Le trempage des noix & graines

Le trempage des noix & graines


 

Beaucoup d’entre nous décident de manger des graines et des noix crues, parce qu’elles sont hautement considérées comme des super-aliments.

Elles sont une source saine, riche en bonnes graisses, protéines, vitamines, minéraux, antioxydants et aussi parce qu’elles sont une excellente collation à grignoter à tout moment.

Et si les céréales, les haricots, les noix & graines n’étaient pas si innocents ?

En effet, ces derniers contiennent des quantités élevées d’anti-nutriments comme l’acide phytique, entraînant des désordres à notre corps en essayant de les digérer. Voici une explication en quelques mots…

 

L’ACIDE PHYTIQUE

 

L’anti-nutriment le plus connu dans les céréales, les haricots, les noix et les graines est l’acide phytique, un acide organique qui protège la graine. Lorsque vous mangez des aliments avec cet acide phytique encore intact, il se lie avec des minéraux importants comme le calcium, le zinc, le magnésium, le fer et le cuivre, et empêche leurs bonnes absorptions. L’acide phytique est également susceptible de bloquer l’absorption des protéines.

Au fil du temps, une foule de problèmes peuvent résulter de carences de ces minéraux, comprenant l‘irritabilité digestif, la fonction immunitaire altérée, allergies, irritations de la peau, dents cariées, la perte osseuse, l’anémie, la perturbation des hormones…

Ces problèmes de santé sont particulièrement répandus lorsque l’alimentation est riche en céréales, craquelins, pain, purée de noix, lait de soja, etc.

 

INHIBITEURS ENZYMATIQUES

 

Les céréales, les noix et les graines, contiennent également des inhibiteurs enzymatiques. Ces derniers bloquent la fonction enzymatique, notamment la trypsine, une enzyme responsable de la digestion des protéines.

Pour la simple raison que ces inhibiteurs servent à protéger les noix et graines jusqu’à ce que l’environnement extérieur soit apte à la germination. Les noix et graines auront alors besoin d’une humidité suffisante pour qu’elles puissent germer et produire une plante.

En trempant les noix et les graines, on va libérer ces inhibiteurs d’enzymes.

 

LES LECTINES

 

Bien que les lectines peuvent être trouvées dans presque tous les aliments, elles sont fortement concentrées dans les céréales (surtout le blé), les haricots (surtout le soja) et les noix. La raison est qu’elles agissent comme des « insecticides » très puissantes pour éloigner les prédateurs de la graine et des noix.

Quand elles sont consommées en grandes quantités, comme une alimentation riche en blé et de soja, les lectines sont une catastrophe naturelle pour l’intestin grêle. Elles vont se coller à la paroi de l’intestin grêle et endommager les villosités intestinales dont leurs finesses permettent aux nutriments de passer facilement vers le sang.

Ceci est la raison pour laquelle les lectines sont également liées à des troubles auto-immunes comme l’intestin irritable, la colite, la fibromyalgie, arthrite, maladie de Crohn

 

EVITER LES INCONVENIENTS : LE TREMPAGE !

 

Il n’y a que des avantages expliquant les bienfaits du trempage :

 

  • Il supprime les anti-nutriments comme les phytates, les lectines et les tanins
  • Il permet de neutraliser les inhibiteurs enzymatiques
  • Il augmente l’assimilation des éléments nutritifs, en particulier la vitamine B
  • Il augmente la biodisponibité des protéines
  • Il prévient les carences
  • Il favorise la croissance des enzymes vitales pour une bonne digestion
  • Il réduit l’hypersécrétion d’enzymes pancréatiques

 

COMMENT FAIRE ?

Rincez-les noix et graines de préférence bio de première qualité (ni salées, ni rôties).
Placez-les dans un récipient en verre ou en acier inoxydable (bol, saladier…) – Ne jamais utiliser de plastique ou de métal.
Recouvrez entièrement d’eau les noix ou graines.
Laissez reposer le temps de trempage adapté.
Puis égouttez et rincez.

Il est important de bien rincer, car l’eau contient les inhibiteurs enzymatiques !

 

LA DUREE DE TREMPAGE

 

  • Alfalfa : 12 heures
  • Amandes : 8-12 heures
  • Amaranthe : 3-5 heures
  • Avoine : 8 heures
  • Blé : 8-10 heures
  • Épeautre : 6 heures
  • Fenugrec : 6 heures
  • Graines de chia : ne se trempe pas sauf pour obtenir un gel épaississant
  • Graines de chou : 4-6 heures
  • Graines de citrouille : 6-8 heures
  • Graines de lin : 6 heures
  • Graines de moutarde : 5 heures
  • Haricots : 8 heures
  • Lentilles : 8 heures
  • Macadamia : ne se trempe pas
  • Maïs : 12 heures
  • Millet : 5 heures
  • Noisettes : 8-12 heures
  • Noix : 4-6 heures
  • Noix du Brésil : ne se trempe pas
  • Noix de cajou : 2-3 heures
  • Noix de pécan : 12 heures
  • Orge : 6 heures
  • Pistache : ne se trempe pas
  • Pois chiches : 12-48 heures
  • Quinoa : 3-4 heures
  • Riz : 8-10 heures
  • Sarrasin : 6 heures
  • Seigle : 6-8 heures
  • Semences de brocoli : 8 heures
  • Sésame : 8 heures
  • Tournesol : 6-8 heures
91 Comments
  • rapha
    Posted at 16:04h, 26 juillet Répondre

    la graine de chia et de lin se fait aussi tremper ?! Quel est son inconvénient si on l’utilise comme mucilage un peu partout pour remplacer les oeufs ? merci

