Médicament, Santé

Médicaments et Canicule

MEDICAMENTS ET CANICULE


 

Les chaleurs excessives nécessitent de la part de l’organisme un effort d’adaptation qui peut se révéler éprouvant pour les plus fragiles : les personnes âgées, les nourrissons, les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires, neuropsychiatriques… Or la prise de certains médicaments peuvent perturber ce mécanisme d’adaptation.

 

POURQUOI et COMMENT ?

 

Certains médicaments augmentent l’élimination d’eau au niveau des reins (diurétiques) et peuvent aggraver le manque d’eau au cours d’une déshydratation liée à une température élevée. La déshydratation peut aussi avoir des conséquences sur le métabolisme de certains médicaments.

 

D’autres médicaments peuvent empêcher le fonctionnement normal des mécanismes de refroidissement du corps. Pour que le corps se refroidisse, il faut notamment que le système nerveux central puisse commander une dilatation des vaisseaux à la surface de la peau, afin de permettre une meilleure circulation de sang, une meilleure évacuation de la chaleur et une meilleure transpiration.

 

Enfin, certains médicaments peuvent aussi aggraver les effets de la chaleur, en abaissant la tension artérielle ou en altérant la vigilance.

 

LESQUELS ?

 

Quelques médicaments nécessitent une vigilance accrue :

 

  • les médicaments pour traiter une maladie cardiaque
  • les médicaments pour traiter une épilepsie
  • les médicaments de la migraine
  • certains antibiotiques (en particulier les sulfamides)
  • l’aspirine à une dose supérieure à 500 mg/j ou un anti-inflammatoire
  • quelques médicaments soignant la dépression, la maladie de Parkinson, l’incontinence urinaire ou l’allergie
  • les médicaments pour traiter des troubles mentaux

 

Télécharger la liste des médicaments susceptibles d’altérer l’adaptation de l’organisme à la chaleur.

 

ATTENTION !
Toutefois, pas question non plus d’arrêter vos traitements, c’est au médecin de décider !

Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

 

 

Le médicament est-il le seul facteur de risque ?

 

De nombreux facteurs de risque sont connus pour limiter la capacité de l’organisme à régler sa température. Certains sont liés à l’état de santé.

Vous risquez d’autant plus de mal à supporter la chaleur extérieure si vous êtes :

  • fébrile
  • âgé(e) ou très jeune (0-4 ans)
  • avec une surcharge de poids
  • atteint d’une ou plusieurs maladie(s), en particulier une maladie cardiaque, rénale,
  • respiratoire, un diabète, une maladie neurologique ou psychiatrique…
  • peu ou pas autonome

 

Prenez soin de vous !

Previous Post Next Post

No Comments

Leave a Reply

WordPress spam blocked by CleanTalk.