Browsing Tag

sommeil

Dépression

LA DEPRESSION

LA DEPRESSION


 

 

Le printemps est de sorti et les températures se réchauffent, cela devrait être le moment de l’année où nous nous sentons plus heureux, plus détendus, enthousiasmes à sortir dehors, à voyager, à se sentir léger et joviale… pas vrai ? Et bien, pas toujours.

 

La dépression est plus que se sentir déprimée, bouleversée pendant quelques jours, la dépression est une vraie maladie avec des symptômes réels et affecte des millions de personnes. Il peut affecter les personnes de différentes façons et présenter divers symptômes différents, incluant une tristesse persistante, l’envie de pleurer, de la fatigue, de la léthargie, des courbatures, de l’irritabilité, de la perte d’intérêt pour les choses que vous avez déjà apprécié, ou le fait de vous isoler de vos amis et de votre famille.

 

La bonne nouvelle est qu’il y a des choses que vous pouvez faire pour vous aider.

 

Quand la plupart des gens pensent aux traitements pour la dépression, ce qui vient à l’esprit sont les antidépresseurs. La naturopathie est basée sur le corps en reconnaissant sa capacité naturelle à résister à la maladie et ses mécanismes naturels pour se guérir, et même de se sevrer des médicaments.

 

Que peut-on faire ?

 

Parfois il y a des combinaisons de mauvais choix sur le mode de vie, des carences nutritionnelles, et un déséquilibre sur les hormones ou des neurotransmetteurs. D’autres fois, l’anxiété et la dépression sont des symptômes associés à d’autres problèmes médicaux. Quel que soit votre cas, le but est de se sentir mieux et plus sain tout en évitant la dépendance sur les médicaments. Voici quelques notions simples mais non complètes, car la dépression est un sujet au cas par cas.

 

L’activité physique

 

Les chercheurs montrent souvent les bienfaits de l’exercice sur l’humeur. Premièrement, l’activité physique augmente les endorphines, les substances neurochimiques qui augmentent le sentiment de bien-être. Deuxièmement, l’exercice augmente la sérotonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans la régulation de l’humeur, l’appétit et le cycle veille-sommeil. Marcher pendant 20 minutes par jour ou faire toutes autres activités physiques feront généralement une différence. Certaines personnes peuvent avoir besoin d’exercices plus vigoureux. Vous devez déterminer ce qui est bon pour vous.

 

L’alimentation

 

shutterstock_137252678Il y a beaucoup de carences nutritionnelles qui peuvent conduire à des symptômes d’anxiété et de dépression. Ces lacunes peuvent se produire en ne mangeant pas suffisamment de bons aliments, d’une mauvaise absorption des nutriments, ou d’augmentation du métabolisme pendant des périodes stressantes. Les carences nutritionnelles portent généralement sur des vitamines B, vitamines A, C, D et K, calcium, magnésium, phosphore, chrome, sélénium, zinc, et de potassium. Il est important de manger une grande variété d’aliments entiers, tout en diminuant la consommation d’aliments transformés.

 

  • Mangez des glucides «intelligents» 
    La connexion entre les glucides et l’humeur est liée à la sérotonine stimulé par le cerveau. Donc, ne négligez pas tous les glucides – juste faire des choix intelligents. Limitez les aliments sucrés et augmenter les glucides «complexe» (comme les grains entiers) plutôt que les glucides simples (tels que des gâteaux et des biscuits), avec beaucoup de fruits, de légumes et légumineuses.

 

  • Mangez des protéines riche en Tyrosine comme la dinde, le thon ou le poulet, sont riches en un acide aminé, appelé tyrosine. Elle ne peut qu’aider à stimuler les niveaux de la dopamine des substances chimiques du cerveau et de la noradrénaline. Ce coup de pouce aide à vous sentir alerte et il est plus facile de se concentrer. Essayez d’inclure une source de protéines dans votre alimentation à chacun de vos repas.

 

  • Ajoutez des oméga-3
    Nous savons que les acides gras oméga-3 ont d’innombrables avantages sur la santé et notamment sur la dépression. Les sources d’oméga-3 sont les poissons gras : anchois, maquereau, le saumon, la sardine, l’alose, et le thon; les graines de lin, les oléagineux, les noix, amandes…

 

Les hormones

 

Il y a certains moments dans la vie où les changements hormonaux peuvent rendre les gens à se sentir déprimés. Pour en citer quelques uns : la puberté, la grossesse, le syndrome prémenstruel, la ménopause… Les déséquilibres peuvent souvent être diagnostiqués et traités en fonction des symptômes dans ces cas, bien que cela nécessite parfois des analyses complémentaires.
L’insuffisance surrénalienne ou des troubles de la thyroïde peuvent également entraîner des symptômes qui imitent la dépression. Des neurotransmetteurs, tels que la serotonine, sont également affectés par les niveaux d’oestrogène et de progestérone dans le corps d’une femme.

 

Le sommeil et la mélatonine

 

Il s’agit d’une hormone produite par le corps et sa fonction est de faciliter le sommeil, qui est souvent très perturbé chez les personnes déprimés. Evitez les décalages horaires, et essayer de vivre avec les saisons, dormez plus en hiver qu’en été. La lumière naturelle aide à la production de l’hormone à réprimer et améliorer sa fonction. Alors qu’une lumière artificielle déréglera le taux de sérotonine, ainsi qu’une résistance à l’insuline.

 

Le stress

 

Les événements stressants de la vie peuvent agir comme un déclencheur pour la dépression. Alors que la plupart des gens connaîtront un certain niveau de l’humeur dépressive suite à un événement stressant tels qu’une rupture amoureuse, qui se réduit souvent au fil du temps. Alors que pour les personnes à humeur dépressive cela persistera et conduira à la dépression clinique. N’alimentez pas le stress, et fuyez-le !

 

Prenez quotidiennement de la Vitamine D

 

Plusieurs études dans le monde ont constatés que la probabilité d’avoir une dépression est plus élevé chez les personnes présentant un déficit en vitamine D par rapport aux personnes qui ont un taux suffisants en cette vitamine. Dans une autre étude, des chercheurs de l’Université de Toronto ont remarqué que les gens qui souffrent de troubles de dépressions saisonniers, avaient tendance à améliorer leurs humeurs en printemps-été où le stock de vitamine D remontent.

 

 

Pour certaines personnes, la simple élimination de la caféine ou d’équilibrer la glycémie est suffisant pour éliminer la dépression; mais pour d’autres, c’est plus compliqué. La naturopathie peut être efficace parce que nous regardons les fonctions spécifiques du corps, en tenant compte de divers facteurs tels que le mode de vie que vous adoptez selon vos besoins nutritionnels, de l’équilibre des neurotransmetteurs et de la production d’hormones.