All Posts By

Kelly JASTSZEBSKI

Acné

5 Masques purifiants pour peaux grasses

5 MASQUES PURIFIANTS POUR PEAUX GRASSES


 


Les peaux grasses souffrent d’une production excessive de sébum, qui peut être aidé par le biais de produits pour la peau purifiants, nettoyants et régulateurs, tels que l’argile verte.

 

Par ailleurs, elles présentent souvent des pores dilatés : l’ajout de citron, ou l’hydrolat de menthe poivrée dans les préparations permet d’affiner le grain de peau.

 

Voici plusieurs recettes de masque « fait maison », à vous de choisir !

 
 
 

Masque à la levure de bière

 

Ce masque assainit la peau tout en lui conférant un bel éclat et une douceur.

 

20g de levure de bière

1c. à soupe d’argile verte

1c. à soupe de miel liquide

1c. à soupe de yaourt nature

 

Délayer la levure de bière dans un peu d’eau et laisser gonfler pendant une trentaine de minutes. Ajouter l’argile, le miel et le yaourt puis mélanger. Appliquer sur le visage puis laisser agir pendant 10 minutes. Rincer à l’eau fraiche.

 
 

Masque au rhassoul et à la rose

 

Argile noir très utilisée dans les produits de soins, le rhassoul redonne aux peaux grasses un teint éclatant tout en resserrant leurs pores.

 

1c. à café de rhassoul

1c. à café d’huile de noisette

1c. à soupe d’eau de rose

 

Mélanger le rhassoul, l’huile de noisette et l’eau de rose jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse. Laisser reposer pendant 10 min. puis rincer à l’eau fraiche ou avec un hydrolat.

 
 

Masque de menthe poivrée

 

Délayer 1c. à soupe d’argile verte dans de l’eau florale de menthe poivrée mêlée à du jus de citron, jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse. Mélanger, appliquer sur le visage et laisser agir pendant 10min.

 

L’eau florale de menthe rafraîchit, nettoie la peau en profondeur et resserre les pores, tout comme le jus de citron. Ce masque est très efficace sur les peaux grasses au teint brouillé.

 
 

Masque à l’argile et à l’huile de lavande

 

Délayez 1c. à soupe d’argile verte dans un macérât huileux de fleurs de lavande, jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse.

 

Laisser reposer ce masque pendant 10min. avant de rincer à l’eau fraîche. Terminer en tamponnant le visage d’un coton imbibé d’hydrolat de lavande.

 
 

Masque au rhassoul et à l’hydrolat de lavande

 

Délayez 1c. à soupe de rhassoul dans de l’eau florale de lavande, jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse.

 

Laisser reposer ce masque pendant 10min. avant de rincer à l’eau fraîche. Terminer en tamponnant le visage d’un coton imbibé d’hydrolat de lavande.

Fatigue, Phytothérapie, Système digestif, Système immunitaire

Le gingembre

LE GINGEMBRE

Zingiber Officinale


 

Le gingembre, une plante que j’apprécie tout particulièrement car elle m’a aidé de quelques situations.

 

Par exemple, à l’époque où j’avais l’intestin irritable pour combattre des spasmes, vomissement ou pour stimuler ma digestion. Ou bien, lors de fatigue ou d’affaiblissement du système immunitaire.

 

Le gingembre est une épice que j’ai toujours à la maison, que cela soit sous plusieurs formes : en épice, en poudre, en complément, ou en huile essentielle.

 

Comme toutes plantes, ses propriétés thérapeutiques sont multiples, il est alors important de prendre en compte chacun de ses effets pour savoir si elle peut être adaptée pour vous ou non. Une action positive de la plante peut vite devenir une action négative pour certains.

 

Tout d’abord, le gingembre possède des propriétés apéritives, stomachiques, carminatives, antiseptiques et fébrifuges. Il est recommandé en cas de troubles digestifs et d’infections gastro-intestinales.

 

L’extrait de rhizome lutterait contre les conditions dyspeptiques, apaisant les crampes abdominales, réduisant les contractions des muscles intestinaux et inhibant le réflexe qui déclenche les vomissements.

 

Ses propriétés antivomitives sont particulièrement appréciées. Il se montre efficace contre le mal des transports.

