All Posts By

Kelly JASTSZEBSKI

Alimentation, Fatigue, Système immunitaire

Le Fer

LE FER

La carence et ses besoins


 

Le fer est essentiel à la vie et à la synthèse de l’hémoglobine (globules rouges), de la myoglobine (pigment rouge du muscle) et dans de nombreuses réactions enzymatiques, de même que pour la défense immunitaire et la résistance au stress et à la fatigue.

 

Le fer contribue ainsi à la croissance, et à une bonne résistance à la maladie (moins de rhume, moins d’infections, etc)

Non des moindres, il favorise également un beau teint de peau. On reconnait tous la pâleur des personnes en anémie.

 

L’assimilation du fer est difficile. Seulement 8% environ de l’apport en fer est absorbé par l’organisme, puis acheminé dans le sang. Le fer lié aux protéines (la ferritine) s’emmagasine dans l’organisme, de même que le fer tissulaire (présent dans la myoglobine) en très faible quantité.

 

Le cuivre, le cobalt, le manganèse et la vitamine C sont tous indispensables à la bonne assimilation du fer. D’où pourquoi vous trouvez également ces minéraux dans certains compléments alimentaires pour le Fer. Parfois même de la vitamine B9 et B12.

 

Une carence est plus fréquente chez la femme que chez l’homme, on peut très bien avoir un ou plusieurs symptômes :

  • Fatigue
  • Performance physique diminuée
  • Epuisement
  • Troubles de la concentration
  • Troubles du sommeil
  • Maux de tête et vertige
  • Palpitation
  • Chute de cheveux
  • Peau et muqueuses pâles
  • Ongles cassants
  • Gerçures aux lèvres
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Tolérance au froid diminuée
  • Infections à répétition

 

Cette carence peut avoir plusieurs origines, par un manque de prise d’aliments riche en fer, mauvaise transformation du fer ferrique alimentaire, par une mauvaise assimilation intestinale (flore perturbée notamment), perte de fer (hémorragies, perte de sang trop abondante et surtout trop fréquente lors des règles).

 

L’effet d’une supplémentation ne se fait pas immédiatement sentir. La thérapie par comprimés, gouttes ou sirop demande beaucoup de patience. Si les réserves de fer sont complètement épuisées, la durée du traitement peut aller de 3 mois à beaucoup plus.

 

On dit que la forme la plus assimilable du fer est le biglycinate et le fer chélaté aux protéines qui agit doucement sur les organismes sensibles, et n’entraine pas de constipation. En vérité, c’est plus compliqué, il faut toujours vérifier par une analyse s’il y a une bonne assimilation, si le taux augmente.

 

En cas de désagréments digestifs lors de prise de fer, il est possible d’agir en prenant par exemple de la spiruline, ou de l’angélique ou de l’ortie. Ses 3 derniers auront l’atout d’être riche en fer (spiruline) et reminéralisant (ortie) et favorisant la bonne assimilation du fer (angélique). La spiruline et l’ortie favoriseront un bon transit intestinal, évitant une constipation. L’angélique sera en plus, antispasmodique en cas de ballonnement et stimulante de la circulation sanguine. Le dosage et la forme sera à réguler selon les troubles digestifs et résultats.

 

Des excès de zinc et de vitamine E peuvent perturber l’absorption du fer. Si le supplément en Fer choisi est un sulfate, il est nécessaire d’attendre 8 heures pour prendre ensuite la vitamine E, sinon le sulfate la détruit.

 

Ne jamais prendre de fer si on n’en a pas besoin. Trop de fer dans le sang peut provoquer la formation de radicaux libres, et augmenter les risques de maladie du coeur, surtout chez l’homme.

 
 

Où trouver du Fer ?

 

Le fer d’origine animale est 2,5 fois plus assimilable que celui contenu dans les végétaux (germe de blé, lentilles, pistaches).

 

Les meilleures sources naturelles sont : le porc, le boeuf, la viande rouge, les palourdes, les pêches séchées, la semoule de blé tendre, les jaunes d’oeufs, les huitres, les légumineuses, les asperges, la mélasse et l’avoine.

 

La vitamine C augmente l’absorption de fer alors que des excès de thé ou de café la diminuent. Ainsi, terminer votre repas riche en fer par un fruit riche en vitamine C et oubliez le café en fin de repas.