    • naturopathe
      Posted at 17:35h, 26 juillet Répondre

      Bonjour, ses graines peuvent également se faire tremper 8h. L’inconvénient d’en utiliser trop souvent est que votre transit deviendra trop rapide : diarrhée, selle liquide, selle fréquente, etc. Ainsi que des ballonnements, flatulences, etc. Dans ces cas là, il suffit de diminuer le dosage ou d’arrêter d’en consommer quelques jours.

  • Elly
    Posted at 17:57h, 05 octobre Répondre

    Bonjour
    J’aurai une question concernant les amandes : apparemment la peau des amandes serait très astringente et il serait préférable pour les femmes de les consommer ( les amandes non émondées ) uniquement pendant les menstrues, du fait de leur astringence elles pourraient avoir une répercussion néfaste voire un dérèglement du système reproducteur. Sauriez-vous me détailler ces informations et me dire si elles sont plausibles ?
    Je vous remercie.

    • naturopathe
      Posted at 09:58h, 06 octobre Répondre

      Bonjour, je n’ai aucune informations à ce sujet. Cela dit, vous pourrez également lire que les amandes sont très riches en Oméga et ces derniers sont essentiels dans la fabrication de nos hormones et au bon fonctionnement de notre système endocrinien. La peau contient également des éléments nutritifs important. Je pense que pour avoir les effets que vous citez (si elles sont vrais), il faudrait en consommer beaucoup, vraiment beaucoup d’amandes, c’est à dire plusieurs centaines de grammes par jour, et avoir bien sûre comme tout excès des effets secondaires. Mais je pense que votre intestin vous confirmera lui aussi que cela ne conviendra pas par des troubles digestifs important. Si vous souhaitez supprimer la peau des amandes, il est possible de les faire bouillir 1 minute dans une casserole et elles s’enlèveront facilement à la main. Ou après un trempage d’une nuit, il est parfois possible de les enlever.

    • JACQUELINE
      Posted at 08:41h, 25 mars Répondre

      Mon mari a beaucoup trop de fer quoi faire je lui fais boire du thé pdt son repas et même après

      • Kelly JASTSZEBSKI
        Posted at 11:20h, 25 mars Répondre

        Bonjour, Dans le cas d’un excès de fer, on ne fera pas tremper les noix & les graines pour freiner justement l’absorption. Dans les solutions naturelles, il faut aller à l’encontre des conseils pour bien absorber le fer. Par exemple, le calcium, les produits laitiers, les céréales, le café, le thé, le son de blé, son d’avoine… peuvent limiter l’absorption du fer.

  • Lecat
    Posted at 21:31h, 09 octobre Répondre

    Bonjour, réside-t-il le problème de la left one avec la lentille crue germée ?

    • naturopathe
      Posted at 07:30h, 10 octobre Répondre

      Que voulez-vous dire par « left one » ? Est-ce que vous voulez dire les antinutriments ? Si c’est le cas, le fait de germer vos graines (donc lentille) permet d’éviter cela. C’est le même principe avec le trempage, le fait de placer la graine dans un environnement humide va entrainer la germination, sauf que le trempage permet seulement l’ouverture des graines, et non une germination complète.

      • LECAT
        Posted at 09:56h, 15 octobre Répondre

        Bonjour,
        Pardon, je voulais dire « lectine ». Ainsi, peut-on consommer des graines germées crues de certaines légumineuses (pas les haricots trop toxiques !), ou est-ce trop toxique ? Je pense aux lentilles. Des sites en ligne s’opposent sur cette question.
        Je me demandais aussi si temper les pates avait encore un intérêt « rétrocorrectif » ? Ou est-ce que la chaîne de protection industrielle contre les antinutriments n’a pas été respectée (délai, coûts, chaleur), et alors c’est trop « tard » ? Le sites s’opposent, l’un ‘entre eux arguant que ce n’est pas une graine, que cela n’a pas de sens dès lors !

        • naturopathe
          Posted at 10:44h, 15 octobre Répondre

          Bonjour, Les graines germées de lentilles ne sont pas toxiques. Concernant les antinutriments (lectine compris), cela dépend de la réactivité et la sensibilité de chacun. Mais pas de toxicité.
          Concernant les céréales cuisinées en spaghetties, pâtes, etc. il n’y a pas d’intérêt en effet de les tremper. Le trempage doit se faire avant la manipulation alimentaire, et cuisson.

          • Lecat
            Posted at 13:21h, 15 octobre

            Merci. Dans in registra analogue, j’ai lu que c’était souhaitable de tremper les flocons d’avoine. Les céréales sont en effet acidifiantes. Toutefois, ce n’est pas tant une question de lectine dans ce cas, puisque le flocon en soi n’est pas une graine. De la sorte, les minéraux sont mieux assimilés.