 

Stimulant du système immunitaire, il est atout important contre les refroidissements, il soulage effectivement des rhumes, grippes, maux de gorges et autres problèmes respiratoires.

 

D’autre part, le gingembre améliore la circulation capillaire et élève la tension artérielle (déconseillé en cas d’hypertension).

 

Des études ont montré que le gingembre peut aider à améliorer une mauvaise circulation sanguine, qui se traduit par une froideur excessive des mains et des pieds, des doigts engourdis, et des jambes lourdes.

 

Par contre, le gingembre peut interagir avec des plantes qui stimulent la circulation sanguine et ralentir la coagulation sanguine. Ainsi, la combinaison du gingembre avec certaines plantes peut augmenter le risque de saignement. Idem s’il y a prise d’anticoagulant, aspirine, antiagrégant, au risque d’action fluidifiante. Dans ce cas, elle est déconseillée.

 

Le gingembre possède des qualités analgésiques, en particulier pour les douleurs dues à l’arthrite ou à la fibromyalgie, on la retrouve très fréquemment dans certains complexes de compléments alimentaires spécifiques ou dans des pommades.

 

Jusqu’au XVIIIème siècle, dans les campagnes, le gingembre remplaçait le poivre. Puis, les villageois pauvres ont pensé qu’il était plus luxueux de consommer du poivre plutôt que du gingembre, imitant les gens riches qui en faisaient usage. 

 

Le gingembre reste principalement une épice courante en Grande Bretagne, aux Etats-Unis et en Australie, indispensable dans les pâtisseries, tels les « Ginger Breads », petits gâteaux parfumés que l’on sert avec le thé. On en parfume également des boissons, telle la « Ginger Beer », légèrement alcoolisée, ou la « Ginger Ale », une eau gazéifiée additionnée d’essence de gingembre.

 

Mais bien sûre, également dans les cuisines orientales, où on l’emploie volontiers frais, émincé dans les courts-bouillons, les marinades et les potages. Il accompagne les poissons et le riz. Le gingembre confit au sucre est la friandise la plus répandue.

Acné, Oligothérapie, Système digestif, Système immunitaire

Zinc, un oligo-élément indispensable

ZINC

un oligo-élément indispensable


 

Le zinc est un minéral essentiel qui est naturellement présent dans certains aliments. Il entre dans la constitution de nombreux enzymes (plus de 100 enzymes).

 

Il est nécessaire à la bonne santé des cellules (fertilité, croissance, cicatrisation, immunité), et à la fabrication de l’ADN et de l’ARN, ainsi que des protéines. Il va favoriser la croissance et le développement normaux pendant la grossesse, l’enfance et l’adolescence.

 

Le zinc améliore la fonction immunitaire en stimulant la production des lymphocytes, il peut diminuer l’incidence des allergies par exemple.

 

Il aide à la cicatrisation des plaies, il va accélérer la guérison des blessures.

 

C’est un puissant antioxydant, essentiel contre le vieillissement, qui maintient les capacités visuelles, gustatives et olfactives.

 

Le zinc est impliqué dans la synthèse de la sérotonine, il agit comme antidépresseur naturel.

 

Il joue également un rôle important dans le bon fonctionnement du métabolisme digestif, notamment en favorisant la régulation du taux de sucre dans le sang et la sécrétion d’insuline.

 

Une consommation quotidienne de zinc est nécessaire pour maintenir un état stable car le corps n’a pas de système spécialisé de stockage du zinc.

 

Le corps humain contient entre 2 à 3 g de zinc, que l’on retrouve partout dans le corps mais avec toutefois des concentrations plus élevées dans les muscles, le foie, les reins, les os et chez les hommes la prostate. Son élimination se fait surtout par la voie intestinale, mais aussi par la sueur et la desquamation de la peau.

 

Le déficit en zinc survient lorsqu’une personne ne consomme pas suffisamment d’ aliments contenant du zinc, une alimentation trop riche en glucides, ou qu’il a des problèmes pour absorber et à utiliser du zinc à partir d’aliments en raison de troubles digestifs ou d’une mauvaise santé intestinale, par exemple la porosité intestinale.