 

Une alimentation trop riche en céréales peut également bloquer l’absorption du fer et du zinc dans l’intestin dû à l’acide physique présent. On en parle ici.

 

Bien-être

Masques à l’avocat

MASQUES A L’AVOCAT


 

Riche en acide gras essentiels, en oligoéléments et en antioxydants, l’avocat est l’allié incontournable des peaux sèches, qu’il nourrit et protège de la déshydratation.

 

Ne pas se contenter de l’appliquer sur le visage, mais manger aussi ce fruit régulièrement. Il réhydratera l’épiderme de l’intérieur!

 

Voici différentes façons de faire une recette de masque « fait maison » à base d’avocat, que l’on peut diversifier à l’infini.

 

1

Mélanger la chair de 1/2 avocat et 1c. à soupe d’huile d’olive, ou d’avocat ou de germe de blé.

 

2

Mélanger la chair de 1/2 avocat, 1c. à soupe de yaourt entier nature et 1c. à café de miel liquide.

 

3

Mélanger la chair de 1/2 avocat, 1 jaune d’oeuf et 1c. à soupe d’huile d’olive.

 

4

Pour un masque express, appliquer simplement sur le visage la chair de 1 avocat réduit en purée.

 

Laisser agir ces masques de 20 à 30 minutes puis rincer à l’eau tiède.

Alimentation, Système nerveux, Vitamines

Vitamine B9

VITAMINE B9

Acide Folique


 

La vitamine B9, appelée également acide folique, est une vitamine hydrosoluble. Elle est synthétisée, en quantités insuffisantes, par les bactéries de la flore intestinale, il faut ainsi en consommer chaque jour par le biais d’une bonne alimentation.

 

Elle est nécessaire à la fabrication d’érythrocytes (globules rouges), ainsi qu’au bon métabolisme des protéines, à l’état des cellules, à la production des acides nucléiques (ADN et ARN). Elle participe à l’utilisation du glucose et des acides aminés.

 

Il s’agit d’une vitamine indispensable aux systèmes nerveux central, elle intervient dans la synthèse de neurotransmetteurs tels que la sérotonine. Elle pourrait agir sur la dépression et l’humeur. 

 

La vitamine B9 améliore l’appétit en cas de fatigue ou d’épuisement, aide à éviter l’anémie, surtout chez les femmes enceintes.

 

Elle s’oppose à la malformation du tube neuronal du foetus. Dans l’idéal, prévoir une supplémentation systématique avant la conception et les premières semaines de la grossesse.

 

La pilule contraceptive peut diminuer le taux d’acide folique. Ainsi, idéalement une femme qui décide d’avoir un enfant devrait arrêter la pilule 6 mois avant la conception pour que le foetus puisse bénéficier d’une quantité suffisante d’acide folique.

Elle améliore notamment la lactation chez les femmes allaitantes.

 

La supplémentation est conseillée également en cas de traitement prolongé de type antibiotique, aux fumeurs, aux personnes dont le système immunitaire est faible (en association avec d’autres vit B), aux personnes stressées, anxieuses, déprimées. Une prise de sang peut aider à détecter cette carence.

 

Elle améliore aussi l’apparence de la peau, et peut prévenir les aphtes buccaux.

 

Des propriétés moins connues, la vitamine B9 protège contre les parasites intestinaux et l’intoxication alimentaire. Et peut agir comme analgésique.

 

 

OU TROUVER DE LA VITAMINE B9 ?

 

La vitamine B9 est très présente dans l’alimentation mais ne résiste pas à la chaleur et elle est facilement oxydée à la lumière. La cuisson, la mise en conserve et la congélation des légumes diminuent la teneur en vitamine B9.

 

On peut trouver de la vitamine B9 dans le foie mais aussi dans de nombreux légumes, fruits et légumineuses. En voici quelques-uns par ordre décroissant d’importance :

Levure alimentaire, foie de volaille, foie gras, les jaunes d’oeufs, lentilles, cresson, cerfeuil, épinards, pissenlits, pâté de campagne ou foie de porc, rognons, pain complet, fruits, carottes, concombres.