          • Manon St-Laurent
            Posted at 15:34h, 18 août

            Pour les germinations je mets un peu de vinaigre de cidre bio pour le trempage

  • Sylvie Neumann
    Posted at 15:17h, 14 octobre Répondre

    bonjour, je suis consommatrice de purée d’amandes (faites à partir du fruit sec) bio chez perl’amande. N’arrivant pas à savoir si les fruits ont été trempés, puis séchés avant d’être broyés, je me demande si, du coup, cette purée ne serait pas néfaste pour les intestins, alors que je cherche à les aider… pourriez-vous m’éclaire sur ce sujet?

    • naturopathe
      Posted at 17:23h, 14 octobre Répondre

      Bonjour, Les purées d’amande achetées dans le commerce n’ont pas été trempé. Les amandes peuvent en effet poser problème à des intestins sensibles, soit pour leurs richesses en fibres ou en glucides ou par manque de trempage, cela déprendra de la réactivité et le niveau de sensibilité de chacun. Si vous avez un robot vous pouvez faire votre propre purée d’amande, et ainsi voir si vos symptômes digestifs s’améliorent.

  • Rabat Virginie
    Posted at 10:38h, 04 janvier Répondre

    Bonjour
    Désolée si je recommence mon message je ne sais pas s’il est bien parti
    Je vous demandais le délai de consommation après trempage ainsi que l’intérêt de consommer les graines , noix ou légumineuses crues plutôt que cuites
    Je suis élève Naturo et parfais mes connaissances en recherches personnelles ciblées vers mes besoins perso et notamment pour l’alimentation de mes enfants
    Merci
    Virginie

    • naturopathe
      Posted at 11:11h, 04 janvier Répondre

      Bonjour,
      En règle générale, on conseille de tremper ces aliments au fur et à mesure de sa consommation et de son utilisation. Date limite de seulement quelques jours, spécialement pour les graines (3 jours). Après trempage pensez à bien les sécher pour éviter un stockage avec de l’humidité.
      Une astuce : si vous avez un déshydrateur, il est possible par exemple de réaliser un trempage des graines ou des oléagineux, puis de les déshydrater, pour ensuite les réduire en poudre. Ainsi la date de consommation sera sur une longue durée.
      Le choix de choisir la consommation cuites ou crues dépendra de la sensibilité d’absorption et de digestion de la personne. Le cuit sera plus tolérable et accessible pour les personnes les plus sensibles, par exemple pour ceux souffrant de l’intestin irritable, colite, maladie de Crohn…

  • Sonia
    Posted at 11:41h, 24 février Répondre

    Bonjour,
    Merci pour votre article bien détaillé ( je viens de découvrir votre site qui me semble fort intéressant…)
    En ce qui concerne les graines de chia , lorsqu’on veut réaliser un pudding (avec du lait végétal ou animal) Et donc mélange de graines avec le liquide pendant plusieurs heures avant sa consommation (pour obtenir une préparation gélifiée) il n’est bien sûr pas possible de les rincer , donc qu’en est-il de ses inhibiteurs enzymatiques et finalement du bienfait de cette préparation sur la santé ?
    Je vous remercie
    Sonia

    • naturopathe
      Posted at 09:20h, 25 février Répondre

      Bonjour, l’intérêt d’éviter les inhibiteurs enzymatiques sont pour les personnes souffrant d’une carence et/ou d’une sensibilité digestifs tels que les personnes ayant l’intestin irritable, maladie inflammatoire, colite, crohn, etc. Si ce n’est pas le cas, et que vous avez une bonne santé en générale, vous n’êtes pas obligée de tremper vos graines à chaque fois, et donc de profiter du mucilage des graines de chia. L’intérêt de consommer des mucilages végétaux est pour ses propriétés épaississantes dans les préparations culinaires, et d’un effet laxatif sur le système digestif.

  • Mathieu Degauquier
    Posted at 19:52h, 25 avril Répondre

    Bonjour, combien de temps doit on laisser tremper les  » cerneaux de noix?  » Merci.

    • naturopathe
      Posted at 12:23h, 26 avril Répondre

      Bonjour, Parmi la liste, les cerneaux de noix sont inscrits au titre de « Noix », ainsi le trempage est de 4 à 6h.

  • Laetitia Dallinge
    Posted at 15:19h, 27 mai Répondre

    Bonjour,
    peut-on se permettre d’allonger le temps de trempage des graines de tournesol et noix à 8h sans risque? (plus simple de faire tremper le tout et d’aller se coucher)
    Salutations

  • Mallet
    Posted at 18:55h, 14 juin Répondre

    Bonjour, Pour régler un problème de santé, il m’a été conseillé par un professionnel d’ augmenter mes apports en oméga 3 et donc de consommer 1 càs/jour de graines de chia. Dois je les faire tremper ? cela n’est il pas difficile de procéder à leur rinçage du fait qu’elles forment un gel ?