 

Le zinc est contenu essentiellement dans la viande rouge, fruits de mer et produits laitiers non pasteurisés, mais aussi les graines, légumineuses et céréales. Par contre, ces derniers aliments sont riches en phytates, des « antinutriments » qui inhibent l’absorption intestinale de zinc. Voir l’article sur le trempage pour améliorer ce problème. Sinon, celui-ci ne sera pas aussi absorbable ou utilisé par le corps. Mais aussi, si :

 

  • consommation excessive de tabac ou de caféine
  • suite à la prise de diurétique, qui favorisent son excrétion
  • les maladies intestinales et rénales (maladie de Crohn, cœliaque, etc.)
  • consommation d’alcool, qui empêche son absorption
  • alimentation raffinée (sucre, farine, pâte, riz blanc…)
  • personnes âgées, végétarien mal équilibré, diabétique

 

Les symptômes d’une carence

 

  • Baisse de l’immunité par des infections fréquentes (rhume, grippe…) et aux allergies
  • Cicatrisation difficile, des blessures qui guérissent mal
  • Acné, dermatite
  • Ongle cassants, avec taches blanches
  • Peau sèche
  • Troubles de l’odorat et du goût
  • Perte d’appétit, perte de poids
  • Anémie
  • Irritabilité, dépression
  • Apathie, Fatigue
  • Infertilité et impuissance chez l’homme, complications de grossesse chez la femme

 

Du Zinc dans l’assiette

 

– Viande

– Poisson

– Jaune d’oeuf

– Fruits de mer

– Foie

– Levure de bière

– Haricots

– Céréales complètes

– Légumes secs

 

Les Apports Nutritionnels Conseillés sont de 11 mg/jour pour les hommes adultes et de 8 mg/jour pour les femmes adultes. En complément alimentaire, il ne faut pas dépasser 30mg.

Bien-être

Beurres exfoliants

3 BEURRES EXFOLIANTS

POUR LE CORPS


 


Les gommages à base de beurres végétaux exfolient la peau tout en la nourrissant en profondeur. Légèrement fondants, ils sont très agréables au toucher. Certains beurres possèdent en outre des vertus protectrices et antioxydantes, tel le beurre de cacao, allié imparable des soins antiâge.

 
 

Beurre de gommage au cacao

 

On lui reconnait d’innombrables vertus : puissant antioxydant, il protège la peau du vieillissement, la regènère, lui donne de l’élasticité, du tonus et de la douceur. Il apporte par ailleurs un délicieux parfum chocolaté.

 

45g de beurre de cacao

3cl d’huile de jojoba

2cl de monoi

3 cuillerées de sucre en poudre

 

Faire fondre le beurre au bain-marie. Retirer du feu, ajouter les huiles et mélanger.

Laisser refroidir.

Ajouter le sucre en poudre, sans cesser de remuer.

Mettre en pot.

 
 

Beurre exfoliant aux amandes

 

20g de beurre de cacao

20g de beurre de karité

3,5cl d’huile d’amande douce

1c. à soupe de sucre

2c. à soupe de poudre d’amande

 

Faire fondre au bain-marie 20g de beurre de cacao et 20g de beurre de karité.

Retirer du feu, ajouter 3,5cl d’huile d’amande douce, mélanger et laisser refroidir.

Ajouter successivement, sans cesser de remuer, 1c. à soupe de sucre et 2c. à soupe de poudre d’amande.

Mettre en pot.

 
 

Beurre exfoliant au sel d’Epsom

 

Pourvu d’huiles riches et de sel d’Epsom, cet exfoliant élimine les cellules mortes tout en nourrissant et reminéralisant la peau.

 

20g de beurre de coco ou d’avocat

20g de beurre de karité

5cl d’huile d’olive

3c. à soupe de sel d’Epsom

10 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat

6 gouttes d’huile essentielle de palmarosa

 

Faire fondre les beurres au bain-marie.

Retirer du feu, ajouter l’huile et mélanger.
Laisser refroidir. Ajouter le reste des ingrédients un à un, sans cesser de remuer.

Mettre en pot.

Sommeil, Système nerveux, Tisane

Des tisanes pour mieux dormir

DES TISANES POUR MIEUX DORMIR


 

Un mauvais sommeil peut avoir toutes sortes de causes : l’anxiété, le surmenage, la consommation d’excitants comme le café ou le citron, des troubles digestifs, des changements hormonaux, etc.