Acné, Bien-être

15 choses qui nuisent à votre peau

15 CHOSES QUI NUISENT A VOTRE PEAU


 

Enveloppe protectrice, la peau doit lutter contre plusieurs types d’agressions extérieures et intérieures. Tout comme le reste de l’organisme, la peau vieillit en perdant ses propres caractéristiques de jeunesse.

 

Cependant, nous pouvons accélérer ou ralentir le vieillissement par notre mode de vie et notre propre hygiène au quotidien. Parmi les conditions et les habitudes négatives les plus répandues pour la santé et le bonheur de la peau, on a ces 15 points cités ci-dessous.

 

1

Le stress, l’anxiété, l’angoisse, l’inquiétude et tous les problèmes de la vie courante de façon répétitif, mais aussi le surmenage, la fatigue chronique, le burn-out.

 

2

Une exposition importante aux rayons ultraviolets du soleil ou via les séances d’UV.

Des expositions prolongées au soleil, au vent, au froid, à l’air marin…

 

3

La fumée de cigarette qui nuit fortement à la beauté de la peau et au fonctionnement de tous les organes. Le tabac empêche d’avoir une bonne circulation sanguine, ce qui porte à avoir un teint jaunâtre, que l’on trouve typiquement sur le visage des grands fumeurs.

 

4

Un manque d’hydratation, indispensable à la vie de la peau.

 

5

Des troubles du transit et de digestion. Un mauvais fonctionnement des intestins brouille souvent le teint et le rend terne.

 

6

Une alimentation trop riche en produits industriels, plats préparés, pauvres en éléments nutritionnels et vitaux.

 

7

Une alimentation trop riche en sucres, surtout en sucre blanc qui, à travers des réactions chimiques (la glycation) entraîne une rigidité du collagène et une perte d’élasticité au niveau cutané.

 

8

Une alimentation carencée en vitamines, minéraux et antioxydants.

 

9

Un foie surchargé entraine en général pour conséquence une peau en mauvais état. Dans la médecine traditionnelle chinoise, on fait le lien entre le bien-être du foie et la beauté de la peau.

 

10

L’excès d’alcool est néfaste pour la peau (et pour tout l’organisme), qui accélère le vieillissement cutanée.

 

11

Un mauvais nettoyage ou un manque de nettoyage en profondeur de la peau, par exemple oublier de se démaquiller le soir.

 

12

Le manque de sommeil.

 

13

Le manque d’exercice physique.

 

14

Le manque d’oxygénation, d’exposition à la lumière naturelle et à l’air.

La pollution atmosphérique qui est plus importante lorsque l’on vit dans une ville polluée qu’au bord de la mer.

 

15

Certains produits chimiques contenus dans les produits d’hygiène corporelle et pour le maquillage, le calcaire de l’eau sur la peau, etc.

Bien-être, Cosmétique

Bain fortifiant pour les ongles

BAIN FORTIFIANT POUR LES ONGLES


 

Le citron et l’huile de ricin font partie des ingrédients de choix pour renforcer les ongles cassants, leur redonner un beau brillant et hydrater le contour des cuticules, parfois desséché.

 

L’huile de ricin est visqueuse, très grasse et peu odorante, cette huile est depuis longtemps utilisée comme produit cosmétique. On dit que Cléopâtre l’employait comme démaquillant. Mais elle est surtout utilisée pour fortifier les ongles et épaissir les cils et cheveux.

 

6cl d’huile de ricin

4cl d’huile d’amande douce

50 gouttes d’huile essentielle de citron

5 capsules de vitamine E

 

Au-dessus d’un bol, percer les capsules vitamine E pour libérer leur contenu.

Verser les huiles végétales et l’essence de citron et mélanger.

Mettre en flacon et conserver au frais.

 

Il faut laisser tremper ses mains 15 minutes dans ce bain, puis masser ses ongles un à un.

Gemmothérapie, Phytothérapie, Système articulaire, Système digestif

Le bouleau

LE BOULEAU

Betula Alba


 

Sainte Hildegarde, au XIIème siècle, est la première à citer l’action cicatrisante des fleurs de bouleau, en cataplasme sur les plaies.

 

Arbre très répandu en Europe et en Asie, le bouleau possède de puissantes propriétés diurétiques.

