ORTIE – Urtica Dioïca

ORTIE – Urtica Dioïca

 

ortie hormone

On connait tous l’ortie depuis notre enfance à cause de ses poils urticants présents sur les feuilles. Dès le moindre contact, elles vont provoquer démangeaisons et brûlures désagréables.

Et pourtant, cela n’a pas empêché, nous, les humains à découvrir cette plante de plus près jusqu’à la consommer. L’ortie se mange depuis la nuit des temps, crue ou cuite.

Très revitalisante par ses extraordinaires vertus nutritionnelles.

On peut utiliser 2 parties pour l’ortie. Soit la racine soit les feuilles.

 

Racine ou feuille d’ortie ?

La racine renferme des polysaccharides, des tannins, une lectine, des composés phénoliques, des lignanes et des stérols.

Les feuilles sont très riches en protéines complètes, équilibrées en acides aminés. Riche en flavonoïdes et quantité de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments : sept fois plus de vitamine C que les oranges. Deux fois et demi plus de fer que les épinards. Presque autant de calcium qu’un fromage. Et une quantité impressionnante de provitamine A.

En naturopathie, la feuille d’ortie est souvent conseillée pour lutter contre les douleurs rhumatismales, l’arthrite, l’inflammation, la fatigue, la déminéralisation, l’anémie, les troubles digestifs, chute de cheveux

L’ortie est un dépuratif efficace, utilisé contre les dermatoses rebelles : eczéma, psoriasis, acné, etc.

L’ortie est notamment reconnue d’un point de vue hormonal.

  • Pour les femmes allaitantes, l’ortie est galactogène, c’est à dire qu’elle active la lactation.
  • Lors de ménopause : bouffées de chaleur, maux de tête, baisse de libido…
  • Pour les hommes : une étude a montré que les racines d’orties réduisaient jusqu’à 70% une hypertrophie de la prostate.
  • Pour les femmes souffrant d’un excès en androgènes (racine d’ortie).

 

J’ai testé…

ortie sekoya

Toujours à la recherche de complément ayant zéro excipient surtout quand cela concerne les plantes, j’ai récemment découvert la marque suisse Sekoya contenant également du Zinc.

Ortie + Zinc et rien d’autres ! 👌

Je me suis dit que se serait idéal pour réaliser un test pour ma peau et mes cheveux. J’avoue qu’après 1 mois de cure, mes cheveux ont rapidement retrouvé une densité. J’ai réalisé cette cure durant la transition de l’automne à l’hiver ce qui m’a permis de soutenir ma vitalité. La fatigue étant nettement moins présente. Et pour une fois, je n’ai pas perdu mes cheveux durant l’automne !

Merci à l’ortie !

 

 

1 Comment
  • marie-josée duvauchel
    Posté à 19:01h, 11 janvier Répondre

    merci beaucoup pour tous ces conseils!

Poster un commentaire