    • naturopathe
      Posted at 09:35h, 15 juin Répondre

      Bonjour, Vous pouvez les faire tremper si vous vous retrouvez dans les problématiques décrites ci-dessus. Vous pouvez rincer les graines de chia, si vous ne souhaitez pas le gel, cela ne pose pas de problème.

      • Anna
        Posted at 10:18h, 16 juillet Répondre

        Bonjour 🙂 merci pour vos articles qui sont très agréables à lire et bien faits Bravo !
        Je mange des flocons d avoine avec du lait d amande : dois je les faire tremper au préalable ?

        Merci énormément pour votre réponse
        Anna

        • Kelly JASTSZEBSKI
          Posted at 11:14h, 16 juillet Répondre

          Bonjour, Je vous remercie 🙂 Concernant les flocons d’avoine elles ont subi une transformation depuis la céréale brut, ainsi le trempage ne permettra pas de supprimer totalement les anti-nutriments, cela dit le fait de réaliser un trempage des flocons peut améliorer la digestion 🙂

  • Pierre Aribaut
    Posted at 15:34h, 12 juillet Répondre

    Bonjour, en trempant aussi longtemps les graines de chia par exemple, puis en jettant l’eau du trempage et en rinçant, on ne risque pas de faire aussi de nombreux nutriments (minéraux, vitamines hydrosolubles) en faisant ainsi ?

    • naturopathe
      Posted at 16:32h, 12 juillet Répondre

      Bonjour, Le trempage est conseillé pour les personnes ayant des problèmes dû à l’acide phytique, un acide organique qui protège la graine, un anti-nutriment qui bloque la bonne assimilation de minéraux comme expliqué dans l’article. Ainsi on peut remarquer une amélioration dans certaines carences et symptômes notamment digestif ou inflammatoire.

      • Pierre Aribaut
        Posted at 17:10h, 12 juillet Répondre

        Pardon, je voulais dire « on ne risque pas de faire aussi *perdre* de nombreux nutriments », mais en cherchant sur le net, je vois que cet acide phytique peut être assez puissant au niveau anti-nutriments, on peut lire sur wikipédia au sujet de l’acide phytique :
        « Une étude réalisée sur une population d’enfants iraniens et égyptiens mit en évidence le concept de biodisponibilité du zinc. Les enfants consommant un pain complet élaboré sans levain, mais riche en zinc, souffraient paradoxalement de plus de troubles associés à une carence en zinc (retards de croissance) que ceux consommant un pain blanc, élaboré au levain, mais plus pauvre en zinc : la phytase du levain rend le zinc disponible pour être assimilé. »
        Donc visiblement tremper au moins un certain temps semble mieux pour l’assimilation des nutriments.
        Sinon, est-ce qu’il existe un tableau qui classe les aliments par teneur en acide phytique ? J’ai du mal à trouver cette information. Par exemple j’aimerais bien savoir entre les noix de grenoble et les graines de chia, lesquels contiennent le plus d’acide phytique ?

        • naturopathe
          Posted at 08:55h, 13 juillet Répondre

          Il existe un petit tableau en teneur en phytate de quelques aliments sur la page wikipedia ci-dessous. Je n’ai pas connaissance d’un tableau plus détaillé, sans doute qu’il n’y a pas suffisamment d’études sur chaque aliment correspondant. On dit que les graines et céréales qui ont une enveloppe fine contiennent plus d’acide phytique que les oléagineux ou fruits à coque très solide (châtaigne, noix de Grenoble, cacahuète, noisette, etc.) mais je ne pourrai pas vous le confirmer. https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_phytique#Teneur_en_phytate_de_quelques_aliments

  • Alice
    Posted at 11:16h, 15 août Répondre

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas tremper également les noix du Brésil? J’ai lu d’autres articles dont les auteur.trices préconisent au contraire de les tremper au minimum 24h vu leur taille.

    Merci

    • naturopathe
      Posted at 17:35h, 16 août Répondre

      C’est tout à fait possible, si la texture de la noix du Brésil ne vous dérange pas une fois trempée, elle sera plus molle et peut se désagréger.

  • Alice
    Posted at 10:59h, 20 août Répondre

    Merci. Donc il y a bien de l’acide phytique également dans les noix du Brésil.

  • DIANA RIVOT
    Posted at 11:50h, 28 octobre Répondre

    Bonjour, j’aimerais savoir si les noix et graines fraîches nécessite un trempage?

    • naturopathe
      Posted at 13:14h, 28 octobre Répondre

      Bonjour, Oui tout à fait l’objectif du trempage reste le même que cela concerne les graines sèches que fraiches.

  • DIANA RIVOT
    Posted at 11:51h, 28 octobre Répondre

    Peut on associer des fruits cuits et des céréales?

  • Carole
    Posted at 07:37h, 15 décembre Répondre

    Bonjour, serait-il possible de tremper les graines après les avoir broyé pour réduire le temps de trempage sans perdre d’éléments nutritifs?