 

Les parties utilisées sont principalement la sève, les bourgeons, les fleurs, les feuilles, et l’écorce.

 

On préconise ses feuilles contre les inflammations et les infections des voies urinaires, contre les calculs rénaux et pour compléter un traitement antirhumatismal.

 

En infusion, 30 à 40g de feuilles par litre d’eau bouillante. 2 à 3 tasses par jour.

 

Les bourgeons possèdent les mêmes propriétés. On la conseille également contre les problèmes de peau.

 

L’écorce, elle aussi diurétique, est un stimulant de la digestion et un fébrifuge.

 

1 cuillère à café par tasse d’eau. Laisser bouillir 5 minutes et prendre 3 tasses par jour avant ou entre les repas pour stimuler la digestion.

 

Elle est excellente contre les maladies de peau, en particulier contre les dartres.

 

La sève de bouleau est un liquide clair et parfois légèrement pétillant que l’on crédite de vertus diurétiques et dépuratives. Que l’on conseille parfois en cure contre l’arthrite et les calculs urinaires.

 

Beaucoup de peuples nordiques font des cures de printemps avec de l’eau de bouleau pour nettoyer la lymphe, le sang et les reins.

 

Pendant une dizaine de jours, boire 250ml (1 tasse) d’eau de bouleau 2 fois par jour.

 

L’élixir de fleur de bouleau élimine notre côté égocentrique, à ceux qui sont sujets à l’amertume, à la lassitude, à la mélancolie. Ses mots clés sont « communication », « empathie » et « support ». Il aide à retrouver la force et l’énergie pour poursuivre son chemin d’évolution.

Alimentation, Recette, Sans céréales

Crème à la mangue

 

CREME A LA MANGUE

avec ou sans lactose

 


INGREDIENTS :
2 tranches de mangue
2 c. à café de miel
1c. à café de farine de coco
 
Version avec lactose : 1 petit suisse bio
Version sans lactose : 60g de crème d’amande ou de yaourt à la noix de coco (voir la recette ici)
 
 
 

Mixez l’ensemble avec l’aide d’un robot, jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.
A verser dans des ramequins, idéalement servir frais.

 

La farine de coco épaissira la préparation. Riche en protéines et en fibres, elle offrira une saveur de coco très douce.

 

Pour la décoration, et si vous souhaitez un effet croquant, déposez des morceaux de mangue découpés en dès sur le dessus.

 

Ce que j’aime dans cette recette c’est que l’on ne peut pas se tromper dans les proportions. Trop de mangues ? Trop de petit suisse ou de crème d’amande ? Pas assez ? Sans miel ? Pas d’importance, la recette sera toujours aussi bonne. Les proportions seront à adapter selon VOS goûts et vos attentes !

Fatigue, Hormone

Fatigue surrénale

FATIGUE SURRENALE

Les Symptômes


 

La semaine dernière, nous avons vu le fonctionnement des glandes surrénales, à revoir ici, importante pour maintenir en équilibre les systèmes physiologiques de l’organisme.

 

Mais parfois, après avoir produit des quantités excessives d’hormones surrénales en réponse à un stress chronique, les surrénales peuvent se fatiguer et produire des quantités insuffisantes de ces hormones, une condition connue sous le nom de « Fatigue Surrénale ».

 

La première étape pour une bonne optimisation des glandes surrénales est de faire en sorte qu’elles fonctionnent convenablement par vos propres ressources. Voir l’article sur le cortisol ici. Mais pour commencer il est nécessaire d’évaluer vos symptômes, et s’ils semblent bien être liés à un épuisement des surrénales.

 

Les symptômes les plus courants sont la fatigue, la léthargie et l’incapacité à supporter le stress.

 

Mais les symptômes sont multiples, et il n’est pas surprenant que beaucoup de ces symptômes soient également liés à d’autres conditions. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’un thérapeute pour être sûre que vous êtes sur le bon chemin, et d’établir vos priorités face aux changements.

