Browsing Tag

Aliments irradiés

Alimentation

Mangez-vous des aliments irradiés ?

MANGEZ-VOUS DES ALIMENTS IRRADIES ?


 

 

shutterstock_139720966Des journalistes de France 5 ont décidé de se pencher sur la question : « Les aliments irradiés, mauvaises ondes dans nos assiettes ? »

 

L’ionisation des aliments est une technique en plein essor qui améliore la conservation des denrées. La NASA utilise depuis longtemps cette technique pour conserver les aliments des astronautes. Les chaînes agro-alimentaires ont décidé de profiter de cette technique. Actuellement, cinq pays de l’Union Européenne autorisent l’irradiation d’aliments : la Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Italie et le Royaume-Uni.

 

Pourquoi irradier nos aliments ?

 

L’objectif est de détruire :

 

  • les germes que contiennent ces aliments : qu’ils soient simplement impliqués dans le processus de pourrissement ou bien pathogènes
  • les insectes qui se trouveraient dans ces aliments
  • les cellules qui se reproduisent rapidement : ce sont principalement les cellules qui participent à la germination de l’aliment (pommes de terre, graines, etc.).) et qui vont détériorer l’aliment.

 

Sans danger ?

 

Des scientifiques et des associations alertent régulièrement le public sur les risques de cette pratique. L’ionisation des aliments dégrade leur qualité notamment en détruisant les vitamines (A, B1, C, E…) et structures vivantes qu’ils contiennent, et en faisant apparaître de nouveaux composés chimiques dont certains sont pro-cancérigènes. Les cyclobutanones, par exemple, qu’on ne trouve pas dans les aliments non ionisés, et qui causent cancers et dommages génétiques chez le rat. D’autres composés toxiques tels les radicaux libres, le benzène, le toluène, …, apparaissent aussi lors de l’irradiation des aliments.

 

Des chats en ont fait les frais en Australie

 

orijen-adult-cat-kitten-sacs-de-kgSujet datant de 2008, des croquettes de la marque ORIJEN ont été suspectées de la mort de plusieurs chats, suite à des faiblesses musculaires, dont paralysies des pattes arrières. La chose troublante est que beaucoup de ces chats ont consommé la même nourriture durant une période notable avant de développer quoique ce soit : des ORIJEN dont les croquettes ont été irradiées.

 

Certains chats qui ont arrêté de consommer cette nourriture continue à présenter ses symptômes plusieurs semaines et même à vie. Quand à d’autres chats, souffrant de douleurs importantes ont été obligés d’être euthanasiés.

 

Au documentaire de France 5, le Directeur de l’usine d’irradiation a avoué que c’était de leur faute, que c’était « un malheureux cas ».

 

Quand à la marque Orijen, il est difficile de retrouver des nouvelles après l’année 2008. Les usines canadiennes ont enquêté afin de savoir si c’était seulement le produit importé en Australie qui a posé des problèmes. Sans suite…

 

 

Comment savoir si mon aliment est irradié ?

 

En France, les aliments suivants peuvent être soumis à un traitement par ionisation :

– les fraises
– les oignons,
– l’ail,
– l’échalote,
– les flocons et germes de céréales pour produits laitiers,
– les légumes et fruits secs,
– la farine de riz,
– la gomme arabique,
– la viande de volaille, les abats de volaille,
– les viandes de volaille séparées mécaniquement,
– les cuisses de grenouille congelées,
– les crevettes congelées décortiquées ou étêtées,
– le blanc d’œuf (liquide, déshydraté ou congelé),
– la caséine et les caséinates,
– le camemberts au lait cru,
– les épices, aromates secs et herbes aromatiques surgelés

 

Malheureusement, les identifications sont faussées.

 

En Europe, seule la mention indiquant que le produit final a été traité est obligatoire. Le terme fréquemment utilisé par les industriels de l’agroalimentaire n’est d’ailleurs pas IRRADIATION, mais PASTEURISATION, encore un jeux de mot laissant supposer l’innocuité du procédé.

 

En France, comme en Europe, toute denrée irradiée doit porter la mention « traité par rayonnements ionisants » ou « traité par ionisation ». En pratique, cette signalétique n’apparaît quasiment jamais.

 

220px-Radura-Symbol.svgDans quelques pays, les aliments irradiés doivent porter un logo spécifique pour informer le consommateur (on le retrouve en France sur les articles importés de ces pays).

 

Un logo vert, encore une fois, renvoyant à un message plutôt rassurant et portant à confusion.

 

Existe-t-il des contrôles ?

 

Selon le documentaire de France 5 « Aliments irradiés, mauvaises ondes dans nos assiettes ? » : Oui, 1 inspection par an et par département. Je pense que niveau réglementation nous sommes au plus bas. On ne peut pas faire moins.