Bien-être, Phytothérapie

L’euphraise, pour tous les problèmes oculaires

L’EUPHRAISE

HERBE A OPHTALMIE, HERBE AUX MYOPES


 

Je suis myope, je porte des lunettes et des lentilles depuis quelques années. Et il m’arrive parfois d’avoir les yeux irrités, séchés, manquant de larmes. En fin de journée, mes yeux peuvent être rouges et pour soulager, je me suis trouvée quelques remèdes naturels.

 

Au départ, j’utilisais seulement l’hydrolat de bleuet en compresse ou sur un coton. Ou le collyre Optigem de la marque Herlbagem, à base de bleuet.

 

Puis, j’ai découvert une autre plante : l’euphraise. Une plante moins connue, mais tout aussi efficace, voir mieux que le Bleuet.

 

On ne trouve pas d’hydrolat d’euphraise, comme le bleuet pour l’appliquer simplement sur les yeux. Il existe la teinture-mère, mais cela contient de l’alcool. Ainsi je me suis dit, que j’allais faire une tisane d’euphraise et agir en compresse. Voici le mode d’emploi :

 
 

COMPRESSE D’EUPHRAISE OFFICINALE

 
Vous avez besoin de :

  • 1c. à café d’euphraise officiniale séchée
  • 1 tasse
  • 1 filtre à thé
  • 1 compresse ou 1 disque de coton

 

Placez l’euphraise dans un filtre à thé, puis placez le dans une tasse.

Versez d’eau bouillante et laissez infuser 10 minutes à couvert.

Trempez la compresse dans la tisane refroidie. Pressez pour éliminer le liquide superflu.

Appliquez la compresse sur les yeux minimum 5 minutes.
Ou à tamponner plusieurs fois par jour.

Peut se conserver 2 jours au réfrigérateur.

 

Il existe notamment un collyre à base d’Euphraise :  Collyre Euphrasia de la marque Weleda.

 

Ainsi il est possible d’utiliser le collyre au quotidien. Et des compresses pour un soin.

 
 

LES PROPRIETES THERAPEUTIQUES

 

Nom latin : Euphrasia officinalis (E.rostkoviana)
 
Noms communs : casse-lunettes, herbe à ophtalmie, herbe aux myopes
 
L’euphraise a des propriétés antiseptiques, astringentes et anti-inflammatoires.
 
Elle a une grande réputation pour soigner l’ophtalmie, les yeux veineux, blépharite, conjonctivite, les larmoiements, glaucome, kératite, iritis…
 
L’euphraise est vraiment LA plante la plus célèbre pour soulager et soigner les maladies des yeux.
 
Elle contracte la muqueuse de l’oeil et soulage les inflammations de la conjonctivite et des paupières.
 
Souvent utilisés en externe par rinçage ou compresse pour les yeux, via des décoctions de la plante. Elle peut être aussi utilisée pour une préparation de collyre en préparant un flacon de sérum physiologique stérile à 99% + 1% de teinture-mère d’euphraise. Dosage à 1 à 2 gouttes dans l’oeil.
Cette préparation peut être préparée par un pharmacien ou un herboriste.
 
La liste des pharmacies pouvant préparer des formules phyto-aroma à Bordeaux est ici.
 
Anticatarrhale, elle est également efficace en cas d’infections de l’oreille moyenne, des sinus ou des voies nasales. On l’emploie sous forme de lavages ou de cataplasmes également.
 
On peut aussi boire la décoction d’euphraise : 1c. à thé de plantes sèches dans 250ml (1 tasse) d’eau. Elle combat la diarrhée, la sinusite, et les allergies saisonnières provoquant des écoulements nasaux et oculaires pénibles.
 

Un peu d’histoire…
Le mot « euphraise » vient du nom de l’une des trois Grâces grecques, Euphrosyne, qui signifie « délectation ». Sainte Hildegarde de Bingen dit de l’euphraise qu’elle fortifie le cerveau, la mémoire et les yeux. Olivier de Serres la cultivait et l’appelait « luminette » en raison de son pouvoir d’améliorer la vue ou la vision. L’homéopathie utilise toujours « Euphrasia » pour soigner la sensibilité à la lumière vivre, les larmoiements avec inflammation des yeux d’origine allergique ou infectieuse.

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.