 

Voici quelques ressentis possibles face à une fatigue surrénale :

 

  • Fatigue excessive et épuisement chronique
  • Manque d’énergie le matin et l’après-midi entre 3 et 5 heures
  • Se sentir plus énergique le soir
  • Se réveiller fatigué, même après une nuit entière de sommeil
  • Avoir un sommeil perturbé
  • Une faible endurance et difficulté à se remettre d’un exercice physique
  • Incapacité à faire face à un stress
  • Etre attiré par le sel et les aliments sucrés
  • Difficulté à se concentrer, être dans le « brouillard », trouble de la mémoire
  • Rhume ou grippe à répétition, avec une convalescence plus longue que la normale
  • Peau sèche et mince
  • Trouble de la glycémie
  • Dyspepsie, indigestion
  • Températures corporels basse
  • Palpitations cardiaques
  • Perte de cheveux inexpliquée
  • Tension artérielle basse
  • Vertige
  • Tendance à ressentir des étourdissements à la position horizontale
  • Tendance à se sentir mieux après un repas
  • Tendance à se sentir mieux en vacances et quand le stress est soulagé
  • Syndrome prémenstruel ou règle irrégulière de façon inhabituelle
  • Tendance à prendre du poids, associée à une incapacité à les perdre, surtout autour de la taille
Fatigue, Hormone

Comment fonctionnent vos hormones surrénales

COMMENT FONCTIONNENT VOS HORMONES SURRENALES

La Fatigue Surrénale


 

Vous avez deux glandes surrénales, chacune positionnée au-dessus d’un rein. Chaque glandes surrénales est divisée en deux parties: le cortex surrénal et la médullaire surrénale.

 

Le cortex surrénal assure la sécrétion des stéroides. Elle produit du cortisol, de l’aldostérone, qui aide à maintenir la tension artérielle, l’équilibre sodium-potassium, et divers androgènes, des hormones qui développent et conservent des caractéristiques masculines dont la DHEA.

 

La médullaire surrénale principale source de l’adrénaline. Sécrétée en réponse à un état de stress ou en vue d’une activité physique, entraînant une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la vitesse des contractions du cœur, une hausse de la pression artérielle, ainsi qu’une des pupilles. Lors d’émotions fortes, elle répond à un besoin d’énergie rapide.

 

ADRENALINE ET CORTISOL

L’adrénaline et le cortisol sont tous deux sécrétées en quantité variable pour maintenir les systèmes physiologiques en équilibre. Ils travaillent main dans la main. L’adrénaline est de courte durée, contrairement au cortisol qui sera plus longue dans le temps.

 

Lorsque vos niveaux de cortisol et d’adrénaline sont élevés, vous vous sentirez tout d’abord bien. Votre esprit sera concentré. Vous aurez beaucoup d’énergie. Votre sens deviendra plus aigu. Ce n’est que lorsque vos glandes surrénales continuent encore et encore à produire des niveaux élevés de ces hormones qu’elles vont commencer à avoir une incidence sur votre santé.

 

Lorsque votre niveau d’adrénaline chute, ce qui est inévitable, vous pouvez commencer à vous sentir anxieux et négatif, peut-être même irritable et déprimé. Cela peut sembler paradoxal, mais c’est ainsi que fonctionne la réponse au stress. Vous vous sentez bien lorsque l’adrénaline et le cortisol augmentent et vous vous sentez mal lorsque votre corps se relaxe par la suite.

 

Cela explique pourquoi certaines personnes font certaines choses qui vont permettre de garder ces hormones élevées, par exemple, en buvant de la caféine plusieurs fois par jour, faire des sports extrêmes, continuer à travailler au lieu de se reposer, etc. Car à l’arrêt de ses activités, la fatigue sera encore plus grande. Il sera devenu difficile de lutter. Aujourd’hui, on parle même de burn-out, lorsque l’organisme est totalement épuisé, et que l’on a trop tiré sur la corde.

 

Non seulement, il en résulte un affaiblissement du système immunitaire et une inflammation prolongée, ce qui peut conduire à une maladie chronique, des infections à répétition, etc.

 

EN RESUME,

Considérez vos glandes surrénales comme des protecteurs de stress. Ils sont conçus pour sécréter diverses hormones et inhiber les autres en réponse au stress.

 

Mais après avoir produit des quantités excessives d’hormones surrénales en réponse à un stress chronique, les surrénales peuvent se fatiguer et produire des quantités insuffisantes de ces hormones, une condition connue sous le nom de « Fatigue Surrénale ».