  • Debo
    Posted at 15:19h, 14 janvier Répondre

    Bonjour! Petite question que je me pose, pourquoi les pistaches font-elles exception et ne se trempent pas ? Est-ce déconseillé pour une raison particulière ou sont-elles inoffensives pour les intestins par nature ? Merci à vous

    • naturopathe
      Posted at 18:49h, 14 janvier Répondre

      Bonjour, les pistaches trempées dans l’eau se ramollissent très rapidement et se gorgent d’eau, d’où pourquoi on ne conseille pas de les faire tremper car la consommation n’est pas pratique, mis à part si l’objectif est d’en faire une purée. 🙂

  • Riera
    Posted at 14:54h, 13 mars Répondre

    Bonjour.
    Faut-i tremper et rincer les oléagineux et céréales dans de l’eau minérale ou l’eau du robinet suffit? Merci

    • naturopathe
      Posted at 15:24h, 13 mars Répondre

      Bonjour, étant donné que l’on va jeter l’eau de trempage, il vaut mieux utiliser l’eau du robinet.

  • Val
    Posted at 00:57h, 30 juillet Répondre

    Bonjour,
    qu’en est-il des boissons végétales ? Si je fais un lait d’amande je fais tremper les amandes, faut-il rincer obligatoirement et remettre de l’eau avant de passer au mixer (si je ne le fais pas je risque de garder l’acide phytique dans l’eau de boisson ?)

    Et finalement si j’achète des flageolets en boite, même s’ils sont tremper dans la sauce, c’est ok ou pas ? (je suppose que comme ils ont été mis en boite un fois cuit, ils n’ont donc pas fermentés ?)
    Merci pour votre réponse, c’est interessant tout cela !

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 10:51h, 30 juillet Répondre

      Bonjour,
      Les boissons végétales du commerce et les légumineuses en boites n’ont pas supprimé cet acide phytique, car en effet, il faut au préalable les tremper puis les rincer. L’eau du trempage contenant cet acide phytique, il ne sera pas conseillé de la réutiliser en consommation.

  • Matthieu
    Posted at 13:45h, 18 septembre Répondre

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas faire tremper les noix dans un récipient plastique?
    Par ailleurs, l’acier inoxydable fait partie des métaux

  • Serge
    Posted at 05:08h, 11 octobre Répondre

    Bonjour,
    Certains nutritionnistes préconisent l’huile de colza, riche en oméga 6 (2 cuillères à soupe par jour) pour équilibrer les oméga 3 consommés ailleurs. Or, provenant de graines, vous semblez la déconseiller. Faut-il se limiter à l’huile d’olive et trouver les oméga 6 dans les fruits secs (noix, amandes, noisettes trempés. Merci de votre réponse.

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 15:02h, 11 octobre Répondre

      Bonjour, Il ne faut pas confondre les graines de colza et l’huile de colza. Ce sont 2 types de consommation et d’extraction très différente. D’ailleurs, je ne déconseille pas la consommation de graines mais simplement d’être prudent sur la façon de la consommer pour certaines personnes ayant des troubles inflammatoires chronique et digestif.

  • PINCEEL Michele
    Posted at 11:30h, 18 octobre Répondre

    Très intéressant
    Merci

  • Bruno
    Posted at 10:02h, 13 novembre Répondre

    Bonjour
    Vous ne mentionnez pas les pois cassés. Faut-il les faire tremper et pour quelle durée ? Merci

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 12:19h, 13 novembre Répondre

      Bonjour, Oui tout à fait vous pouvez les faire tremper 8h 🙂

  • alice
    Posted at 20:38h, 24 novembre Répondre

    Bonjour, j’ai des noix germées (le germe fait deja 2-3cm) oubliées par erreur dans un carton humide, à l’abris de la lumiere.

    Puis je les manger, ou le germe est_il trop grand ?
    Merci 🙂

  • MAriette
    Posted at 21:24h, 08 décembre Répondre

    Bonjour

    Est ce possible de faire tremper mes noix puis de les faire sécher au four pour ensuite les consommer dans les prochains jours voir semaines ?
    Ce n’est pas très concevable pour moi de faire tremper mes noix au jour le jour….

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 18:02h, 16 décembre Répondre

      Bonjour, Oui c’est tout à fait possible et c’est une bonne solution 🙂

      • mariette
        Posted at 17:35h, 03 janvier Répondre

        merci, dans ce cas les noix peuvent se conserver combien de temps ?
        Merci

        • Kelly JASTSZEBSKI
          Posted at 18:48h, 03 janvier Répondre

          Les noix séchés même cuits au four peuvent rancir rapidement. Pour les garder le plus longtemps possible, il faut les mettre dans des pots à un endroit sombre, pas à la lumière du jour. On dit en règle générale entre 2 et 4 mois. Si la noix a vieilli vous le sentirez au goût car elle n’a pas bon goût et immangeable.

  • José
    Posted at 12:50h, 04 février Répondre

    Bonjour
    Est-ce vrai que l´acide pythique se trouve surtout sur la peau des graines ?
    Ma question est relatives aux graines germées de Alfafa, Il m´est très difficile de enlevés la peau marron, j´arrive la plupart, mais il en reste encore beaucoup.
    merci

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 11:22h, 05 février Répondre

      Bonjour, Tout à fait l’acide phytique se retrouve principalement sur la peau des graines car il s’agit d’une protection de la plante. Cela dit, une fois germée l’acide phytique diminue fortement ainsi on dit qu’il n’est pas nécessaire de supprimer totalement la « peau marron ». L’important est d’arriver au stade de germination pour une meilleure absorption/digestibilité de celle-ci.

