Phytothérapie, Système digestif, Système immunitaire

Sureau noir

SUREAU NOIR

Sambucus Nigra


 

Les médecins grecs, dont Hippocrate et Galien, louaient déjà les vertus thérapeutiques du sureau.

 

On utilise la plante de sureau principalement par ses fleurs, ses baies, et son écorce.

 

Les baies contiennent des flavonoides, des vitamines A et C et possèdent des quantités non négligeables de calcium, potassium, fer, phosphore. Intéressante en cas d’anémie et de stimulation du système immunitaire.

 

Les fleurs sont quant à elles riches en flavanoides et renferment aussi des acides phénoliques, des stérols, du mucilage et des tanins.

 

Les fleurs fraiches sont laxatives. Sèches, elles sont surtout sudorifiques, mais aussi diurétiques. On les emploie chaque fois qu’il faut stimuler la transpiration. Par exemple, en cas de rhume, fièvres, bronchite chronique, grippe, crise de rhumatisme.

 

Les baies sont également sudorifique, et à dose augmentée, elles deviennent purgatives, laxatives.

 

En infusion, 1 cuillère à soupe de baies de sureau noir à infuser 10 minutes. 2 à 3 tasses par jour, dès l’arrivée d’un affaiblissement immunitaire.

 

Ou bien, 50g de fleurs sèches par litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes.

 

Adoucissantes et résolutives, les fleurs sont aussi utilisées en externe contre les congestions, les engelures, les crises de goutte, les inflammations oculaires.

 

Par exemple, par compresse via une infusion concentrée de 100g de fleurs par litre d’eau, contre les inflammations dentaires, les eczémas, les dartres. En lotion, contre les inflammations des paupières, les conjonctivites et les orgelets.

 

Les feuilles séchées, plutôt toxiques, seront utilisés dans le jardin en décoction à pulvériser pour éloigner les taupes, les souris, les parasites et les insectes. L’odeur les fera fuir.

 

Comme toutes plantes, ses propriétés thérapeutiques sont multiples, il est alors important de prendre en compte chacun de ses effets pour savoir si elle peut être adaptée pour vous ou non. Une action positive de la plante peut vite devenir une action négative pour certains.

 

En résumé, ses propriétés médicinales sont : altératif, apéritif, antiviral, broncho-dilatateur, mucolytique, dépuratif, immunostimulant, diurétique, lithotritique, fébrifuge, sudorifique, nutritif, tonique, purgatif, vulnéraire.

 

Autres usages, les fleurs de sureau parfument délicieusement le vin, le vinaigre, mais aussi idéales pour créer des boissons rafraîchissantes. Autrefois, au printemps, on en buvait de grandes quantités afin de purifier l’organisme des toxines accumulées durant l’hiver.

 

On en fait aussi de délicieuses tartes. Les baies de sureau servent à préparer des confitures et des gelées un peu fades. Cela dit, on conseille de manger les fruits crus en petites quantités (100g), car ils sont laxatifs. Il est possible de les faire sécher au déshydrateur pour en profiter plus longtemps et hors saison.

 

Vous pouvez trouver les fleurs ou les baies de sureau noir chez les herboristes.
Si vous n’avez pas d’herboristerie près de chez vous, voici quelques adresses internet :

 

Vous pouvez trouver également le sureau noir sous d’autres formes : en gemmothérapie, teinture-mère, sirop…

Previous Post Next Post

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Ambrine 27 novembre 2017 at 20 h 47 min

    Bonsoir,
    Pouvons nous vous poser des questions ?

    • Reply naturopathe 30 novembre 2017 at 8 h 23 min

      Bien sûre, les commentaires sont là pour ça 🙂

  • Reply Ambrine 1 décembre 2017 at 15 h 37 min

    Bonjour,
    Tout d abord merci pour le temps que vous prenez.
    J avais une petite question
    Pourriez vous me donner des conseils pour une rétraction des gencives.