 

Un mauvais sommeil est le révélateur d’un dérèglement.

 

La première réaction à avoir est donc de chercher les causes de ce symptôme et d’y remédier. Toutefois, certaines plantes peuvent aider à surpasser ce problème de la meilleure façon possible.

 

Depuis des siècles, certaines plantes sont connues pour leurs effets sédatifs et relaxants. Préparées sous formes de tisanes, elles aident à glisser plus facilement dans le sommeil et à mieux dormir d’une façon naturelle.

 

Certaines d’entre elles sont utilisées seules, d’autres sous forme de mélanges où elles conjuguent leurs effets bienfaisants contre les manifestations de nervosité qui empêchent l’arrivée d’un sommeil réparateur.

 

Ici on ne parlera que des plantes à utiliser seules, étant donné qu’un mélange de plantes doit être adapté à chacun.

 
 

L’eschscholtzia

 

Elle doit sa renommée à un botaniste russe appelé J.F.Eschscholtz. Cette plante est essentiellement antispasmodique, ce qui favorise la détente musculaire et nerveuse au cours de la nuit. On la recommande en cas de nervosité ou d’agitation au coucher, mais aussi en cas de cauchemars et de réveils nocturnes.

 

20g de fleurs séchées par litre d’eau bouillante en infusion de 15 min au minimum, pour 1 tasse au coucher. 

 
 

L’aubépine

 

Elle exerce une action sédative sur le système nerveux central. On l’utilise donc pour atténuer l’irritabilité, l’émotivité excessive, la perception exagérée des battements du coeur. En préservant le calme au quotidien, l’aubépine contribue donc à calmer les troubles du sommeil.

 

20g de feuilles séchées pour 1l d’eau bouillante, laisser infuser pendant 20 min et boire 2 ou 3 tasses par jour, de préférence après le repas du soir ou avant de se coucher pour profiter au mieux de ses effets apaisants.

 
 

La valériane officinale

 

Excellent tranquillisant végétal qui réduit considérablement la nervosité et aide à raccourcir le temps d’endormissement. Grâce à ses propriétés sédatives, on utilise ses racines séchées pour traiter l’insomnie. La valériane est par contre déconseillée pour les personnes diagnostiquées hyperactif.

 

1c. à café (3g environ) de racines de valériane séchées et émincées pour 20cl d’eau bouillante. Ses effets seront plus fort en faisant une décoction.

 
 

Le houblon

 

Ce sont les cônes femelles de la plante qui contiennent les principes actifs relaxant et sédatifs. Son usage est particulièrement conseillé pour traiter les insomnies, la tension nerveuse et l’anxiété. Cependant déconseillée pour les personnes réagissant mal avec les phytoestrogènes ou ayant un excès d’oestrogène.

 

2 ou 3 cônes secs dans 1 tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes et la boire au coucher.

 

Et pourquoi pas glisser sous la taie d’oreiller une pochette de mousseline renfermant 100g de cônes de houblon séchés. Ses essences sont suffisamment volatiles pour être absorbées par l’appareil respiratoire à travers le tissu.

 
 

La passiflore

 

Elle possède une bienfaisante activité sédative et anxiolytique, que l’on recommande pour soigner l’irritabilité, l’anxiété, l’insomnie et la nervosité.

Ce sont les parties aériennes, séchées, que l’on utilise.

 

Faire infuser 2,5g dans 15cl d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes et en boire 3 à 4 fois par jour.

 
 

Le millepertuis

 

Aujourd’hui ses principes actifs ont été mis en évidence pour soulager les manifestations de lassitude nerveuse, d’anxiété, voire de dépression, et de troubles du sommeil.

 

Il n’est pas conseillé de s’exposer au soleil lors d’une cure de millepertuis, et certains médicaments peuvent poser problèmes comme les antidépresseurs.

 

2 à 4g de fleurs séchées, infusées de 5 à 10 minutes dans 15cl d’eau bouillante. Boire cette infusion 3 fois par jour.

 
 

Et bien d’autres encore : mélisse, fleur d’oranger, camomille… à vous de trouver VOTRE plante. Vérifiez toujours les contre-indications de chacune et ses différentes propriétés qui peuvent faire toute la différence!