  • Sofinet
    Posted at 20:26h, 09 février Répondre

    Bonjour,

    je m’interroge….

    j’ai réservé au trempage dans 2 litre d’eau de bouteille 200g de noix de coco désydrathé (100g de noix de coco désydrathé pour 1 litre futur lait de coco).

    Aussi j’ai vu des recettes de lait/boisson de coco se faire soir en laissant trempé puis extraction à froid,
    et des recettes en faisant chauffer le litre d’eau avec la coco déshydratée puis extraction de la pulpe après!

    Du coup bé je ne sais pas si j’ai bien fait, mais j’ai choisi de faire trempé dans un grand bol en acier inoxydable pour la nuit, dans 2 litres d’eau de bouteille et les 200 g de noix de coco déshydratée, prévus pour élaborer 2 litres de lait/boisson de coco, dont l’un sera prévu pour en faire des yaourts.

    Puis-je procéder ainsi? Sinon que puis en faire de cette eau de trempage pour le coup?

    Je n’ai pas vu de temps de trempage pour la noix de coco déshydraté dans le tableau (gros merci pour ce tableau de trempage au passage), d’ou ma question sur la quoi en faire de cette eau de trempage pour cette noix de coco déshydraté, j’ai bien compris que l’eau de trempage de toutes les noix et autres graines du tableau, n’était pas en rapport avec mon sujet puisque je cause de la pulpe moué!!

    J’ai vu aussi dans ces recettes diverses, qu’une pellicule de gras peu se présenter une fois l’extraction de la pulpe effectuée, s’agit- il d’huile de coco comme l’huile vierge de noix de coco du commerce? Ou bien c’est du gras du genre crème comme de la crème fraiche que je pourrais utilisé pour la cuisson des aliments?

    Merci pour vos futures réponses que je vais guetter pour résoudre ma situation du moment!! 😉

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 19:26h, 11 février Répondre

      Bonjour, Je ne suis pas sûre d’avoir bien compris votre message et le principe de faire tremper la noix de coco déshydrater. Est-ce dans un objectif de seulement créer une boisson ou bien est-ce un objectif de supprimer les anti-nutriments ? Car si c’est pour ce dernier cas, il est inutile de faire tremper la noix de coco déshydraté étant donné qu’elle a reçu une transformation (procédé de déshydration), cela ne fonctionnera pas.
      En revanche si c’est seulement dans l’objectif de créer une boisson le trempage sera de 24 heures.
      Concernant la pellicule de gras, normalement vous avez 2 parties distinctes : la crème et l’huile. On les différencie par la crème qui reste au fond et l’huile à la surface.
      J’espère que j’ai réussi à vous donner quelques réponses.

  • Sofinet
    Posted at 21:31h, 09 février Répondre

    euh
    déshydratée…c mieux ainsi n’est ce pas!!! roooo la la…..

  • Stéphane
    Posted at 15:28h, 21 mars Répondre

    Bonjour,

    Peut-on faire tremper dans un même récipient plusieurs noix type noix de cajou, amande etc ?

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 11:05h, 25 mars Répondre

      Bonjour, Oui, c’est tout à fait possible.

  • Raoul
    Posted at 12:01h, 23 mars Répondre

    bonjour
    pourriez vous me dire : une fois les oléagineux et graines trempés et égouttés, peut-on les garder avant de les manger.
    une journée ou plusieurs jours, ceci va s ‘en dire en les mettant dans un récipient clos hermétiquement, ou même sous vide

    merci de votre aide

    cordialement

    Raoul

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 11:09h, 25 mars Répondre

      Bonjour,
      En règle générale, on conseille de tremper ces aliments au fur et à mesure de sa consommation et de son utilisation. Date limite de seulement quelques jours, spécialement pour les graines (3 jours). Après trempage pensez à bien les sécher pour éviter un stockage avec de l’humidité.
      Une astuce : si vous avez un déshydrateur, il est possible par exemple de réaliser un trempage des graines ou des oléagineux, puis de les déshydrater afin de les garder plus longtemps.

  • Raoul
    Posted at 19:45h, 25 mars Répondre

    merci de votre réponse
    comme je n’ai pas de dèshydrateur puis-je les passer au four à faible température par exemple à 150 pendant 5 mn , afin de ne pas les cuire, mais juste les dessécher, ou est-ce trop ou non réalisable.
    Merci de vos conseils.
    Raoul

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 20:28h, 25 mars Répondre

      C’est tout à fait possible de les déshydrater au four. En revanche, je ne saurais dire la température et la durée. 🙂

  • Raoul
    Posted at 21:09h, 25 mars Répondre

    merci je vais donc essayer et vous passerais un commentaire si cela vous convient

    RAoul

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 08:44h, 26 mars Répondre

      Se serait parfait, merci 🙂

  • Raoul
    Posted at 16:33h, 27 mars Répondre

    Bonjour
    j’ai donc effectué comme je vous l’avez dis au trempages d’amandes, noix de pécan et noix du brésil tout pendant 10 h
    ensuite je les ai laissé sécher 3 ou 4 hr
    j’ai préchauffé mon four à 110° et ce pendant 1/4 h.
    Les amandes et noix ont ainsi étaient « déshydratées » en principe (toujours elles étaient sèches)
    Reste à savoir maintenant si elles ont les mêmes propriétés qu’avant………………
    Qu’en pensez-vous ……..

