrez le tout avec une passoire fine (pas de métal) dans une bouteille en verre, prêt à boire. Consommez à volonté !

 

La boisson se conserve ensuite quelques jours au réfrigérateur. 

 
 

  • Troisième étape :

Récupérez les grains de Kéfir, et remettez-les dans un récipient pour recommencer un nouveau cycle.

 

Un kéfir actif depuis longtemps fait généralement une meilleure boisson gazéifié que si on vient de le faire redémarrer. D’où le pourquoi, lors des premiers essais de kéfir, on trouve la boisson non gazeuse, sans aucune bulle. Ne vous inquiétez pas, cela viendra en répétant la fermentation.

 
 

Conserver les grains de kéfir

 

Réfrigérateur : Stockez au réfrigérateur dans une eau sucrée et hermétiquement fermé.

 

Si vous en avez vraiment en trop : donnez-les !

 
 

Plus de bulles et de saveurs : deuxième fermentation « F2 »

 

shutterstock_378625804Vous avez le choix de boire votre kéfir de suite après les 24h, ou bien de laisser encore 24h de fermentation (soit 48h en tout).

 

Dans un récipient d’un litre, ajoutez le kéfir de fruits 24h (sans les grains, sans les figues, ni citron…) avec, au choix :

 

    • Pour plus de bulles : ajoutez quelques baies de goji

 

  • Pour plus de saveurs : ajoutez des fruits rouges, des fleurs (hibiscus, sureau…), ou de plantes fraîches (menthe, feuille de cassis, de framboisier, gingembre…), d’épices (cannelle, vanille, badiane, anis…)

Fermez le récipient.

 

Après 24h de fermentation, prudence lors de l’ouverture, dû à l’effervescence provoquée par la pression accumulée de gaz. Ne secouez surtout pas la bouteille. Ouvrez très doucement la bouteille et prévoir le ou les verres si la boisson s’échappe.

 

Pour éviter l’excès de gaz :

 

  • Ne pas remplir le récipient entièrement, laissez un espace entre le liquide et l’ouverture.
  • Mettre moins de fruits sucrés – n’ajoutez pas de sucre en seconde fermentation
  • Ecourtez la seconde fermentation

Filtrez le tout avec une passoire dans une bouteille en verre.

 

C’est prêt ! A boire à volonté !

 

Personnellement, je n’attends pas 24h de fermentation supplémentaire, quelques heures suffisent (8h par exemple). Si la F1 est prête le matin ou le midi, je laisse fermenter jusqu’au soir.

 
 

Mes amis aux troubles digestifs sensibles, préférez le kéfir de fruits première fermentation « F1 ». La présence de gaz plus importante en F2 peut engendrer quelques ballonnements désagréables, ou limitez-vous à un verre. Ceci n’est pas définitif, sachez que plus votre flore redeviendra saine, plus vous pourrez tolérer la F2. Patience…!

 
 
 

Où en trouver ?

 

shutterstock_269321171Les grains de kéfir ne s’achètent pas ! Ils se donnent.

 

Ils existent des grains de kéfir de lait OU des grains de kéfir de fruits. A ne pas confondre.

 

Je n’ai actuellement pas de grains de kéfir à donner.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des boutiques bio, et surtout par le bouche à oreille !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply DUVAL 20 février 2018 at 20 h 12 min

    Je recherche sur Bordeaux , une personne qui pourrait me vendre ou donner des graines de kéfir ou du kéfir,car celà se donne par connaissance . Je ne connais personne de mon entourage.

    • Reply naturopathe 20 février 2018 at 20 h 20 min

      Bonjour, N’hésitez pas à demander aux boutiques ou épiceries bio, même s’ils ne vendent pas de grains ils ont souvent des contacts.
      Sinon si vous avez un compte facebook, je vous conseille d’aller sur le groupe facebook « Kéfirs, et Kombucha partageons tous ensemble… » où vous pouvez demander des grains en précisant votre ville. Vous aurez très vite une réponse. De nombreuses recettes et conseils sont aussi en ligne, c’est très intéressant.

    • Reply Francis 5 mars 2018 at 10 h 26 min

      Bonjour,
      J’habite à Pessac et peux vous donner un peu de grains de kefir pour démarrer votre culture.

      • Reply Racine NIcole 9 juillet 2018 at 14 h 45 min

        Bonjour
        Avez-vous toujours du kéfir? j’ habite Pessac
        Merci de votre réponse

        • Reply Francis 25 juillet 2018 at 5 h 20 min

          Oui, pas de problème pour vous donner du kefir.

  • Reply Louisa 21 avril 2018 at 22 h 59 min

    Bonjour,

    Je trouve votre article très intéressant.
    J’avais en ma possession des grains de kéfir de fruits, déshydratés depuis plus d’un an.
    Je les ai réhydraté durant 4 jours avec un peu d’eau et un peu de sucre, puis j’ai lancé la F1 en respectant bien le mode d’emploi mais au bout de 24h il ne sert rien passé, la figue n’est pas remonté, au bout de 36 h toujours pareil.
    Avez vous une idée de ce qui se passe?
    Les grains ont l’air d’être sains pourtant.
    Que puis-je faire?
    Merci

    • Reply naturopathe 22 avril 2018 at 12 h 05 min

      En effet, c’est curieux. Si vous avez bien changé votre eau et ajoutez suffisamment de sucre tous les jours durant les 4 jours, je ne vois pas d’explications, il s’agit de la bonne procédure pour les réhydrater. Certains ont besoin d’un peu plus de temps, alors peut-être devriez-vous insister plusieurs jours.

