Alimentation, Amaigrissement

Oui aux matières grasses

OUI AUX MATIERES GRASSES


 

shutterstock_157695506Beaucoup de gens sont choqués par l’idée que des graisses puissent être bonnes, et même essentielles, pour la santé. Toutes les graisses ont été injustement rejetées pendant des années.  Le mouvement « anti-gras » est dorénavant terminé, les effets secondaires ont été trop important sur la santé, notamment au niveau hormonal et nerveux.

 

Il est l’heure de se réconcilier avec les « bons » gras et de les différencier des autres (les mauvaises) qui peuvent être : margarine, graisse hydrogénées, partiellement hydrogénées, graisses trans…

 

Le problème avec les graisses, c’est que beaucoup de gens consomment trop de graisses de mauvaise qualité, et pas assez de graisses de bonne qualité. Ainsi les bonnes matières grasses sont si rares dans notre alimentation que la plupart d’entre nous en manquent. Ils présentent pourtant une vaste collection d’avantage pour la santé.

 

Il se peut qu’au lieu de provenir de noix, d’avocat, de poisson, d’oléagineux, d’avocat, d’huile d’olive et de noix de coco, les graisses de votre alimentation soient en majorité issues de nourritures frites ou chimiquement transformées comme de la margarine, biscuits, chips, gâteaux apéritifs, pâte à pizza, pâtisseries, plats préparés comprenant des graisses hydrogénées, partiellement hydrogénées, graisses trans… Dans ce cas, l’absorption des « bonnes » graisses est empêchée. Lisez bien les étiquettes, les mauvaises lipides sont presque dans tout les produits industrialisés.

 

Pour les sources animales de graisses saturées, préférez les animaux élevés en liberté et nourris naturellement aux pâturages (par exemple, des vaches qui ont été mangé de l’herbe plutôt que des céréales, ou bien des poulets fermiers ou biologiques).

 
 

8 choses à savoir sur le gras :

 

1

Chaque cellule de notre corps est entourée d’une membrane faite de graisses, qui les protège des microbes et des poisons tout en laissant passer les nutriments et l’oxygène.

 

2

Nos glandes endocrines ont besoin de gras pour sécréter des hormones comme les œstrogènes ou la testostérone.

 

3

Le cerveau humain est composé de graisses à 60%.

 

4

Le gras maintient l’intégrité des connections neuronales, le système de communication du cerveau.

 

5

Les nerfs, le cerveau, les yeux, le corps, les glandes surrénales et thyroïde ont besoin de graisses essentielles pour fonctionner normalement.

 

6

Les graisses essentielles sont nécessaires à la croissance et à la reproduction. Elles sont converties en prostaglandines, qui régulent toutes les fonctions corporelles au niveau cellulaire. Les prostaglandines régulent entre autres la pression artérielle, la coagulation, l’inflammation, les allergies, le niveau de sodium, et l’élimination d’eau.

 

7

Le gras est nécessaire pour la production de sérotonine, qui rend de bonne humeur et permet de bien dormir. Si vous ne consommez pas assez de graisses essentielles (en particulier les oméga-3, mais pas seulement), vous pouvez développer des fringales et vous mettre à manger trop gras. Et ce n’est pas un sachet de chips ou de cacahuètes qui vous apportera les graisses dont vous avez besoin.

 

8

Les corps gras d’origine animale nous apportent : de la vitamine D3, de la vitamine A, indispensable à la vision, à la peau, aux muqueuses, etc, et des acides gras EPA-DHA (poissons)

 
 

shutterstock_177319562Craignez-vous que les graisses vous fassent grossir ? Des études ont montré que, quand on ajoute de l’huile de poisson à l’alimentation, cela permet d’équilibrer le poids, voire à en perdre. L’huile de poisson est particulièrement riche, notamment en une des substances les plus favorables à l’activité du cerveau, l’acide docosahexaénoique ou DHA – un oméga 3 dérivé.

 
 

Les bienfaits pour la santé des huiles polyinsaturés tels que l’oméga 3 sont essentiels à la vie. Il est nécessaire de consommer régulièrement ses graisses, parce que le corps en a besoin mais n’est pas capable de les synthétiser à partir des autres graisses. Si elles viennent à manquer, le corps n’est plus en mesure de maintenir son équilibre hormonal, une peau saine, un système immunitaire fort, une bonne vue, des surrénales et une thyroïde performante, ou un fonctionnement cérébral satisfaisant. Ce n’est plus à démontrer, des études ont confirmé les bienfaits extraordinaires de ces acides gras essentiels.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.