Bien-être, Cheveux, Cosmétique

Masques capillaires ultra-nourrissants

MASQUES CAPILLAIRES ULTRA-NOURRISSANTS


 


Très facile à réaliser, les masques capillaires « fait maison » sont à porter de main selon les ingrédients disponibles dans les placards de cuisine.

Voici quelques exemples de recettes. Elles sont adaptées aux cheveux secs, très secs, permanentés ou abîmés.

 

Les ingrédients de base peuvent être, selon les 4 choix :

 

  • Mélanger 1 jaune d’oeuf et 2c. à soupe d’huile de germe de blé
  • Mixer 1 avocat, 1 jaune d’oeuf et 2c. à soupe d’huile d’olive
  • Mixer 1 avocat et 2c. à soupe de crème fraiche
  • Mixer 1 banane, 2c. à soupe de miel et 1c. à soupe d’huile végétale au choix

 

Après avoir étalé le masque sur les cheveux, on enroule la chevelure dans une charlotte ou du film alimentaire, on enveloppe le tout dans une serviette.

 

On peut laisser le masque agir 30 min à 1h.

Rincer abondamment à l’eau tiède.

Puis, procéder au shampooing.

 

Recette de masque n°2

 

Ce masque nourrit, renforce et répare les chevelures sèches ou abîmées. Le mélange jaune d’oeuf et miel donne un beau brillant et une grande douceur aux cheveux.

 

2c. à soupe d’huile d’olive

1c. à soupe de miel liquide

2 jaunes d’oeufs

 

Mélanger dans un bol l’huile et le miel. Ajouter les jaunes d’oeuf et remuer. Appliquer le masque sur toute la longueur des cheveux.

 

Laisser agir pendant 30 minutes.

Rincer puis procéder au shampoing.

Bien-être, Cheveux, Cosmétique

Quelle huile végétale pour les cheveux

QUELLE HUILE VEGETALE POUR LES CHEVEUX


 

Les huiles végétales peuvent suffire à nourrir les cheveux, même très secs, et prévenir leurs fourches. Elles leur apportent en outre de la brillance et activent leur pousse. Voir ici, l’article sur la chute des cheveux.

 

Pour les cheveux normaux à secs, répartir l’huile sur toute la longueur et masser le cuir chevelu.

Pour les cheveux gras, appliquer l’huile uniquement sur les pointes et les longueurs.

 

Cheveux secs, abîmés, cassants, fourchus : huile d’argan, de bourrache, d’olive

 

Cheveux fins, ternes, dévitalisés : huile d’avocat, d’olive

 

Cheveux gras : huile de jojoba, de noisette

 

Tous types de cheveux : huile de coco, de macadamia, de camélia

 

Laisser reposer pendant 1 heure ou toute 1 nuit.

Rincer abondamment à l’eau tiède.
Puis, procéder au shampooing.

Alimentation, Recette

Glace aux fruits sans sorbetière

GLACE AUX FRUITS SANS SORBETIERE


 

Si vous avez un mixeur il est très facile de réaliser une glace maison sans sorbetière.

 

Il suffit seulement de mixer vos fruits congelés jusqu’à obtenir la consistance d’une purée. Pour avoir l’aspect d’une crème, ajoutez un peu de liquide. J’aime ajouter 1/2 yaourt (brebis, chèvre, soja…) ou pour un peu plus de gourmandise de la crème fraiche (ou crème de riz, soja, etc).

 

En option, comme toujours ici dans les recettes, l’ajout de sucre dont le miel ou sirop d’agave par exemple. Personnellement, je n’en rajoute pas, le sucre des fruits me suffisent.

 

Le dosage varie selon vos préférences et vos goûts. Pour un bol de fruit mixé, j’ajoute un demi pot de yaourt.

 

Selon la saveur des fruits choisis, vous pouvez rajouter des épices : vanille, cannelle, menthe, etc.

 

Les fruits peuvent être achetés congelés ou bien, congelez les vous-même ! Par exemple, vous découpez des morceaux de votre fruit choisi (melon, framboise, fruit de la passion, mangue, abricot, ananas…). A conserver dans des sacs congélateurs adaptés. Puis à ressortir lorsque vous en avez besoin.

 

C’est simple, c’est sain, et c’est bon !