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 16:43h, 27 mars Répondre

      Cela me semble très bien. J’ai peu de retour sur une déshydratation au four, mais votre technique me semble bien sans dépasser les 110° et sur une courte durée pour garder au maximum les bienfaits. 🙂

  • Bonnie
    Posted at 15:08h, 20 avril Répondre

    Bonjour
    J’ai une question concernant la noix de cajou.
    J’ai lu qu’il ne fallait surtout pas la consommer crue, car elle contient de l’urushiol, substance toxique rendant la noix non comestible, voire mortelle en cas d’ingestion en grande quantité.
    J’ai également lu qu’en fait, les noix vendues dans le commerce, même natures, étaient systématiquement cuites préalablement, afin de les rendre comestibles.
    Mais alors, si les noix ont été cuites et qu’elles sont donc transformées, le trempage sert-il toujours à enlever une partie de l’acide phytique ?

    Merci d’avance

  • Raoul
    Posted at 05:35h, 21 avril Répondre

    Bonjour
    ceci n’est pas un commentaire, mais je n’arrive pas à trouver la section pour vous poser une question.
    je vous pose donc ma question ici. :
    j’ai 85 ans, je suis constipé depuis 5 ou 6 ans suite à mon hypertention (je pense) qui m’est survenue à cette époque là. donc mon problème se résous à : est-ce que le trempage des oléagineux pourrait faire une différence à ce niveau pour moi ? Qu’en pensez vous ??
    Sujet du trempage, nous avons déjà eu un entretient à ce niveau le 23 mars 2020. le seul problème avec le trempage, c’est qu’il change complètement le goût de ces aliments. et pour moi le goût a toujours était important (du moment qu’il reste dans les normes de la santé)
    merci pour votre attention et réponse
    Raoul

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 11:35h, 21 avril Répondre

      Bonjour, Trempage ou sans trempage dans le cas d’une constipation classique sans autres problèmes digestifs cela ne modifiera pas l’aspect de vos selles. La constipation peut avoir de multiples facteurs, mais les fibres présentes dans les oléagineux restent identiques avec ou sans trempage.

  • Raoul
    Posted at 19:32h, 21 avril Répondre

    Bonjour et merci de votre réponse très rapide.
    Qui me conforte un peu.

    Pour l’hypertension (j’ai un stent donc j’ai besoin d’un fluidifiant : je prend du kardegic 75 mg actuellement que je veux remplacer ………., ainsi que du lasilix 40 mg que je remplace petit à petit par des gélules de pissenlit)
    Auriez vous un produit, en phytothérapie, efficace assez pour remplacer efficacement les produits classiques de la médecine allopathique. (je prends en ce moment du COVERSIL 10 mg)
    Je n’ai pour ainsi dire jamais pris de médicaments de ma vie, et ceux la sont pour moi un calvaire. donc je voudrais les changer d’une manière ou d’une autre…………..SOS
    Merci de me tenir au courant de ce qui peut être fait selon vous.
    Raoul

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 08:41h, 23 avril Répondre

      Bonjour, Je suis navrée mais je n’indique pas de conseils en phytothérapie par commentaire surtout si vous prenez un médicament car cela demande une consultation personnalisée. Les plantes ont toujours plusieurs propriétés ainsi il faut s’assurer que cela convienne à l’ensemble de votre organisme.

  • Raoul
    Posted at 10:39h, 23 avril Répondre

    Bonjour et merci de votre réponse à laquelle je m’attendais l’issue plus ou moins. Mais j’habite trop loin de chez vous pour pouvoir venir vous consulter.
    Tant pis, ce n’est pas grave, on ne peut pas gagner à tous les coups.
    Cordialement
    Raoul

  • Lafaurie
    Posted at 11:05h, 29 avril Répondre

    Bonjour,
    Ma question concerne les graines de lin,une fois trempées comment et combien de temps les faire sécher avant de les broyer,parce qu’il est impossible de les broyer quand elles sortent du trempage.
    Et combien de temps se conservent elles si j’arrive à les broyer !?
    Merci
    Nathalie

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 19:06h, 29 avril Répondre

      Bonjour, Pour le séchage vous pouvez utiliser simplement un chiffon ou quelques minutes au four à basse température. Une personne en commentaire utilise cette technique. Une fois les graines mixées, celle-ci se garde 24h. Elles rancissent très rapidement. Séché au four en les gardant intact vous pouvez les garder plusieurs jours et ainsi les broyer jour après jour. Une graine qui n’est plus bonne à manger cela se voit ou se sent, vous pourrez l’apercevoir.

