Extrait de pépin de pamplemousse


 

L’extrait de pépin de pamplemousse est une aide précieuse en hiver pour fortifier son organisme. Il s’agit d’un produit incontournable en naturopathie, mais aujourd’hui je vais vous parler de ses utilisations en soin externe !

Pour rappel, l’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est un liquide provenant des pépins, de la pulpe et des membranes blanches de pomélo.

C’est sa richesse en bioflavonoîdes et en vitamine C qui lui confère tous ses bienfaits. Une source importante d’antioxydants, protégeant les cellules contre le stress oxydatif ainsi qu’à réduire la fatigue, et à contribuer au fonctionnement normal du système immunitaire.

L’extrait de pépins de pamplemousse est préparé par extraction à froid afin de préserver l’intégrité des composants actifs de la plante.

 

Pour la petite histoire…

C’est le scientifique américain Jacob Harich qui a découvert les qualités protectrices de l’extrait du pépin de pamplemousse. Féru de jardinage, il avait constaté que dans son compost, les pépins de pamplemousse n’étaient pas attaqués par les bactéries.

 

En externe

 

L’extrait de pépin de pamplemousse peut également s’utiliser en usage externe, voici quelques exemples :

Acné : 1 goutte sur le bouton ou 4 gouttes sur l’ensemble du visage, en évitant le contour des yeux. Pour les peaux sensibles, diluez dans un peu d’eau ou d’huiles végétales (jojoba par exemple)

Aphte : badigeonner l’aphte avec un coton imbibé de 2 gouttes d’extrait diluées dans 1 cuillère à soupe d’eau.

Bain de bouche : 8 à 10 gouttes dans un verre d’eau, gargarisez pendant une dizaine de secondes puis recrachez. Ne pas se rincer la bouche après utilisation.

Bouton de fièvre : 4 gouttes dans une cuillère d’huile végétale. A appliquer plusieurs fois par jour.

Mauvaise haleine : même recette que le bain de bouche ci-dessus.

Tartre : 2 gouttes directement sur la brosse à dents humide, 2 fois par jour.

Piqûres d’insectes : 1 à 2 gouttes sur la piqure, possibilité de diluer avec un peu d’huile végétale de calendula pour un effet apaisant.

Verrue : extrait pur directement sur la verrue, deux fois par jour. Soyez patient cela peut prendre du temps.

 

Grâce à Naturo Box, profitez de -10% sur l’ensemble de la gamme PhytoQuant dont entre autre le QuantaEPP avec le code NATUROBOX

Par le site internet : www.phytoquant.net

 

 

 

3 Commentaires
  • danielle DUBUS
    Posté à 10:11h, 25 octobre Répondre

    BONJOUR,
    ayant été diagnostiquée d’une DMLA humide, j’aimerais avoir votre avis :
    puis-je mettre une goutte chaque jour d’EPP en externe dans l’œil affecté ?
    Actuellement je mets une goutte d’huile de ricin dans chaque œil et j’ai eu un grand bénéfice. En effet, j’avais depuis des années, des conjonctivites, les yeux qui « pleuraient » sans cesse, démangeaisons, etc.
    après un traitement de plusieurs mois à l’huile de ricin, tout a disparu !
    je vous remercie par avance du temps que vous voudrez bien consacré à me répondre.
    cordialement
    Danielle

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posté à 15:39h, 27 octobre Répondre

      Bonjour, On dit que l’Extrait de Pépin de Pamplemousse est toujours à éviter sur les yeux et les contours. Ainsi je ne vous le conseillerais pas pour cette utilisation.

  • danielle DUBUS
    Posté à 19:00h, 27 octobre Répondre

    Bonjour,
    je vous remercie infiniment pour avoir pris le temps de me répondre. Je vais donc suivre votre conseil.
    Bien cordialement à vous
    Danielle

Poster un commentaire