Browsing Tag

acérola

Système immunitaire

La vitamine C n’empêche pas le rhume

LA VITAMINE C N’EMPECHE PAS LE RHUME

MAIS REDUIT LES SYMPTOMES


 

shutterstock_127076525

 

Selon plusieurs études*, il apparaît que la prise supplémentaire de vitamine C sous forme de cure n’empêche pas du tout l’apparition d’un rhume.

 

Pourquoi ? Rappelons que notre organisme ne peut pas emmagasiner de la vitamine C. Le surplus est éliminé.

 

PAR CONTRE, il existe la preuve que des doses élevées de la vitamine peut raccourcir la durée d’un rhume. Les symptômes seront plus doux, elle agit comme antihistaminique et anti-inflammatoire et, par conséquent, assèche le nez. Et dans tous les cas, elle améliorera la fonction du système immunitaire pour combattre un virus.

 

L’effet est plus puissant si le supplément de vitamine C renferme également des bioflavonoïdes, composés d’antioxydants présents dans certains fruits.

 

Choisissez l’acérola, le petit fruit ressemblant à une cerise.

Elle est disponible sous forme naturelle en comprimés à croquer, en gélule ou encore en poudre.

 

A quelle dose ?

 

Il est possible d’aller jusqu’à 4g par jour**. Pas d’inquiétude l’acérola ne vous empêchera pas de dormir ! Elle ne possède aucun effet « énervant ». Quand vous allez mieux, diminuez les doses progressivement. Il est toujours préférable de ne pas s’arrêter du jour au lendemain.

shutterstock_235277953

 

La vitamine C m’a souvent sauvé d’un rhume, d’une fièvre, d’un coup de froid en seulement très peu de temps. Son effet est remarquable.

Pour un rhume ou une fièvre je prends généralement 4 à 6 comprimés d’acérola à croquer par jour du matin au soir (pas au long terme sous cette dose je répète).

Pour un simple coup de froid, je prends 1000mg sans attendre.

 

En prévention, préférez plutôt des plantes, un complexe de vitamines & minéraux, des oligo-éléments… ou encore la célèbre propolis.

 

Comment savoir si vous avez pris trop de vitamine C ?

 

Les premiers symptômes sont souvent des flatulences, ballonnements, crampes abdominales voir jusqu’à la diarrhée. Si vous ressentez l’un des symptômes, diminuez la dose ou arrêtez et reprendre à petite dose.

 

N’hésitez pas à changer de marque d’acérola. J’ai moi-même fait l’expérience. Une très bonne marque m’a donné d’horrible ballonnements*** alors qu’une autre ne me donne aucun effets secondaires.

 

Mangez de la vitamine C !

 

Stockez votre vitamine C par l’alimentation. Cela permettra de hausser les niveaux dans le sang et éviter ainsi l’ingestion de suppléments.

Au quotidien, mangez des baies & fruits rouges (cassis, mûres, framboises, fraises…), kiwis, poivron, agrumes (orange, citron, pamplemousse…), choux, tomates… mais aussi le persil !

 


 

* Les conclusions proviennent d’une étude réalisée en 2004 par des chercheurs du Centre national de l’Australie d’épidémiologie et de santé de la population qui a examiné plus de 30 études publiées et ont enquêté sur la capacité de la vitamine C pour prévenir et traiter contre le froid. Les études ont porté sur plus de 10 000 participants. 
** A éviter pour toutes personnes étant sensibles à la formation des calculs rénaux, la vitamine C peut produire des oxalates et donc aggraver vos symptômes.
*** Rappelons que j’ai le syndrome de l’intestin irritable. Je conseille d’ailleurs à toutes personnes ayant des troubles digestifs fonctionnels de commencer progressivement et à tester leur tolérance.