  • Edith
    Posted at 13:51h, 08 mai Répondre

    Bonjour,
    Concernant les lectines contenues dans le soja, est-ce que s’il y a cuisson, par exemple le tofu fait maison, donc soja trempé et ensuite cuit, seraient elles atténuées voire inhibées complètement ?
    Merci à vous,
    Edith

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 15:14h, 09 mai Répondre

      Bonjour, Toutes transformations et cuissons n’empêchent pas la lectine. Seul le trempage le peut. Ainsi, si vous réalisez un trempage du soja, la lectine sera diminuée et libre à vous de le cuisiner comme vous le souhaitez par la suite 🙂

  • Poups
    Posted at 17:40h, 23 juin Répondre

    Bonjour, est il possible de mixer ses graines de lin avant de les tremper? Dans ce cas peut on consommer les graines de lin mixées et de chia qui auraient trempé toute la nuit avec leur liquide?
    Je vous remercie d’avance 🙂

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 18:13h, 23 juin Répondre

      Bonjour, Malheureusement il ne sera pas possible de mixer les graines de lin avant trempage, cela ne fonctionnera pas à supprimer les anti-nutriments.

      • ShabbyChic
        Posted at 10:31h, 24 juin Répondre

        Donc si je comprends bien il vaut mieux que je fasse tremper mes graines de lin, que je mange le gel, puis que je les rince et les sèche pour ensuite les moudre?
        Je vous remercie beaucoup

        • Kelly JASTSZEBSKI
          Posted at 11:31h, 24 juin Répondre

          Si votre objectif est de supprimer les anti-nutriments de votre alimentation, il ne faudra pas consommer le gel. Le trempage permet de supprimer les anti-nutriments et jeter l’eau de trempage qui en contiendra. Moudre les graines tout en réalisant un trempage est compliqué, mais en effet il est possible de faire sécher puis de moudre. Idem si l’on souhaite les oléagineux croquants.

  • Kévin
    Posted at 18:09h, 28 juin Répondre

    Bonjour,

    Pourriez-vous indiquer la référence scientifique préconisant les différents temps de trempage en fonction des différents aliments ?

    Merci !

  • Bonnie
    Posted at 12:40h, 12 juillet Répondre

    Bonjour.
    Je vous ai laissé un message en date du 20 avril, seul message laissé sans réponse !
    Ma question dérange t-elle ?

    Merci pour votre réponse

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 13:36h, 12 juillet Répondre

      Bonjour,
      Votre commentaire a dû se perdre dans un flot de message ou un oublie de ma part en Avril, car je ne vois absolument pas en quoi votre commentaire est dérangeant, c’est un bon questionnement.
      Il existe en effet le choix d’acheter des noix de cajou cuits ou crus.
      L’urushiol est une substance toxique qui se trouve à même de l’anacardier, donc cru et non chauffé. Il est indispensable de réaliser une cuisson avant de la consommer car sinon elle est impropre à la consommation que cela soit en petite ou grande quantité.
      La noix de cajou cuite est chauffée à haute température. La noix de cajou dite cru est chauffée à moins de 42°C. En ne dépassant pas cette température, un aliment est toujours considéré comme cru, ne supprimant pas l’ensemble des nutriments. D’où pourquoi, vous trouvez dans le commerce des noix de cajou cru et comestible.
      Ainsi, même s’il y a eu une pré-cuisson à moins de 42°C, un trempage est toujours possible.

      Cela dit, sachez que les noix de cajou sont à consommer de façon éthique car il y a un véritable fléau, les gens étant exploité de façon extrême en réalisant le décorticage. Un acide se dégage et entraîne des brûlures aux mains et bras, et malheureusement ces salariés n’obtiennent aucune protection de la part des employés. Choisissez les biens, vérifiez la source, d’où elles proviennent… et sinon favorisez le local, les noix de Grenoble sont intéressantes aussi 🙂

  • Kévin
    Posted at 11:29h, 20 juillet Répondre

    Idem pour ma part : question restée sans réponse sur la question de savoir quelles étaient vos références scientifiques des différents temps de trempage des noix et des graines.

    Bien à vous,

    Kévin

  • oumaima
    Posted at 20:17h, 25 juillet Répondre

    bonjour
    je veux savoir la différence entre le trempage et le blenchiment des figues séchés pour les praitrétement pour le séchage
    merci

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 10:47h, 26 juillet Répondre

      Bonjour, Je parle uniquement d’oléagineux et de graines dans cet article, pas de fruits séchés.

  • Temis
    Posted at 18:00h, 13 août Répondre

    Bonjour qu’en est-il des farines alors ? Par exemple la farine de sarrasin contient quels anti-nutriments ? Que peut-on faire dans ce cas ? Merci pr cet article et surtout vos réponses aux commentaires qui apportent bcp d’infos !

    • Kelly JASTSZEBSKI
      Posted at 12:13h, 14 août Répondre

      Bonjour, En effet la farine contient des anti-nutriments. Il ne sera pas possible de les supprimer, mis à part de faire sa propre farine, ce qui me parait un peu compliqué. 🙂

Post A Comment