    Merci d avance

    • Reply naturopathe 1 décembre 2017 at 16 h 37 min

      Bonjour, Il y aurait tout un article à réaliser pour citer les astuces naturelles.
      Tout d’abord, vous pouvez vérifier auprès de votre dentiste s’il y a un brossage excessif ou à l’inverse un mauvais brossage des dents. S’il est pratiqué trop vigoureusement et/ou à l’aide d’une brosse à dents à poils durs, il contribue à endommager l’émail des dents à la marge des gencives, à irriter et à enflammer les gencives, pouvant aussi entrainer par la suite une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Vérifiez ainsi votre brosse à dent, la choisir à poils souples, si ce n’est pas déjà fait. Choisissez également un dentifrice non agressif, et naturel.
      Deuxième point, n’hésitez pas à consulter un thérapeute qui pourra vous aider, à vérifier s’il y a une carence possible, par exemple en vitamine C, A, D3, K2, une déficience en protéines, etc. sans oublier l’excès de sucre. qui aggravera le problème.
      En astuces, la mode est le « Oil pulling », 1c à soupe d’huile d’olive, de sésame ou de noix de coco. A choisir selon le goût. Faire un bain de bouche de plusieurs minutes. A tester sur 10 jours minimum, 1 fois le matin ou le soir ou bien les deux. Il est important de ne pas avaler l’huile mais de la recracher. Puis de bien rincer la bouche.
      Des bains de bouche à base d’infusion de clous de girofle ou de myrrhe sont également intéressantes, par exemple 2 clous de girofle pour 25cl d’eau.
      Vous pouvez également ajouter 1 goutte d’huile essentielle de laurier noble avec le dentifrice, surtout au dernier brossage du soir.
      Voici plusieurs astuces, qui déjà, vous pouvez tester une par une et choisir celle que vous préférez. Bien cordialement,

      • Reply Ambrine 2 décembre 2017 at 11 h 22 min

        Bonjour Kelly,
        Merci pour vos précieux conseils.
        En effet concernant les carences je suis actuellement sous vitamine D3.
        J’ai un taux de 28,7 ng/ml. Je prend 5 gouttes chaque jour (D.plantes D3++ 1000 UI)
        Pensez vous que je dois réduire la posologie ou rester à 5 gouttes.
        Pour les autres vitamines je suis a la recherche actuellement d une vitamine C que je n ai toujours pas trouver .
        Peux être pourriez vous m en conseiller une . (Bio, naturelle…)
        Merci d avance.
        Ambrine

        • Reply naturopathe 2 décembre 2017 at 13 h 24 min

          Le taux optimal de vitamine D est situé entre 40 à 45 ng/ml. Le dosage quotidien est à calculer selon le poids de la personne, mais généralement on conseille de ne pas dépasser 4500UI par jour pour une personne de 60 kilos. Ainsi, je vous conseillerais plutôt 3 à 4 gouttes par jour, puis de refaire une prise de sang dans 2 ou 3 mois.
          En vitamine C, vous avez l’Acérola, il existe de multiples marques, à vérifier auprès de votre parapharmacie ou boutique bio, de préférence sans sucre ajouté, ou bien, vous avez le jus d’argousier (Weleda). Bien cordialement,

  • Reply Ambrine 2 décembre 2017 at 17 h 19 min

    merci encore pour vos conseils.
    Au plaisir de vous relire
    Ambrine

  • Reply Ambrine 9 décembre 2017 at 11 h 24 min

    Bonjour Kelly,
    Mon mari a fait une prise de sang concernant la Vitamine D son taux est de 10 ng/ml.
    Concernant la posologie ( D3 en goutte 1000 UI de chez d.plantes) combien de goutte doit il prendre ?
    Et
    Est ce que ses gouttes peuvent se prendre en une seul prise tous les mois ?

    Merci d avance pou votre réponse
    Ambrine

    • Reply naturopathe 10 décembre 2017 at 10 h 26 min

      Bonjour, Les gouttes Dplantes sont à prendre tous les jours. Concernant le dosage, ma réponse sera assez similaire que la dernière fois, le dosage quotidien est à calculer selon le poids de la personne, on conseille de ne pas dépasser 4500UI par jour pour une personne de 60 kilos. Selon la carence importante, je vous conseillerais 4 à 5 gouttes par jour.

  • Reply Ambrine 10 décembre 2017 at 16 h 37 min

    Bonsoir Kelly
    Merci pour votre réponse.

  • Leave a Reply

    WordPress spam bloqué par CleanTalk.