  • Reply MENEGOLI 4 juin 2018 at 20 h 08 min

    bonjour
    normalement ma santé ne me permets pas de consommer du sucre
    j ai lu dans un commentaire sur le net qu on pouvait faire le kéfié sans sucre et de le remplacer par des fiches en plus qu encensez vous
    merci

    • Reply naturopathe 4 juin 2018 at 20 h 48 min

      Bonjour, Le kéfir de fruits est pauvre en sucre, certaines personnes qui ont le diabète en consomment. Le sucre ajouté dans la boisson est pour nourrir les grains de kéfir et leurs permettent une bonne fermentation durant 24h. Supprimer le sucre risque de diminuer la bonne santé des grains qui peuvent ne pas se multiplier voir mourir si leur alimentation est insuffisante. Vous pouvez ajouter plus de figues, mais dans tous les cas, les grains auront besoin de sucre que cela soit par les figues ou sucre. Si vous choisissez uniquement les figues, surveillez bien l’état de santé de vos grains tout au long des fermentations à suivre, quitte à les alimenter de temps en temps avec du sucre.
      Par contre, le sucre sera à éviter en « F2 », en deuxième fermentation, qui en effet, le sucre pourrait se retrouver en excès. D’où pourquoi dans l’article, je conseille des fruits uniquement, ou herbes fraiches, épices, etc.

  • Reply chrystelle Briand 3 juillet 2018 at 20 h 47 min

    Bonjour, depuis qu’il fait trop chaud, je trouve que ma boisson est imbuvable. Pensez-vous que c’est à cause de la chaleur ?
    Merci pour votre réponse. Je respecte bien le délai de la première macération 24 heures ou que les fruits soient remontés.
    Cordialement,
    Chrystelle

    • Reply naturopathe 4 juillet 2018 at 15 h 13 min

      Bonjour, La chaleur accélère la fermentation, il est possible que votre fermentation soit trop longue. Essayer de diminuer la fermentation à 15h au lieu de 24h.

  • Reply rigault viviane 10 juillet 2018 at 9 h 54 min

    Bonjour, à quel moment de la journée boire le kéfir pour avoir un bienfait sur le sommeil ?

    • Reply naturopathe 10 juillet 2018 at 12 h 03 min

      Bonjour, Vous pouvez en consommer à partir de 17h.

  • Reply Wally Depret 22 juillet 2018 at 14 h 11 min

    Je souffre d’un dysfonctionnement du foie et l’alcool m’est interdit.
    Puis-je malgré tout consommer du kéfir de fruit sachant qu’il continent un peu d’alcool ?

    • Reply naturopathe 22 juillet 2018 at 15 h 20 min

      Tout dépendra de votre fragilité et votre sensibilité. Sachez que le kéfir de fruits fait maison se situe entre 0,5 à 1% d’alcool en moyenne. Il est préférable de réaliser le kéfir de fruits en 24 h (durée de fermentation la plus courte et non pas celle de 48h qui augmentera ce taux jusqu’à 2,5%), en ne l’agitant pas de trop et en ajustant la quantité ingérée par 1/2 verre à 1 verre selon votre ressenti et résultats souhaités. C’est ce que l’on conseille également pour les enfants. On dit souvent que le kéfir contient de l’alcool comme la bière sans alcool (qui n’est pas toujours à 0% dans le commerce!).

  • Reply Caussade 2 septembre 2018 at 9 h 40 min

    Bonjour
    J’ai commencé à faire du kéfir depuis quelques jours et j’apprecie le goût de cette boisson. Ayant un intestin « casse pieds » (colopathies, douleurs et plutôt constipation) j’espere que ces probiotiques naturels vont me faire du bien.
    Je crois que j’ai du en boire un peu trop depuis 1 semaine car je suis passée en mode diarrhée + douleurs intestinales. Je vais donc réduire ma consommation en attendant de trouver le bon rythme me convenant.
    Pour réduire ma diarrhée la durée de fermentation doit-être de plus de 48h, je ne comprends pas si c’est en phase F1 ou F2 ou F1+F2 ?
    Par ex. : je prépare le kéfir le lundi et laisse reposer 24h dans le bocal ouvert, le mardi je mets en bouteille après filtrage soit (24h) et là je dois attendre encore 24h pour consommer la boisson ou bien je prépare le lundi et laisse reposer 48h avant de filtrer et boire ?
    Merci pour cette précision 😉

    • Reply naturopathe 2 septembre 2018 at 9 h 56 min

      Bonjour, Lorsque l’on parle d’une durée de fermentation de 48h, il s’agit bien de F1 + F2. C’est tout à fait ça dans votre exemple, une première fermentation à bocal ouvert (24h), puis une deuxième fermentation à bocal fermé (24h), soit 48h en tout. Cela dit, si vous souffrez déjà de ballonnement, la F2 (c’est à dire une fermentation de 48h au lieu de 24h) est parfois moins tolérée au départ, aggravant ce symptôme. Donc n’hésitez pas à boire seulement quelques gorgées afin d’être sûre que cela ne vous pose pas de problème. Ou bien de faire une F2 de quelques heures (4 ou 8h par exemple) au lieu de 24h. Sinon, comme vous l’avez dit, vous pouvez diminuer votre consommation de F1, et de trouver la quantité adéquate pour vous. Pour certains, 1/2 verre suffit !

    Leave a Reply

    WordPress spam bloqué par CleanTalk.