Les cosmétiques vegans sont-ils naturels ?

Les cosmétiques vegans sont-ils naturels ?

 

La réponse est : non. Un cosmétique avec le label vegan peut ne pas être naturel. Ne vous fiez pas au seul label Vegan lors de vos choix cosmétiques. Préférez le label vegan ajouté d’un autre, par exemple ecocert, bio, slow cosmétique, etc.

Si vous avez seulement et uniquement le label vegan, vous pouvez vous dire qu’il s’agit sans doute d’un greenwashing.

 

Qu’est-ce que le greenwashing ?

 

Définition : L’écoblanchiment, ou verdissage, aussi nommé greenwashing, est un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse.

 

En quelques mots, une marque peut vous faire croire qu’elle est écologique et responsable alors qu’il n’en est rien. Cela pouvant vous induire en erreur, pensant avoir choisi un produit naturel.

 

Ainsi un produit de label Vegan (uniquement) peut contenir une formulation 100% synthétique, proche des produits conventionnels, pouvant contenir des perturbateurs endocriniens.

Le label Vegan prouve uniquement qu’il y a eu un respect total de l’animal et à son bien-être, et que le produit ne contient aucun ingrédients d’origine animale. Cela en reste là. Cela ne prouve pas que le produit est écologique et naturel. Pour cela, il faut un label bio.

 

A l’inverse, un label bio n’indique pas qu’il est vegan. Car un produit bio peut contenir des produits provenant de la ruche : cire d’abeille, miel, propolis… ou de la lanoline.

Les labels nous aident à ne pas déchiffrer la liste des ingrédients des produits ; même si cela reste le meilleur moyen de savoir ce que l’on achète ; mais à condition ne pas se perdre dans les labels et les logos !

Heureusement, de plus en plus de marque affiche les 2 labels : bio + vegan. Ainsi cela rassure sur la composition.

 

Concernant les tests sur les animaux, sachez que depuis la réglementation européenne du 10 juillet 2013, l’expérimentation animale est interdite pour tous les produits cosmétiques finis mis sur le marché européen. Ainsi il n’y a plus de doute de ce côté là.

 

 

Pas de commentaire

Poster un commentaire