 

Les symptômes de cette fatigue surrénale seront listés au prochain article, ici.

Divers

Les fleurs & leurs interprétations en amour

LES FLEURS & LEURS INTERPRETATIONS

EN AMOUR


 

Les fleurs ont depuis toujours accompagné les déclarations d’amour. Offrir des fleurs permettait d’envoyer un message discret à la personne de son coeur.

 

A chaque fleur, mais aussi à leur nombre ou à leur couleur, correspondait une signification précise.

 

Il y avait aussi des interdits qui persistent encore aujourd’hui, comme le glaïeul qu’il ne faut jamais offrir seul car il signifie le mépris, ou l’oeillet, fleur maudite pour les comédiens.

 
 

Rose

Offrir une rose rouge signifie la passion, une blanche l’innocence. Une rose rouge avec une blanche signifie la sympathie. Une rose rose indique que l’on est subjugué par la beauté de la personne. Une rose panachée que son amour est trahi, une jaune que l’on doute de sa fidélité et une rose sans épines que la personne est volage.

 
 

Marguerite

Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément… Les garçons et les filles effeuillent la marguerite pour savoir la vérité sur les sentiments de l’être aimé, c’est la dernière pétale qui l’indique. Cela dit, à l’époque une jeune fille qui envoie à un garçon une marguerite sans ses pétales et au coeur transpercé d’une épingle lui fait une déclaration d’amour. Dans le langage des fleurs, la marguerite signifie aussi la patience.

 
 

Oeillet des poètes

Un bouquet d’oeillets offert à une jeune fille est une déclaration d’amour. Suivant la couleur des fleurs, le message est plus ou moins direct. Un bouquet d’oeillets rouges signifie : « Je vous veux tout de suite, avant le mariage ». Dans le langage des fleurs, l’oeillet signifie amour ardent.

 
 

Myosotis

Pour savoir si elle est aimée, une jeune fille mettait un bouquet de myosotis dans un vase rempli d’eau salée. Si les fleurs se fanaient, c’est que la jeune fille n’était pas aimée. Le myosotis symbolise la constance et la fidélité. Un bouquet de myosotis est une déclaration d’amour muette.

 
 

Thym et serpolet

Offrir un bouquet de thym signifie : « A vous je me donne. »

Dans le langage des fleurs, le thym en pied symbolise la persévérance, et, en bouquet, l’activité. Il ne doit pas être confondu avec le serpolet qui signifie l’étourderie.

 
 

Violette

Un bouquet de violettes envoyé à une jeune fille est une demande en mariage. La violette est l’emblème de la modestie et de la soumission, il est dit que la violette se prosterne devant la rose et penche sa tête par respect.

 
 

Digitale

Un bouquet de digitales envoyé par un jeune homme à sa fiancée signifie : « J’ai pensé à vous toute la nuit. » Dans le langage des fleurs, elle signifie aussi la consolation.

 
 

Mauve

A l’époque, lorsque l’on voulait forcer un garçon à aimer une fille, et réciproquement, on leur offrait séparément à chacun un bouquet de mauves avec un brin de muguet en son centre. Dans le langage des fleurs, la mauve signifie : « Je vous ouvre mon coeur. »

 
 

Sauge

La sauge a la réputation de cicatriser les peines de coeur, ainsi on en offre aux amoureux à sens unique. Mais elle signifie également chasteté et santé, ou lorsqu’elle est en boutons et en fleurs : « J’ai le désir de vous voir. »

 
 

Romarin


Une branche de romarin dans les cérémonies de mariage symbolisait l’amour et la loyauté.

Dans le Gard, jadis, les jeunes gens attachaient un bouquet de romarin à la porte des filles qu’ils désiraient épouser. Dans le langage des fleurs, le romarin signifie : « Votre amour me revigore. »
 
 

Primevère

Dans l’Ain, autrefois, les jeunes filles formaient un cercle, au centre duquel était placée une feuille de papier recouverte d’une primevère. On secouait le papier jusqu’à ce que la fleur tombe. La fille du côté de laquelle elle était tombée se mariait la première. Dans le langage des fleurs, la primevère signifie : « J’attends trop. »